jeudi 30 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Le Mans se reprend à Pau

Pro A : Le Mans se reprend à Pau

samedi 16 octobre 2010, par Christophe Blandin

L’Elan Béarnais aura tenu une mi-temps avant de s’écrouler face à l’agressivité des Sarthois. Les partenaires d’Alain Koffi (19 pts et 10 rbs) auront augmenté leur intensité défensive au retour des vestiaires pour stopper les offensives paloises tout en se montrant efficaces en attaque et se constituer ainsi un avantage qui se sera révélé décisif. Après avoir chuté sur leur parquet face au Havre, les joueurs de J.D. Jackson ont su relever la tête dans un Palais des Sports de Pau loin d’être plein. Les supporters palois devront encore attendre quelques semaines avant de voir leur formation proposer son meilleur basket une fois avoir récupéré ses blessés.

JPEG - 21.7 ko
Alain Koffi

Premier match au Palais des Sports pour le retour en Pro A de l’Elan Béarnais qui récupère quelques uns de ses intérieurs, Travon Bryant, Mike Bauer mais aussi le pigiste médical Tremaine Ford. Le MSB doit quant à lui réagir après avoir été surpris par Le Havre sur son parquet lors de l’ouverture de cette saison. Ce sont les locaux qui prennent le meilleur départ (7-0) grâce à la belle agressivité offensive d’Antoine Mendy. Le secteur intérieur manceau (Koffi et Covile) se met alors en ordre de marche et reçoit le soutien de Ben Dewar pour permettre au MSB de prendre l’avantage pour la première fois du match (9-13). Slaven Rimac (10 pts en 10 minutes) et Ben Dewar (13 pts dont 3 paniers à 3 pts pour le manceau dans ce 1er quart-temps) s’offrent ensuite un superbe concours d’adresse et ce sont finalement les Palois qui virent en tête après 10 minute : 21-19.

La recrue phare de Mans, Alex Acker, retrouve enfin de bonnes sensations dans le début du 2ème quart-temps et le MSB en profite pour reprendre l’avantage au tableau d’affichage même si les Palois ne se font pas décrocher grâce notamment à la belle efficacité du jeune Jean-Frédéric Morency. Puis c’est le physique pivot de l’Elan, Travon Bryant, qui trouve la solution en attaque dans la raquette et remet sa formation devant. Les Manceaux ne se laissent pas décrocher et infligent un 6-0 à leur hôte avec le trio Covile - Dewar - Pellin. Un panier primé de Mike Bauer vient mettre un terme à cette série mancelle et, sur un dernier lancer-france de Marco Pellin, les 2 équipes se retrouvent à égalité (37-37) à la mi-temps.

Muet jusqu’ici, le pivot brésilien du MSB, J.P. Batista, lance les débats au retour des vestiaires mais Bryant lui répond aussitôt. Une réussite à 3 pts dans l’axe du panier d’Acker puis un lay up de Marco Pellin permettent à l’équipe de J.D. Jackson de créer un petit break. L’ailier béarnais Antoine Mendy se bat des 2 côtés du terrain pour relancer sa formation mais les Palois commettent beaucoup de fautes et les Manceaux en profitent pour convertir leurs lancers-francs et ainsi générer le plus gros écart en leur faveur. Un nouveau tir primé d’Acker puis Ben Dewar sous le cercle viennent en effet conclure un 8-0 en faveur des Sarthois qui s’envolent au tableau d’affichage : 43-55. Les Palois souffrent face à l’agressivité défensive des Manceaux très présents sur les lignes de passe. C’est finalement un dunk de Tremaine Ford qui vient mettre un terme à la série mancelle. Mais les coéquipiers d’Antoine Diot poursuivent leurs efforts en étouffant complètement les Palois par leur grosse défense et en se montrant réalistes en attaque pour gonfler ainsi leur avantage (50-65). 16% de réussite aux tirs pour les Palois contre 91% pour les Manceaux dans ce 3ème quart-temps, voilà ce qui explique le score au terme du 3ème quart-temps : 53-68.

Bien décidés à revenir dans cette rencontre, les Palois démarrent la dernière période sur un 4-0 (Bryant puis Mendy). Mais Antoine Diot vient très vite calmer les ardeurs des locaux en inscrivant 2 paniers primés consécutifs. Après un lay-up de Rimac, Diot remet ça avec un nouveau tir primé avant de sortir suite à un coup sur l’épaule (59-77). L’écart est conséquent et, même si les Palois n’abdiquent pas devant leur public, les Sarthois filent logiquement vers la victoire avec notamment un Alain Koffi régnant dans la raquette. Le coach du MSB, J.D. Jackson, en profite pour faire participer le jeune Henri Kahudi et Didier Dobbels l’imite en faisant rentrer Tanguy Ramassamy. La rencontre s’achève finalement sur le score de 87 à 68 en faveur du Mans Sarthe Basket.