jeudi 23 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Cory Bradford à Dijon

Pro A : Cory Bradford à Dijon

samedi 16 juin 2007, par Christophe Blandin

Annoncée depuis plusieurs semaines, l’arrivée à Dijon du shooteur américain de Besançon, Cory Bradford (1,91 m, 29 ans), vient d’être officialisée par la JDA. Arrière capable également de donner des coups de main à la mène, Bradford s’est engagé pour une saison en faveur de la formation bourguignonne dont le coach devrait être Randoald Dessarzin qui officiait à Boncourt en Suisse la saison passée.

JPEG - 115.1 ko
Cory Bradford
Photo : Yannick Donzé

Originaire de Memphis, Bradford est passé par le lycée de Raleigh Egypt avant de s’engager en faveur de l’université d’Illinois. Ses débuts avec les Fighting Illini marquent les esprits puisqu’il est élu "Big Ten Freshman of the Year" : 15,4 pts à 38,7 % et 2,6 rbs en 35 min. Malheureusement, Bradford ne confirmera pas lors de la suite de sa carrière universitaire voyant ses stats baisser saison après saison. Bradford quitte finalement Illinois en 2002 avec la ligne de stats suivante : 11,6 pts à 42,6 %, 3,1 rbs et 2,5 pds en 32 min.

Après avoir été essayé par des franchises NBA, Bradford a effectué ses débuts professionnels en CBA avec les Dakota Wizards où il affichait les moyennes suivantes : 7,7 pts, 1,4 rbs et 1,4 pds. Pour poursuivre sa carrière, Bradford a ensuite choisi de s’exiler en Hongrie, plus précisément avec le club de Kecskemeti où il a évolué l’espace de 3 saisons de 2003 à 2006. Durant la saison 2005-2006, Bradford y a confirmé ses qualités de scoreur : 20,1 pts et 2,2 rbs.

Essayé puis engagé par Besançon l’été dernier pour y assurer la difficile succession du MVP de Pro B Cedrick Banks parti à Nancy, Bradford s’en est plutôt bien sorti en proposant une ligne de stats très correcte : 12,0 pts à 43,1 %, 1,8 rbs et 3,4 pds en 28 min. Mais il n’a pas pu empêcher la descente de la formation bisontine en Pro B.

Bon shooteur, capable de créer du jeu, Bradford a prouvé l’année dernière qu’il avait le niveau pour évoluer en Pro A. A lui désormais de s’imposer au sein du collectif dijonnais en profitant des caviars de Laurent Sciarra.

- La fiche de Cory Bradford