lundi 27 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > SDA’09 : Bluthenthal envoie Le Mans en demi

SDA’09 : Bluthenthal envoie Le Mans en demi

jeudi 19 février 2009, par Christophe Blandin

Au terme d’un quart de finale plus offensif que la première rencontre de la soirée et très équilibré (19 changements de leader), Le Mans Sarthe Basket s’est imposé sur le score de 82 à 79 face aux locaux du STB Le Havre et affrontera ainsi samedi la Chorale de Roanne. Le MSB a fait la différence dans les dernières minutes en s’appuyant notamment sur David Bluthenthal (19 pts et 6 rbs) décisif en fin de rencontre. Un moment menés de 12 longueurs en 1ère mi-temps, les Sarthois ont su réagir au retour des vestiaires grâce notamment à un efficace Dewarick Spencer (26 pts et 5 sur 9 à 3 pts au total).

JPEG - 57.6 ko
Marcus Slaughter
Photo : Gaëlle Louis

Ce 2ème quart de finale de la soirée part sur des bases bien plus offensives que la première rencontre. Le Mans insiste à l’intérieur en jouant sur Batista et Koffi. Le Havre suit le rythme grâce à une très belle adresse extérieure symbolisée par TJ Thompson et Bingo Merriex. L’arrière du Mans, Dee Spencer, apporte son écot en attaque et permet au MSB de créer un premier petit écart (16-23) après que JD Jackson ait déjà largement puisé dans son banc. Le Havre réagit cependant de suite en trouvant dans la raquette Slaughter et Bojic. Une faute un peu stupide de Jérémy Leloup sur Rudy Jomby permet à ce dernier d’inscrire 2 lancers-francs pour ramener les siens à 2 longueurs (23-25).

Le STB poursuit sur sa lancée en début de 2ème QT en profitant d’une belle réussite dans les tirs longue distance avec notamment Jomby puis Strong. C’est un 10-0 que le STB inflige aux Manceaux portant le score à 35 à 27. Batista stoppe la belle série des locaux mais Le Havre poursuit son effort et l’ailier américain Brian Laing se met en valeur inscrivant 5 pts consécutifs pour porter l’avance normande à +12 (40-28). Incapables de tenir les Havrais en homme à homme, les Manceaux et leur coach décident alors de passer en zone. Mais les joueurs de Jean-Manuel Sousa trouvent la solution face à la défense adverse et, même si les Sarthois commencent enfin à trouver des paniers en s’appuyant notamment sur Pape Badiane, l’avance havraise se stabilise autour des 10 pts. Les locaux rejoignent ainsi les vestiaires avec un sympathique pécule de 9 pts (46-37) après avoir régalé leur public.

Au début du 3ème quart-temps, les Manceaux semblent être revenus avec de meilleures intentions. Plus de pression défensive, l’adresse longue distance de David Bluthenthal qui inscrit 2 paniers primés consécutifs et c’est un 8-0 que signe le MSB pour revenir rapidement au plus près des Havrais (46-45). Merriex, avec son 3ème tir réussi derrière les 6,25 m, puis Laing se chargent de remettre un peu d’ordre dans la maison havraise (51-45). Comme en 1ère mi-temps, les 2 équipes sont en réussite offensivement, se rendent coup pour coup et la rencontre se déroule sur un rythme plaisant. Ainsi, après 5 pts consécutifs de Dee Spencer, Le Havre répond de suite avec un 5-0 marqué notamment par un dunk de Marcus Slaughter. Finalement, Le Mans parvient à égaliser sur une contre-attaque de Diot (61-61) avant de prendre l’avantage sur une nouvelle réussite de Spencer à 6,25 m qui clôt ce 3ème quart-temps (61-64).

Thompson ramène les siens dès le début de la dernière période avec une nouvelle flèche primée. Le MSB signe alors 6-0 pour refaire un petit écart au tableau d’affichage (64-70), un écart vite anéanti par 3 paniers longue distance de Thompson et de Jomby (70-70). L’ambiance monte d’un cran aux Docks lorsque Thompson signe un joli 2+1 en pénétration puis lorsque Slaughter contre un Alain Koffi qui montait au dunk. Le Mans ne craque pas pour autant puisque le nouveau meneur Bobby Dixon égalise à 75 partout sur un tir primé alors qu’il reste un peu plus de 3 minutes à jouer. Comme lors de la première rencontre, tout va donc se jouer dans le money time. Thompson signe 2 pénétrations pleines de culot mais Slaughter fait un 0 sur 2 malvenu à un peu plus d’une minute. Le MSB en profite avec un tir primé décoché par David Bluthenthal qui trouve la cible et offre un point d’avance aux Sarthois (79-80) à 30 secondes de la fin. Sur la possession suivante, Causeur tente une pénétration mais échoue et commet de suite une faute sur Bluthenthal pour stopper le chrono. L’américano-israëlien ne tremble pas et inscrit ses 2 lancers-francs pour porter le score à 79 à 82. Il reste 6 secondes à jouer et Le Havre détient encore une chance de l’emporter. Bingo Merriex déclenche en effet son tir derrière la ligne des 6,25 m mais ne trouve pas le cercle. Le Mans se qualifie donc pour les demi-finales où ils retrouveront Roanne.