lundi 16 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : La surprise Bourg, la confirmation Nancy

Pro A : La surprise Bourg, la confirmation Nancy

samedi 18 février 2006, par Christophe Blandin

Surprise durant cette 2ème journée de la Semaine des As avec la victoire de Bourg sur Pau-Orthez. Portés par leurs supporters, les Bressans l’ont emporté grâce notamment à une grosse adresse à 3 pts. Dans le second quart de finale de la journée, Nancy s’est montré très solide en venant à bout de Strasbourg.

Traditionnellement depuis son lancement il y a 4 ans, la Semaine des As nous réserve une surprise. Et cette année le petit poucet semble bien être Bourg-en-Bresse qui est parvenu à battre après prolongation l’Elan Béarnais.

Les Palois, privés de CC Harrison, Thierry Gadou et Xane d’Almeida, pouvaient en revanche compter sur leur nouvelle recrue, l’américain Hiram Fuller. Ce dernier a réalisé une entrée en matière très prometteuse, en montrant qu’il pouvait apporter non seulement en défense et aux rebonds mais aussi en attaque. Cependant, il n’aura pas permis aux joueurs de Didier Gadou de creuser un véritable écart. Les Palois, qui avaient bien débuté ce match menant 26 à 19 à l’issue du premier quart-temps, se faisaient ensuite rejoindre par les Bressans durant la seconde période. La JL passait même en tête à la pause (36-38).

La 2ème mi-temps restait très serrée. Face à la puissance paloise, Bourg répondait notamment par une très belle adresse à 3 pts symbolisée par Savovic. 72 partout à la fin du temps réglementaire. Prolongation.

Dans cette prolongation, les Bressans se montraient irrésistibles à l’image d’un Branko Sindjelic impressionant d’adresse (4 sur 4 à 3 pts). Beau cadeau d’anniversaire pour le Serbe (il fêtait ses 32 ans hier) et très bel exploit pour Bourg.

Dans le dernier quart de finale de cette Semaine des As, Nancy a mené de bout en bout cette rencontre face à des Strasbourgeois décevants (à l’image de leurs dernières prestations en Euroligue...). Les Nancéiens se sont cependant faits peur dans la dernière période, les Alsaciens revenant à 4 longueurs du SLUC. Mais les joueurs d’Eric Girard, à l’image de Stanley Jackson) ne parvenaient pas à rentrer les tirs qui leur auraient permis de revenir à hauteur des Lorrains. Au terme de la rencontre, Eric Girard ne cachait pas son amertume vis à vis des décisions arbitrales. Le SLUC rencontrera donc Bourg en demi-finale cet après-midi. Côté SIG, la rumeur de l’arrivée du meneur américain John Linehan en provenance du PBR devrait se confirmer dans les heures qui suivent.