mercredi 22 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Le CSP Limoges en déroute dans le Nord

Le CSP Limoges en déroute dans le Nord

lundi 28 mars 2016, par Eric Deshayes

Une correction. C’est ce qu’ont subit les champions de France en titre à Gravelines (54 à 78) en ouverture de la 26ème journée. Désormais, le CSP devra quasiment tout gagner et compter sur des défaites de ses adversaires directs pour espérer défendre son titre au mois de mai. Mis à part Chalon et Nanterre, les autres membre du Top 8 se sont imposés. A souligner d’ailleurs que toutes les équipes hôtes ont gagné ce week-end, soit l’exact opposé de la semaine précédente où elles s’étaient toutes inclinées....

Photo : Jérémy Nzeulie (crédit : Claire Macel)

Le match de la journée

Gravelines / Limoges

Après s’être affrontés en ¼ de finale de coupe de France à Beaublanc il y a peu, les 2 équipes se retrouvaient dans le nord avec, pour le CSP, l’objectif de se rapprocher à 2 succès du Top 8, et pour les nordistes, distancer Limoges dans la course aux phases finales. Alors que le BCM était privé de 2 joueurs majeurs, le pivot Dove et l’arrière Sy, c’est bien les hommes de Christian Monschau qui font la bonne affaire en s’imposant largement. Après un 1er quart temps plûtot réussi pour Limoges, avec un Yakhouba Diawara rarement vu aussi à l’aise (8 points dans les 10 première minutes, 12 au final, meilleur marqueur du CSP), l’équipe va inexplicablement s’effondrée. Coach Vujosevic a certainement du avoir des maux de tête à la vu des 22 balles perdues par ses protégés (contre 6 seulement pour le BCM), considérablement gênés par l’agressivité défensive de Morency (4 interceptions), Albicy, Mukubu et Aboudou (3 « steals » chacun).

Les locaux vont profiter de ses ballons volés pour faire l’écart, malgré une adresse de loin catastrophique (4/31 à 3 points ! dont un vilain 1/9 pour Steven Gray). Portés par un collectif défensif et offensif retrouvé (5 joueurs à 13 d’évaluation et plus), ils ne laisseront jamais les champions de France revenir au score, et profiteront même des derniers instants pour remonter le point-average de l’aller (+24 au final, -16 à l’aller).

Faits marquants

La série continue pour Strasbourg et Pau. Les deux équipes enchainent respectivement leur 9ème et 11ème succès consécutif en Pro A. Les palois n’ont pas eu à forcer leur talent pour s’imposer face à la lanterne rouge, le Havre. Avec un joli 111 d’évaluation, les béarnais signent une des meilleures performances offensives de leur saison, grâce en bonne partie à son trio US Thompson-Smith-Harris (53 points en cumulé). Quant aux alsaciens, 3 jours après leur qualification en ½ finale d’Eurocup, ils ont battu Chalon/Saône 86 à 78. Vincent Collet a fait tourner son effectif, les 9 joueurs entrés en jeu évoluant entre 19 et 26 minutes. Ce sont Kyle Weems (16 points, 6 rebonds et 3 passes), Rodrigue Beaubois (18 pts, 4 passes) et le jeune meneur Ntilikina, 17 ans (16 d’évaluation) qui se mettront en valeur.

La statistique

44. Soit le nombre de rebonds pris par Antibes dans la salle de Levallois, dont 15 offensifs. C’est le 2ème plus gros total de la saison pour le club azuréen, après les 46 rebonds captés contre Dijon en novembre 2015. Le jeune Moustapha Fall en a gobé 16, dont 7 offensifs, record de la saison pour le pivot de 2m18, auteur en sus de 14 points à 6/10. Malgré cette performance, les Sharks s’inclinent après prolongation au Paris Levallois (75 à 71).

MVP

Jérémy Nzeulie. Malgré la défaite de son équipe, comment ne pas saluer la performance de l’arrière de la JSF, dont le record était de 19 points (contre Pau en mars 2015). L’international camerounais signe une évaluation de 31, avec 33 points à 13/18 dont 6/9 à 3 points, 2 rebonds, 2 passes et 2 interceptions. Dommage pour lui que Nanterre, après avoir dominé la majeure partie de la rencontre, se soit fait coiffé sur le poteau par Le Mans..

A suivre

Le classico Limoges-Pau-Orthez lundi 28 mars à 20 H 30. Déjà un match à part en temps normal, la rencontre s’annonce explosive pour plusieurs raisons. D’abord, une défaite du CSP les priverait probablement d’une place en play-offs, compte tenu du retard accumulé au classement. Ensuite, ils voudront mettre à terme à la série de 11 victoires consécutives des palois, qui se sont imposés de 5 points au match aller.
La 26ème journée se prolongera mardi avec notamment l’affrontement en bas de tableau entre Nancy et le PL, dont le vainqueur devrait être assuré de rester parmi l’élite. On suivra également le derby de l’Ouest Cholet-Le Mans. A noter que les rencontres Le Havre-Chalon/Saône et Dijon-Strasbourg ont été reportées en raison de la participation de la SIG et de l’Elan aux ½ finales de coupe d’Europe cette semaine.