dimanche 23 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Tony Skinn et Nick George à Gravelines

Pro A : Tony Skinn et Nick George à Gravelines

vendredi 4 juillet 2008, par Christophe Blandin

Le BCM Gravelines Dunkerque vient d’annoncer coup sur coup les signatures de l’ailier anglais Nick George (1,98 m, 25 ans) et du combo guard nigérian Tony Skinn (1,85 m, 25 ans). Si Nick George est inconnu en France (il évoluait la saison dernière aux côtés d’Alain Digbeu sous les couleurs du club espagnol d’Alicante), Skinn est bien connu en France après avoir évolué au sein du club de Clermont ces 18 derniers mois. Alors que la piste John Cox semble s’éloigner, le club nordiste présentera une équipe à forte représentativité américaine la saison prochaine.

JPEG - 20.4 ko
Tony Skinn

Originaire de Lagos, Skinn est passé par le lycée de la Takoma Academy dans le Maryland avant d’intégrer le Junior College de Blinn College pour la saison 2001-2002. Il ne reste cependant qu’une saison dans ce JuCo avant de transférer vers l’Hagerstown Community College la saison suivante où il se consacre à ses études sans prendre part aux matches.

Après cet intermède, il rejoint la petite fac de George Mason et retrouve ainsi la compétition universitaire en 2003-2004. Pour sa première saison NCAA, il montre des dispositions intéressantes au sein des Patriots qui lui valent d’intégrer le 5 de départ pour les derniers matches de la saison : 8,2 pts à 39,1 % et 2,1 rbs en 19 min. Il devient un titulaire indiscutable la saison suivante en devenant notamment le 2ème scoreur de sa fac : 14,4 pts à 40,5 %, 2,9 rbs et 2,2 pds en 32 min.

Durant la saison 2005-2006, Skinn a connu de grands moments avec sa fac de George Mason. Individuellement, ses stats n’ont pas vraiment progressé (12,6 pts à 39,6 %, 3,5 rbs et 2,8 pds en 32 min) mais lui et ses partenaires disputèrent le Final Four à la surprise générale. Cependant, les Patriots s’inclinèrent logiquement en demi-finale contre les Gators de Joakim Noah, futurs vainqueurs du tournoi.

Essayé par Jean-Denys Choulet en septembre 2007 pour succéder à Jemeil Rich à la mène de la Chorale de Roanne, il n’avait pas convaincu à la suite de prestations un peu fades durant les matches amicaux. Il avait alors trouvé refuge du côté de la Croatie et du légendaire club de Split. Mais là aussi, il n’avait guère convaincu et fut coupé après avoir pris part à 7 rencontres en ligue Adriatique : 7,1 pts et 1,4 pds.

Il rebondit ensuite du côté de Clermont où il remplace son compatriote Roderick Middleton à la mène. Il y réalise une deuxième partie de saison 2006-2007 très correcte et participe ainsi au maintien du club auvergnat : 12,9 pts à 40,6 % (40,2 % à 3 pts), 1,8 rbs et 1,9 pds en 25 min.

Conservé par le staff clermontois l’été dernier, il aura apporté une nouvelle fois un capital points intéressants sans toutefois permettre au Stade d’éviter la descente en Pro B : 16,5 pts à 39,8 % (32,9 % à 3 pts), 3,5 rbs et 2,3 pds en 31 min.

Plus scoreur qu’organisateur, très vif en pénétration, athlétique, Skinn devrait apporter ses qualités au scoring à la formation dirigée par Christian Monschau. Il formera le duo de meneurs avec le jeune Loïc Akono de retour au BCM après 2 saisons de Pro B à Brest.

- La fiche de Tony Skinn

JPEG - 80.6 ko
Nick George

Né à Manchester, ville de football par excellence, c’est cependant vers le basket que se tourne rapidement Nick George. Pour progresser, il choisit de s’exiler aux Etats-Unis comme la grande majorité de ses compatriotes. Après son lycée de Montrose Christian School, il opte ainsi pour l’université de Virginia Commonwealth qu’il rejoint pour la saison 2002-2003. Dès sa saison freshman, cet international juniors anglais s’impose comme titulaire et signe des stats prometteuses : 8,3 pts et 6,7 rbs. Des stats quasi-similaires à celles qu’il propose la saison suivante : 8,9 pts et 5,9 rbs.

Il marque les esprits durant la saison 2004-2005 et est ainsi logiquement désigné dans la "All-CAAC First Team" grâce à des moyennes en forte progression : 16,8 pts à 46,3 %, 5,8 rbs et 2,1 pds en 32 min. Il quitte finalement le campus des Rams au terme d’une saison senior où il reproduit ses prestations de la saison précédente, étant ainsi élu dans l’équipe-type de sa conférence : 16,9 pts à 46,8 %, 5,1 rbs et 1,3 pd en 30 min.

Malgré une belle prestation au Portsmouth Invitational Tournament (13,7 pts et 7,3 rbs de moyenne), il n’est logiquement pas drafté et tente ensuite sa chance en Summer League au sein des Golden State Warriors. Sans succès...

Il doit alors traverser l’Atlantique pour débuter sa carrière professionnelle et est recruté par le prestigieux club italien de la Benetton Trévise. Mais il ne parvient pas à s’imposer au sein de la rotation de cette formation transalpine et est alors prêté pour la fin de la saison 2006-2007 au club d’Imola évoluant en D2 italienne. Il y dévoile toutes ses qualités en proposant des moyennes rappelant celles de son cursus NCAA : 15,9 pts, 7,8 rbs et 1,5 pd.

Cette année, il avait rejoint la formation d’Alicante en LEB espagnole. Evoluant aux côtés des français Stéphane Dumas et Alain Digbeu, son apport aura été important malgré la forte concurrence et il aura permis à Alicante d’atteindre la finale de la LEB : 7,7 pts et 2,5 rbs.

Très athlétique, fort rebondeur, pouvant également dépanner sur le poste 4, George viendra apporter son physique sur les ailes du BCM Gravelines où il côtoiera le désormais naturalisé Tony Stanley.