vendredi 24 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > SDA’09 : Dixon envoie Le Mans en finale

SDA’09 : Dixon envoie Le Mans en finale

samedi 21 février 2009, par Christophe Blandin

Emmené par son meneur américain Bobby Dixon (21 pts et 12 pds) véritable maître à jouer de son équipe, le MSB s’est imposé face à la Chorale de Roanne sur le score de 84 à 77 et se qualifie ainsi pour la finale de cette édition 2009 de la Semaine des As. Après avoir mené durant l’essentiel de la rencontre, la formation sarthoise a su résister au retour roannais dans les dernières minutes et c’est une nouvelle fois David Bluthenthal qui assure la victoire de son équipe sur un tir primé dans la dernière minute. Le coach manceau JD Jackson a également pu s’appuyer sur son arrière américain Dewarick Spencer auteur de 20 pts et 4 pds et sur son pivot brésilien JP Batista solide dans la raquette avec 18 pts et 9 rbs.

JPEG - 82.1 ko
David Bluthenthal
Photo : Gaëlle Louis

Sans réussite dans ses tirs longue distance comme la Chorale, le MSB va chercher ses points dans la raquette en s’appuyant notamment sur l’intérieur brésilien JP Batista auteur de 4 pts consécutifs pour lancer les siens alors que la Chorale avait pris un meilleur départ. Un alley hoop conclu par Alain Koffi servi par Bobby Dixon suivi d’un joli tir à 4m de Dee Spencer permettent au MSB de compter 4 pts d’avance (10-14). Dominés aux rebonds du fait principalement de la présence d’Uche Nsonwu, les Manceaux terminent cependant le 1er QT avec un avantage de 5 pts grâce à leur première réussite dans les tirs à 6,25 m signée Spencer.

Le début du 2ème QT voit les Manceaux poursuivre sur le même rythme. Leur nouveau meneur Bobby Dixon (6 pts et 7 pds à la mi-temps) se fait remarquer en apportant toute sa vista à sa formation : 2 pénétrations pleines de culot et de précieux caviars pour ses intérieurs. Le club sarthois s’envole au tableau d’affichage (17-28) et il faut un 3 pts de Marco Pellin pour relancer les siens. Une nouvelle réussite à 6,25 m de Curtis Sumpter cette fois-ci et voilà la Chorale revenue à 5 longueurs (23-28). Un peu plus tard, Roanne revient même à 4 longueurs (28-32) toujours grâce à son adresse longue distance mais aussi à la puissance de Nsonwu. Ce dernier rate un dunk, récupère le rebond mais perd la balle. JD Choulet réclame la faute mais ne récolte qu’une faute technique. 2 lancers-francs de Spencer puis un tir à 3 pts déclenché au buzzer par David Bluthenthal font monter l’écart à +9 (28-37).

Au retour des vestiaires, l’écart continue de grimper avec un 5-0 du MSB signé Batista puis Dixon (28-42). Grâce à l’adresse de Curtis Sumpter, les Roannais infligent à leur tour un 6-0 au MSB. La réussite fuit quelque peu les Manceaux, les Roannais se montrent plus agressifs offensivement, provoquent des fautes et Pellin ramène les siens à seulement 4 longueurs (40-44) sur une contre-attaque obligeant JD Jackson à demander un temps-mort. Encore une fois, c’est Bobby Dixon qui va réveiller ses partenaires ce qui laisse à penser que le MSB a effectué le bon choix en l’enrôlant pour succéder à Brian Chase. Il stoppe ainsi la série roannaise avec son 2ème tir primé de la soirée puis ajoute encore quelques assists en envoyant Leloup au dunk puis en servant Spencer sur l’extérieur pour permettre au MSB de connaître son avantage maximal (42-56). Un écart quasi stable au terme du 3ème quart-temps (50-60).

La dernière période débute sur un dunk de Mo Koné mais le MSB garde ses distances avec la paire Batista - Spencer à l’aise en attaque. La Chorale tente de nouveau de se rapprocher à la faveur d’un 6-0 avec en particulier un Chris Monroe retrouvé (62-69). Mais Dixon est décidément l’homme du jour pour le MSB et fait étalage de tout son talent (pénétration, tir longue distance, passe etc...) pour redonner de l’air à sa formation (67-79). Uche Nsonwu relance la machine pour Roanne et Samba Dia signe un 2+1 puis un panier primé pour redonner espoir aux supporters roannais (75-79) alors qu’il reste un peu plus d’1 minute et 30 secondes à jouer. Comme 2 jours auparavant, l’ailier américano-israëlien du MSB, David Bluthenthal, prend ses responsabilités et inscrit une nouvelle flèche derrière la ligne des 6,25 m pour porter le coup final à la Chorale (75-82) à 50 secondes du terme. La pression défensive roannaise n’y fait rien, le MSB l’emporte sur le score de 84 à 77.