jeudi 19 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > L’Espagne met un terme au rêve français

L’Espagne met un terme au rêve français

jeudi 17 septembre 2015, par Christophe Blandin

En s’imposant au terme d’une prolongation sur le score de 80 à 75, l’Espagne a mis un terme au rêve français en éliminant les Bleus au porte de la finale. Pas de qualification olympique pour les Bleus ni de triomphe final à domicile... La déception est immense mais la France devra rapidement se reprendre pour aller chercher la 3ème place dimanche.

Photo : Boris Diaw (crédit : Bellenger/IS/FFBB)

Les Français apparaissaient de suite très appliqués dans cette rencontre tant attendue. Nando De Colo donnait l’avantage aux Bleus pour la première fois de la rencontre (6-4) et enchaînait un peu plus tard avec une superbe réussite à 3 pts au buzzer des 24 secondes qui permettait à la France de créer son premier vrai écart, un écart encore accentué sur un dunk en contre-attaque de Nicolas Batum (13-6).

Côté espagnol, seul Pau Gasol permettait aux siens de rester au contact. Evan Fournier marquait son entrée du jeu en inscrivant un 3 pts mais était imité dans la foulée par Sergio Rodriguez qui réduisait ainsi l’écart après 10 minutes de jeu (20-17).

Dans un match à haute intensité et où les défenses étaient très présentes des 2 côtés, l’Espagne égalisait à 22 partout sur un panier primé de Sergio Llull. La France parvenait à recreuser un petit écart (27-22) grâce à un Mike Gelabale excellent en sortie de banc (7 pts en 1ère mi-temps pour le nouveau manceau). Maladroit jusqu’ici, Tony Parker inscrivait ses premiers points au cœur du 2ème quart-temps (31-25) mais c’était également le cas pour Rudy Fernandez, également muet jusqu’ici et principal instigateur d’un 7-0 espagnol qui faisait passer devant la Roja (31-32). La France rejoignait les vestiaires avec un petit point d’avance (33-32) sur une réussite dans la raquette de Rudy Gobert.

La 2ème mi-temps démarrait sur un panier primé de Nicolas Batum, lequel était imité dans la foulée par Nikola Mirotic. Sergio Llull, sur une accélération, ramenait la sélection ibérique à 39 partout mais les Bleus infligeaient alors un 7-0 à leur adversaire pour reprendre un peu d’air (39-46). Une série stoppée par l’inévitable Pau Gasol qui multipliait les lancers-francs. L’écart allait monter jusqu’à +11 (51-40) en faveur des Français grâce à 5 points consécutifs de Joffrey Lauvergne, dont un 3 pts miraculeux avec la planche. Les troupes de Vincent Collet se montraient plus adroites dans ce 3ème quart-temps même si Paul Gasol limitait l’écart pour les Espagnols au terme du 3ème quart-temps (56-48).

Une dernière période qui démarrait de la meilleure des manières grâce à Nando De Colo qui, sur un shoot primé de haut niveau, redonnait 9 points d’avance aux siens (61-52). Malheureusement, tout allait se gâcher à ce moment là de la rencontre pour les Bleus qui restaient aphones durant de longues minutes tandis que Pau Gasol continuait à faire mal à la raquette française, provoquant de nombreuses fautes et multipliant les lancers-francs. Sur un dunk suivi d’un hook, le pivot des Bulls permettait à la sélection ibérique de repasser devant à la faveur d’un terrible 10-0 (61-62) !

Batum mettait fin à la belle série espagnole mais Gasol continuait à scorer et Sergio Rodriguez venait doucher tout le public français en concluant une pénétration à 16 secondes du terme pour donner 3 points d’avance à l’Espagne (63-66). Vincent Collet mettait en place un système qui offrait une position ouverte pour Nicolas Batum qui mettait dedans à 3 pts ! Puis Rudy Gobert signait un contre décisif sur la dernière tentative de Pau Gasol. 66 partout, prolongation !

Une prolongation qui voyait les 2 équipes se répondre coup pour coup. Si la France prenait 3 points d’avance (72-75), c’est le moment que choisissait Gasol pour signer 6 points consécutifs qui allaient assommer la France qui se retrouvait menée de 3 longueurs à 18 secondes du terme. Dans la même situation qu’à la fin du temps réglementaire, c’est une nouvelle fois Nicolas Batum qui recevait la balle et subissait une faute sur sa tentative longue distance. Malheureusement, l’ailier des Bleus manquait ses 3 tentatives sur la ligne de réparation et l’Espagne concluait la rencontre sur un nouveau dunk d’un Pau Gasol stratosphérique (40 pts !).

La désillusion est énorme pour les Bleus qui espéraient tant conserver leur titre devant leur public. L’Espagne est parvenue à se venger de l’affront que lui avait fait subir l’année dernière l’équipe de France à Madrid. Des Bleus qui devront maintenant se reprendre pour aller chercher une médaille de bronze dans cet Euro. Mais ce sera dur tant la déception est immense...

Le résumé du match :

Les réactions au terme de la rencontre :