dimanche 20 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA Europe Live 2006 : TP régale son public, les Spurs l’emportent

NBA Europe Live 2006 : TP régale son public, les Spurs l’emportent

dimanche 8 octobre 2006, par Christophe Blandin

Trois jours après avoir dominé sans difficulté une équipe de l’ASVEL affaiblie par les blessures de ses 2 meneurs titulaires, les San Antonio Spurs n’ont pas tremblé face à l’opposition plus relevée proposée par le Maccabi Tel Aviv, vainqueur de l’Euroligue en 2004 et 2005. Malgré une tentative de retour dans le dernier quart-temps, les Israëliens ont du céder sur le score de 84 à 97 face à des Spurs emmenés par un excellent Tony Parker (27 pts et 5 pds).

Dans un Palais Omnisports de Bercy finalement plein et en présence de nombreux VIP (Eva Longoria, Thierry Henry, Pascal Obispo, Benjamin Biolay, David Douillet, Lionel Jospin etc...), Duncan ouvrait le score sur un mouvement dos au panier avant que Tony Parker ne régale le public parisien d’une première finition spectaculaire. Le Maccabi répliquait par un superbe alley hoop de Buford. En s’appuyant sur son trio magique Parker - Ginobili - Duncan, les Spurs créaient un premier écart (16-4) et un dunk d’El Manu en contre-attaque poussait le coach du Maccabi, Neven Spahija, à prendre un premier temps-mort. Les Israëliens stoppaient l’hémorragie mais les Spurs continuaient sur leur lancée et augmentaient encore leur avantage au tableau d’affichage (29-9). Le Maccabi retrouvait de la réussite offensive en fin de quart-temps notamment par l’intermédiaire de Simas Jasaitis mais une dernière claquette de Manu Ginobili offrait une avance de 17 pts au terme du 1er quart-temps (34-17).

Nikola Vujcic lançait le 2ème quart-temps sur un panier extérieur. Les premières minutes de cette 2ème période voyaient globalement les défenses prendre le dessus sur les attaques. Ceci permettait au Maccabi de revenir à 9 longueurs de la franchise texane (26-35). Le retour conjugué sur le terrain de TP et de TD permettait au jeu texan de retrouver sa fluidité. Le meneur français enchainait les pénétrations pour redonner de l’air aux Spurs. A la mi-temps, TP avait cumulé 17 pts à 7 sur 10 aux tirs et 5 pds en 18 min pour une évaluation de 21. A ses côtés, Duncan apportait une solide contribution à la marque : 12 pts à 5 sur 6 et 4 rbs en 17 min.

Avec une press tout terrain, les Spurs récupéraient la possession et Oberto signait les 2 premiers points de la 2ème mi-temps. Tony Parker poursuivait son récital offensif signant plusieurs paniers longue distance mais loupant au passage un dunk tout seul en contre-attaque dans sa volonté de faire plaisir au public parisien. Les joueurs de Gregg Popovich déroulaient tranquillement en se reposant sur leur vingtaine de points d’avance. Le Maccabi pouvait compter sur Jamie Arnold pour ne pas se voir distancer davantage. Mais Robert Horry signait un panier longue distance puis Ginobili servait Oberto pour 2 pts faciles pour redonner 22 pts d’avance aux Spurs au terme du 3ème quart-temps (52-74).

Dans le dernier quart-temps, Popovich pouvait faire entrer ses joueurs de banc et notamment les nouveaux venus Vaughn, Bonner et Elson principalement. Côté Maccabi, Vujcic enchainait quelques paniers mais l’écart restait stable, Duncan notamment s’assurant d’empêcher tout véritable retour des Israëliens en prenant les choses en main. Les Israëliens se rapprochaient cependant à 12 longueurs (89-77) sur un panier primé de Shason. Parker inscrivait alors 2 lancers-francs avant que Shason signe un nouveau panier longue distance pour revenir à 11 longueurs (91-80). Mais c’est l’ex-raptor Matt Bonner qui se chargeait d’assurer le gain du match pour les Spurs en inscrivant 2 paniers primés consécutifs.