samedi 25 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > La France ne verra pas la finale...

La France ne verra pas la finale...

samedi 13 septembre 2014, par Christophe Blandin

Très mal rentrée dans ce match, l’équipe de France aura couru au score derrière la Serbie et ne fut pas loin de réaliser le hold-up dans le dernier quart-temps. Mais c’est bien la Serbie qui s’est imposée sur le score de 85 à 90 et qui affrontera les Etats-Unis dimanche en finale de cette Coupe du Monde. Les Bleus essaieront quant à eux d’aller chercher la médaille de bronze dès demain à 18h face à la Lituanie.

Photo : Nicolas Batum

Crispés, les Bleus rentrent très mal dans cette rencontre au contraire de Serbes qui se montrent plus agressifs et qui mènent ainsi logiquement de 6 points au terme du 1er quart-temps (15-21), un écart limité grâce à l’adresse longue distance de Nicolas Batum auteur de 2 paniers primés.

Les choses ne s’arrangent pas dans le seconde période pour les Français qui concèdent un 9-0 pour débuter et voient ainsi la Serbie s’envoler au tableau d’affichage sous l’impulsion du génial Milos Teodosic. La France inflige à son tour un 6-0 à son adversaire mais Teodosic continue à s’amuser dans une défense tricolore aux abonnés absents (18 pts pour le meneur en 1ère mi-temps !). Offensivement, ce n’est pas mieux : les Français n’arrivent pas à se passer la balle et rejoignent les vestiaires avec un débours de 14 points : 32-46.

Au retour des vestiaires, Vincent Collet innove en lançant un 5 "small ball" mais cela ne fonctionne pas, la Serbie parvenant à conserver 16 pts d’avance malgré une défense française mieux en place dans ce 3ème quart-temps. Mais les Bleus manquant d’adresse hormis Nicolas Batum, cette défense retrouvée ne suffit pas et la France accuse ainsi un retard de 15 points à l’entame du dernier quart-temps : 46-61.

Une adresse extérieure qui va cependant revenir lors de ces 10 dernières minutes. Un shoot à 3 pts d’Evan Fournier puis une interception suivie d’un dunk de Nicolas Batum permettent à la France de signer un 5-0 pour démarrer la dernière période. Les Bleus ne sont plus qu’à 6 points (57-63) des Serbes après 2 réussites derrière la ligne des 6m75 de Boris Diaw et Nicolas Batum et même à 4 petits points sur un nouveau panier primé signé Evan Fournier (61-65).

La Serbie accuse le coup mais se relance grâce à son jeune extérieur Bogdan Bogdanovic et à ce diable de Milos Teodosic qui permettent à leur formation de conserver un léger avantage. Nicolas Batum poursuit son récital offensif (35 pts au total, son record en équipe de France !) et un shoot primé de Thomas Heurtel ramène la France à 3 pts (79-82) avant la dernière minute. Mais les Serbes ne vont pas trembler dans le money time, Krstic apportant son expérience et ses coéquipiers se montrant impeccables sur la ligne des lancers-francs.

La France n’est pas passée loin du hold-up mais la Serbie s’impose logiquement dans cette demi-finale qu’elle aura dominée d’un bout à l’autre. La France pourra regretter sa très mauvaise entame de match mais devra vite rebondir, dès demain (18h en direct sur Canal+ Sport), pour décrocher la médaille de bronze face à la Lituanie (qui aura eu une journée supplémentaire de repos...) ce qui constituerait sa meilleure performance dans cette compétition.