samedi 21 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Monaco confirme

Monaco confirme

dimanche 28 février 2016, par Eric Deshayes

La Roca Team poursuit sur sa lancée. Après avoir conquis sa première Leaders Cup, Monaco s’impose après prolongation lors de la 21ème journée de championnat dans la salle du Mans. Il est accompagné en tête du classement par la SIG, victorieuse à Cholet. Les surprises du jour sont venues de Limoges, où Chalon s’est imposé grâce à la réussite de ces artilleurs, et d’Orléans, qui surprend Gravelines en faveur d’un dernier quart temps remporté de 15 points.

Photo : Amara Sy et Jamal Shuler (Monaco) (crédit : Claire Macel)

Le match de la journée

Le Mans / Monaco

Le club de la principauté se déplaçait à Antarès avec l’objectif de maintenir à distance un adversaire direct au Top 4. Surfant sur leur victoire à Disney, les monégasques n’ont pas tardé à prendre les devants, notamment grâce à Amara Sy. Auteur des 7 premiers points de son équipe, l’ex villeurbannais permettra au sien de prendre le large en première mi-temps, en signant au passage sa meilleure performance de la saison (19 pts, 11 rebonds, 26 d’évaluation). Menés de 14 points après 20 minutes, les joueurs du MSB, maladroits (33 % aux tirs, avec un vilain 3/27 à 3 points dont 0/8 pour Mc Kee), vont se refaire la cerise. Mike Gelabale (16 pts) et Chris Lofton (20 pts) en périphérie et Romeo Travis dans la peinture (16, 12 rebonds dont 6 offensifs), vont permettre aux supporters manceaux de croire au retour de leurs protégés. C’est leur meneur US Tywain Mc Kee qui égalisera sur 2 lancers à 30 secondes de la fin. Prolongation. Après un chassé croisé dans les premières 5 minutes, c’est finalement la Roca team qui fera la décision dans la 2ème prolongation, avec un duo Shuler/Ouattara une nouvelle fois décisif (13 points pour eux sur cette période, 51 en cumulé sur le match).

Faits marquants

- La défaite de Limoges à Beaublanc contre Chalon / Saône. En dépit du regain de confiance provoqué par l’arrivée du nouveau coach, notamment pour Léo Westermann (15 d’évaluation moyenne sur les 5 dernières rencontres) et Will Daniels (16 pts et 6 rebonds samedi), l’équipe reste perfectible. Le CSP a subi la foudre des attaquants Chalonnais, qui ont shooté à 60 % dont 10/20 à 3 points. Hazell (23 pts) et Roberson (15 pts, 10 passes) ont fait bien des misères à la défense limougeaude. Les champions de France, qui sauf miracle, joueront leur dernier match européen mercredi vont désormais pourvoir se consacrer totalement à la défense de leur titre. Le premier objectif sera la qualification pour les play-offs, loin d’être acquise, avec 3 succès de retard sur l’actuel huitième. Le mois de mars sera déterminant pour les limougeauds, avec des affrontements avec des concurrents directs : à Nanterre, à Gravelines, réceptions du Mans et de Pau, entrecoupés d’un déplacement à Cholet.

- Pau, justement, qui vient d’aligner une 7ème victoire consécutive, cette fois au dépens de Nanterre 92. Le groupe palois, pour l’instant épargné par les blessures, se repose en priorité sur son infernal trio US Thompson (top scoreur avec 18 pts de moyenne)-Harris-Smith et sur le prometteur Wil Yeguete (3ème rebondeur de Pro A).

La statistique

38 %, soit le pourcentage de réussite de Dijon dans son succès sur Antibes. Faible… Pire, les bourguignons terminent avec un 0/16 aux tirs primés. Les américains CJ Williams (3/10), Myles Hesson (1/7) et Ryan Brooks (1/7), ainsi que le meneur Axel Julien (1/6) se sont troués dans les grandes largeurs. Heureusement, le coffre-fort de la JDA a une fois encore fait son œuvre : 46 pts encaissés seulement, 37 % de réussite et 22 balles perdues pour les Sharks.

MVP
Jamal Shuler. Après son titre de MVP de la Leaders Cup, l’arrière de Monaco a été de nouveau essentiel dans le succès de son équipe au Mans. Avec 27 points, 5 rebonds et 4 passes, il a été décisif et a inscrit quelques paniers assassins en prolongation.

A suivre

L’affiche de la 22ème journée sera forcément Monaco-Strasbourg. Actuels co-leaders de Pro A, la SIG voudra prendre sa revanche de la demi-finale de la Leaders Cup perdu face au club du Rocher, tandis que Monaco voudra conserver son invincibilité dans sa salle, et prendre sa revanche du match aller, ou Strasbourg s’était imposé de 25 points.

Gravelines-Dunkerque / Le Mans et Nanterre/Limoges complètent également le tableau des rencontres à suivre dans la lutte pour le Top 8.