lundi 25 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Bobby Dixon à l’ASVEL

Pro A : Bobby Dixon à l’ASVEL

vendredi 3 juillet 2009, par Christophe Blandin

Après la signature du pivot américain Curtis Borchardt, l’ASVEL poursuit son recrutement avec la signature du meneur américain Bobby Dixon (1,77 m, 26 ans) auteur d’une superbe seconde moitié de championnat avec Le Mans. Le MVP de la finale de la Coupe de France aura pour doublure le plus expérimenté et gestionnaire Aymeric Jeanneau ce qui promet un duo complémentaire pour l’entraîneur villeurbannais Vincent Collet.

JPEG - 34.9 ko
Bobby Dixon
Photo : FFBB/Jean Francois Molliere-Ciamillo&Castoria

Ce natif de Chicago est passé par le lycée de Sullivan HS avant de rejoindre le JuCo de Kankakee CC situé dans son Illinois natal. Il opte ensuite pour l’université de Troy State qu’il quitte au printemps 2006 au terme d’une saison senior consistante et une nomination dans l’équipe type de la conférence Sun Belt : 17,9 pts à 44,7 % (38,0 % à 3 pts), 5,3 rbs et 6,6 pds en 35 min.

Pour ses débuts professionnels, il s’engage en faveur de Saint-Etienne en Pro B où il se met en évidence : 17,0 pts à 39,3 %, 5,0 rbs et 4,2 pds en 32 min. Ses performances sous le maillot stéphanois lui permettent de décrocher un contrat avec le BCM Gravelines pour les play-offs de Pro A. Et là encore il répond présent mais cède avec le club nordiste dès le stade des quarts de finale : 14,0 pts en 32 min de moyenne sur les 3 rencontres disputées.

Pour la saison 2007-2008, on le retrouve du côté de la Pologne où il finit meilleur passeur mais aussi 4ème scoreur du championnat avec la formation de Polpak Swiecie qu’il conduit jusqu’aux demi-finales perdues face au futur lauréat, le Prokom Trefl Sopot : 16,6 pts à 42,2 %, 4,7 rbs et 5,1 pds en 33 min.

La saison dernière, il débute la saison dans les rangs du club ukrainien de Cherkassy Monkeys mais fait vite ses valises pour rejoindre le club italien de la Benetton Trévise où il va de nouveau se mettre en évidence que ce soit en Eurocoupe (7,6 pts, 1,7 rb et 3,0 pds en 18 min) ou en Liga (12,4 pts, 2,9 rbs et 3,8 pds). Il retrouve finalement la France en février dernier en s’engageant avec Le Mans juste avant le début de la Semaine des As au Havre. De suite, il va changer le visage de l’équipe sarthoise et lui permettre de remporter cette édition normande de la Semaine des As. Un peu plus tard dans la saison, c’est encore lui qui guide les siens vers la victoire en finale de la Coupe de France face à Nancy en étant élu MVP avec 24 pts. En championnat, le lutin américain brille également (3ème meilleur passeur de Pro A) mais le MSB est finalement stoppé en demi-finale des play-offs par Orléans : 15,4 pts à 42,8 % (41,4 % à 3 pts), 4,5 rbs et 6,2 pds en 31 min.

Bon shooteur, dribbleur insaisissable, très fort sur les pick-and-roll, Dixon est une recrue de choix pour le club villeurbannais. Le petit meneur américain aura quant à lui l’occasion de découvrir l’Euroligue sous ses nouvelles couleurs.

- La fiche de Bobby Dixon