samedi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Appart City Cup : Nanterre s’offre le Barça et la coupe

Appart City Cup : Nanterre s’offre le Barça et la coupe

dimanche 10 septembre 2017

1 mi-temps pour chaque équipe dans cette finale de prestige de l’ACC 2017, mais c’est bien Nanterre qui s’impose dans l’édition 2017 de l’Appart City Cup, confirmant ainsi les qualités bien identifiables d’un groupe qui apprend à se connaitre mais joue déjà sur le même tempo que ses prédécesseurs. Le style nanterrien n’est pas prêt de changer.

JPEG - 135.2 ko
Nanterre vainqueur de l’Appart City Cup 2017
Crédit photo : Appart City Cup

Franck Le Goff, en charge du coaching le temps que Pascal Donnadieu revienne (déjà) de Turquie, ne cachait pas sa satisfaction en zone mixte après la rencontre, mesurait le chemin parcouru depuis début août mais n’oubliait pas que la victoire contre cette version très très light du FC Barcelona en pleine préparation et amputé de ses nombreux internationaux occupés sur les terrains turcs restait très symbolique.

Pas très préoccupées par l’enjeu de la finale, les jeunes pousses catalanes ont complètement manqué leur début de partie, si bien que le premier quart était bouclé sur le score surréaliste de 30 à 7 pour Nanterre. La faute également à un Terran Petteway en pleine bourre, un « très fort joueur qui a apporté un soutien mental à tous ceux qui étaient là depuis le début de la préparation » dira de lui son coach du jour. 21pts, 5/9 à 3pts, l’ailier américain a bossé toute la semaine sa préparation physique, déjà fait oublier l’un ou l’autre passage erratique sur certains matches dus à une arrivée trop récente, et devrait faire parler de lui en Pro A très régulièrement. En attendant, il fut l’artisan majeur du 19-0 passé à Barcelone (11-7 à 30-7) en ce début de match, tuant tout suspense.

S’il était évident que l’écart ne resterait pas dans de telles proportions (Barcelone reste tout de même Barcelone…), Nanterre a trouvé dans cette gestion du match plus tranquille que prévu l’opportunité de faire jouer ses jeunes (20 minutes pour Maxence Dadiet, cadet l’année précédente, ou encore 23 pour Warren Racine). Refaisant la moitié de son retard dans le 3e QT (28-14), le FCB allait finalement mourir à 6pts des franciliens, porté par ses deux US (Phil Pressey 16pts et Rakim Sanders 15pts) notamment. Quant à notre frenchie Adrien Moerman, il trouve ses marques dans le roster espagnol (13Pts 5rebds en 25 min) et peut être satisfait de sa production du weekend.

Nanterre est désormais fin prêt pour le match des champions contre Chalon, et ça sent déjà bon la reprise du championnat avec plus que 2 petites semaines à patienter. Place désormais, dans cette salle de la Trocardière qui fera office de maison pour L’Hermine dès la saison 2018/19, au match de gala entre les locaux Nantais et l’ASVEL. Cette année, pas de Tony Parker pour enfiler le maillot de l’équipe nantaise. A priori très déséquilibrée, cette affiche a le mérite d’être franco-francaise et de dispenser le public de la traduction par le speaker de chaque mot dans son anglais très personnel…