samedi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Limoges gifle son éternel rival béarnais !

Pro A : Limoges gifle son éternel rival béarnais !

samedi 23 octobre 2010, par Christophe Blandin

Défaits lors de chacune des 2 premières journées, les promus attendaient avec impatience cette confrontation pour véritablement lancer leur saison. Dans son Palais des Sports de Beaublanc, le CSP Limoges s’est imposé dans les grandes largeurs (90-63) face à un Elan Béarnais qui subit là sa 3ème claque de la saison en 3 rencontres disputées. Du changement est à prévoir et attendu à Pau-Lac-Orthez pour remonter la pente. Porté par une formidable adresse à 3 points, le CSP aura fait la différence dans le 2ème quart-temps avec des ailiers français en pleine réussite : 20 pts et 4 int pour Raphaël Desroses, 15 pts et 5 rbs pour Karim Souchu.

JPEG - 160.5 ko
Raphaël Desroses

Le début de rencontre est équilibré entre les 2 prestigieux promus de la Pro A. Le CSP Limoges insiste sur Chris Massie à l’intérieur alors que l’Elan Béarnais s’appuie sur les qualités athlétiques d’Antoine Mendy et les bonnes mains de Travon Bryant. Après un panier primé de Laurent Scuarra qui donne le premier avantage de la soirée à Pau (9-11), c’est un 9-0 qu’inflige le club limougeaud profitant de l’adresse longue distance de Raphaël Desroses. En danger après ses 2 premières sorties insignifiantes, l’arrière américain Demetric Bennett stoppe la série limougeaude avec une réussite derrière la nouvelle ligne des 6,75 m. Mais Limoges poursuit ses efforts et c’est ainsi que Zack Wright et Fred Weis s’associent pour inscrire les 5 derniers points du 1er quart-temps conclu sur le score de 23 à 14.

Profitant d’une formidable adresse à 3 points (D’Almeida, Desroses puis Souchu) et porté par son formidable public, le CSP Limoges creuse rapidement un écart très conséquent dans le 2ème quart-temps (32-16). Mendy et Sciarra ont beau se démener, c’est un véritable déluge qui s’abat sur la tête des Palois puisque la réussite limougeaude dans les tirs primés se prolonge avec encore Desroses (5 sur 6 à 3 pts svp !) puis Salmon. Complètement débordés, les joueurs de Didier Dobbels sombrent et perdent de nombreux ballons. Même si la fin du 2ème quart-temps est un peu plus brouillonne côté CSP, l’addition est lourde pour les Palois à la pause : 49-32. Dans la 2ème période, les hommes d’Eric Girard auront réussi un somptueux 7 sur 9 à 3 pts.

L’écart se stabilise autour des 17 points durant l’essentiel du 3ème quart-temps, chacune des 2 formations répondant à l’autre. Si la grosse réussite limougeaude dans les tirs primés s’est interrompue, le CSP n’est pas pour autant inquiétée par les Palois en conservant et en gérant son confortable avantage au tableau d’affichage. Mieux, les locaux terminent très fort le 3ème quart-temps et un dunk d’un Raphaël Desroses impressionnant ce soir permet à son équipe d’atteindre la barre des 20 pts d’avance : 72-52.

Pas grand chose à dire sur la dernière période puisque Limoges n’est guère menacé par un Elan Béarnais résigné et où il faudra attendre des changements (on parle du possible retour de l’arrière américain Teddy Gipson) pour ne pas se diriger tout droit vers la Pro B. Le CSP ne se contente pas de gérer son avantage mais va même l’augmenter avec le soutien de son public. Zack Wright en profite pour remplir toutes les colonnes de la feuille de statistiques.

- Les stats du match