samedi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : David Harrison à Besançon

Pro A : David Harrison à Besançon

mardi 3 octobre 2006, par Christophe Blandin

Toujours à la recherche d’un arrière américain suite à l’essai non concluant de Rasheed Wright, le club de Besançon vient d’annoncer la signature de l’ancien havrais puis rouennais David Harrison (1,91 m, 30 ans). Ce dernier pourrait faire ses débuts dans le Doubs samedi prochain pour la réception de Strasbourg.

Originaire de Louisville, Harrison est passé par le JuCo de Sullivan avant d’intégrer la fac de Campbellsville qui évoluait dans le championnat universitaire NAIA. Harrison sort de cette modeste fac en 1999 en étant élu dans la "First team NAIA All-American" grâce à de superbes stats : 27,2 pts et 8,1 rbs. Harrison va ensuite écumer les différentes ligues mineures américaines passant notamment plusieurs étés dans la ligue USBL.

On le retrouve durant la saison 2002-2003 en CBA avec les Rockford Lightning avec qui il termine en tête de la saison régulière tout en affichant des moyennes individuelles impressionantes : 28,8 pts, 5,8 rbs et 3,6 pds. A la suite de cette saison en CBA, Harrison avait ensuite connu sa première expérience à l’étranger en signant pour la fin de saison avec le club libanais de Riyadi. La saison dernière, Harrison s’était engagé en faveur du club italien de Rimini et s’y était montré plutôt décevant, tournant à 9,7 pts et 3,0 rbs en moyenne.

Après un nouvel été passé en USBL, Harrison avait ensuite été essayé durant 10 jours par le STB qui recherchait un extérieur après l’essai non concluant de Greg Stevenson. Engagé jusqu’à la fin décembre 2005 comme pigiste médical pour l’intérieur Floyd Miller, Harrison a ainsi disputé 14 rencontres avec la formation havraise : 9,6 pts à 43,7 %, 3,8 rbs et 1,1 pds en 28 min.

Après ce passage au STB Le Havre, Harrison a ensuite signé pour le reste de la saison en faveur du voisin normand, le SPO Rouen, pour y remplacer une nouvelle fois Greg Stevenson. Aux côtés de son cousin Tony Williams, Harrison avait réalisé une fin de saison 2005-2006 très correcte ne parvenant cependant pas à permettre le maintien du SPOR : 13,6 pts à 43,5 %, 4,8 rbs et 2,3 pds en 31 min.

Harrison apportera donc une solution supplémentaire sur les ailes pour l’entraîneur bisontin Germain Castano.

- La fiche de David Harrison