dimanche 23 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Dewarick Spencer au Mans !

Pro A : Dewarick Spencer au Mans !

dimanche 6 juillet 2008, par Christophe Blandin

Après s’être attaché les services du pivot international français Pape Badiane et de l’arrière international sénégalais Maleye N’Doye, Le Mans poursuit son très beau recrutement avec le retour en France de l’arrière américain Dewarick Spencer (1,93 m, 26 ans). Le MVP de la Pro A 2007 avait rejoint l’année dernière les rangs de la Virtus Bologne avant d’être coupé et de terminer la saison du côté du club d’Efes Pilsen Istanbul. Il retrouvera donc l’Euroligue en Sarthe, compétition dans laquelle il a brillé la saison dernière terminant second scoreur de la saison régulière derrière son ancien coéquipier roannais Mark Salyers.

JPEG - 29.6 ko
Dewarick Spencer

Originaire de l’Alabama, Spencer est passé par 2 JuCo avant d’intégrer la fac d’Arkansas State. Après une première saison dans le JuCo de Iowa Western CC où il évoluait en tant que meneur, il a ensuite intégré pour sa 2ème année le JuCo de Faulkner State CC où il fut élu "JUCO All-America" tournant à plus de 22 pts de moyenne et évoluant cette fois-ci au poste d’arrière.

Logiquement sollicité par de nombreuses universités, il choisit finalement d’intégrer la fac d’Arkansas State. Après une année 2002-2003 sans prendre part à la compétition afin de se concentrer sur ses études, il dispute sa première saison NCAA l’année suivante et s’impose de suite comme l’un des tous meilleurs éléments de sa formation : 19,0 pts à 47,8 %, 5,6 rbs et 2,6 pds en 34 min.

Lors de sa saison senior, Spencer a encore réalisé une très belle saison et fut ainsi élu dans la "All-Sun Belt second team". Ses stats sont très consistantes : 18,6 pts à 44,2 % (38,9 % à 3 pts), 4,4 rbs et 2,7 pds en 34 min.

Repéré par Jean-Denys Choulet au camp de Colombus (comme Mike Bauer au préalable), il s’engage en faveur de la Chorale de Roanne où il effectue ses débuts professionnels. Des débuts plutôt convaincants avec une qualification en play-offs et une belle ligne de stats : 15,3 pts à 43,8 %, 3,9 rbs et 3,0 pds en 32 min.

Conservé par le staff roannais, il monte ensuite en puissance lors de la saison 2006-2007 démontrant toute l’étendue de son talent. Vainqueur de la Semaine des As et champion de France, il porte la Chorale sur ses épaules avec l’aide des 2 autres membres du trio magique Harper - Salyers. Il termine meilleur marqueur de Pro A et pointe également an premier rang des évaluations individuelles : 20,6 pts à 50,6 %, 6,1 rbs et 3,6 pds en 35 min.

Logiquement élu MVP de Pro A, sa cote monte alors en flèche un peu partout en Europe. Il opte finalement pour la Virtus Bologne où il réalise des débuts plutôt fracassants en Euroligue : 18,1 pts, 3,2 rbs et 1,5 pd. Ses stats en Lega sont un peu moins ronflantes : 14,7 pts, 4,0 rbs et 1,1 pd. Il est cependant coupé par le club italien principalement en raison de problèmes d’attitude.

Il rebondit aussitôt en mars dernier au sein du club turc d’Efes Pilsen Istanbul où il affiche des stats correctes durant les 6 matches de saison régulière auxquels il participe en remplacement de Drew Nicholas : 11,5 pts, 2,7 rbs et 0,8 pd.

Très fort shooteur (il avait notamment réalisé un 7 sur 8 à 3 pts contre l’équipe de France A’ à Colombus), disposant de qualités offensives de très haut niveau, Spencer apportera ses talents de scoreur au sein de l’effectif de JD Jackson. Il lui sera notamment demandé d’apporter son adresse longue distance puisque Bogavac et Bogdanovic quittent la Sarthe.

- La fiche de Dewarick Spencer