lundi 26 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Le point après 4 journées

Pro A : Le point après 4 journées

lundi 9 octobre 2006

Après 4 journées de Pro A, nous avons fait le point équipe par équipe. Les surprises que sont Roanne et Orléans ou bien le trio d’ex champions (Pau-Strasbourg-Le Mans) dans la zone de relégation. La Pro A a commencé de manière plus que surprenante, on a hâte de suivre la suite.

Bourg en Bresse : Première victoire pour les bressans après 3 revers très inquiétants. Les supporters des verts peuvent être un peu rassurés. Reste à attendre les derniers retours de blessure et le finaliste de la Semaine des As 2006 pourra se battre pour le maintien avec un réel espoir.

Cholet : L’équipe qui incarnait la formation à la française durant les dernières saisons a un peu délaissé les joueurs français pour des joueurs américains. Les 4 défaites de rang ne sont probablement pas directement liées à ce choix mais c’est peut être une des raisons. Au Havre la semaine prochaine, les hommes de Rudy Nelhomme devront gagner pour ne pas s’installer un peu plus dans la zone de relégation.

Reims : La vie sans Francis Charneux est difficile en Champagne. Rob Feaster s’est fait licencier et les solutions pour assurer le maintien sont sans doute très recherchées en ce moment en Champagne. Paris qui semble se relâcher face aux petites équipes pourrait être un début de solution la semaine prochaine.

Clermont : Une petite victoire face à Paris pour démarrer la saison et depuis plus rien. Contre Nancy ce week end, la défaite n’est pas honteuse mais contre Dijon, la semaine prochaine, il serait judicieux de faire un coup pour s’éloigner de la zone des 3 loosers.

Le Mans : Aïe, c’est dure la vie de champion, de star même. Attendue comme l’Equipe de la saison 2006/2007 après un été radieux. Le Mans a beaucoup de mal, battu par Orléans samedi soir, les hommes de Vincent Collet ont intérêt d’hausser leur niveau de jeu et de confiance pour défendre leur titre et faire autre chose que de la figuration en Euroleague. Bokolo et Nicevic se sont blessés samedi soir, si elles sont graves, la situation mancelle s’aggravera à un point très inquiétant.

Pau-Orthez : Gordon Herbert va peut être encore plus galérer dans le Béarn qu’à Paris. C’est du moins ce qu’on peut penser après les 4 premières journées. Des blessés, des sautes d’humeurs et des résultats vraiment pas en phase avec le pédigrée de cette équipe. John Gildchrist est de plus en plus sur le départ (1 passe décisive en 40 minutes contre Gravelines)... Xane -Tony- d’Almeida et Mike -Jack- Bauer et leurs collègues sont dans l’obligation de remettre à flot Pau avant le début de l’Euroleague, en 15 jours...

Strasbourg : Dans le groupe des cadors qui traînent la patte en ce début de saison (le Mans-Pau-Strasbourg), la SIG est celle qui fait le moins de peine à voir. L’absence de Lonnie Cooper excuse la défaite contre Roanne et Paris. Celle de Besançon est à créditer aux bisontins et leur excellent début de saison. Si la SIG fait une bonne prestation face à Nancy, la sonnette d’alarme ne sera pas à tirer.

Besançon : Monsieur Castano, Bravo ! Avec Orléans, vous formez une paire de promus exemplaires. Un effectif très bien conçu, une salle qui sait recevoir, bref le BBCD fait un bon début de saison et la suite pourrait satisfaire tout le monde du côté de la Franche Comté.

Gravelines : Le retard accumulé durant la pré saison (blessure de la quasi-totalité de l’effectif) est moins important que celui de Pau. La victoire après prolongation de ce week end fait sans doute beaucoup de bien pour les nordistes qui peuvent recevoir Besançon samedi prochain avec moins de pression.

Paris : Les nouveaux dirigeants du PBR font du bien au basket parisien. L’équipe ressemble à quelque chose, les résultats suivent et la défaite contre Bourg est perçue comme un simple faux pas dans la nouvelle dimension qu’est en train de prendre Paris. Tout va très vite à Paris, on n’ose imaginer une chute car si elle est aussi rapide que la remonter, ça ferait mal...

Le Havre : Que dire, mis à part que les ricains font leur boulot, les jeunes français aussi. Le Havre n’est pas un monstre de guerre mais ne se dirige pas pour autant directement en Pro B. Alors si, Patriiiiick ne vient pas trop souvent dans le port du Havre, Christian Monschau and co semblent bien partis pour renouveler une saison solide en Pro A.

Nancy : L’article de la semaine dernière était déjà élogieux (« Pourquoi Nancy fait peur »). Après la nouvelle victoire contre Clermont et le match monstrueux de Cyril Julian (23 points et 17 rebonds), Nancy est clairement l’équipe en forme de ce début de championnat.

Hyères Toulon : La vie sans Jason Rowe se passe sans trop d’heurts pour le moment. On a tous cru à une grosse claque contre l’ASVEL mais finalement, les varois ont été à la hauteur dans leur nouvelle salle et se sont inclinés de 3 petits points contre les villeurbannais. Francis Charneux est en train d’apporter sa science dans le sud, si les joueurs sont réceptifs, la saison dans le nouveau Palais des Sports pourrait être passionnante.

Chalon : Cette saison, Chalon est une équipe régulière, le jeu intérieur-extérieur est plus équilibré, les performances des hommes de Beugnot sont correctes pour le moment (victoire très importante contre Dijon), bref la vie est belle au Colisée. Mamoutou Diarra qui a du mal à se remettre à l’heure française va bientôt refaire surface et Chalon pourra tracer sa route vers les playoffs sans trop de problème.

Dijon : Le big three, Sciarra-Lux-Bennett, peut mener Dijon vers un titre. N’Doye, Bouziane et Natsvlishvili les suivront avec plaisir. Mais si par malheur un de ces joueurs se blessait, Dijon aurait beaucoup de mal à faire face à des équipes équipées comme Nancy ou Villeurbanne. Jacques Monclar devra gérer et toucher du bois pour "commencer à exister dans ce championnat" comme il a dit dans l’Equipe.

Roanne : La classe américaine... Jean Denys Choulet doit savourer ce qu’il est en train de faire avec son équipe. 4 matchs pour autant de victoires sans meneur US mais avec un Marco Pellin de feu (6 passes de moyenne et 12 d’éval’). Les ricains, Harper-Salyers-Spencer sont prodigieux. Les Suns Roannais sont bien partis pour allumer encore quelques équipes de Pro A cette saison.

Orléans : En Pro B, l’effectif un peu trop « Pro A » avait eu du mal toute la saison passée. Pour ses premiers matchs en Pro A, les joueurs de Phillipe Hervé montrent qu’il faudra compter sur eux autrement qu’au titre du petit promu qui joue avec la chance du débutant mais plutôt celle d’une solide équipe qui a déjà gagné 3 matchs dont le dernier face au champion en titre.

Villeurbanne : L’ASVEL a gagné ses 4 premiers matchs, dont une impressionnante victoire contre Le Mans (66-45). Avec Nancy, c’est la seule équipe attendue avant le début de la saison qui réalise un début de championnat parfait. Contre Roanne samedi prochain, la place de premier de Pro A sera en jeu sur le parquet de l’Astroballe.