lundi 29 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Akins et Richardson à Paris

Pro A : Akins et Richardson à Paris

mercredi 1er mars 2006, par Christophe Blandin

Après avoir perdu leur meneur américain John Linehan transféré finalement à Strasbourg, les dirigeants du Paris Basket Racing ont rapidement réagi en enrôlant son compatriote Tony Akins (1,80 m, 26 ans) remercié il y a peu par la Chorale de Roanne. De plus, l’entraineur Gordon Herbert pourra également compter sur un américain supplémentaire en la personne de l’arrière Norman Richardson (1,96 m, 29 ans).

JPEG - 12.6 ko
Tony Akins

Sorti de la réputée université de Georgia Tech en 2002 (17,0 pts à 41,9 %, 3,8 rbs et 5,7 pds en 34 min durant son année senior), Akins a ensuite débuté sa carrière en Russie avec l’Avtodor Saratov. Akins rejoint dès la saison 2003-2004 la France, il s’engage en janvier 2004 en faveur de Roanne après le départ de Jimmal Ball. Akins finit donc la saison 2003-2004 avec la Chorale.

Pour la saison 2004-2005, Akins rejoint le championnat turc en signant pour le club de Karsiyaka. Libéré en mars 2005 par le club turc, Akins fait alors son retour à Roanne pour remplacer Marques Green. Akins dispute les 9 derniers matches de la saison et contribue au maintien de la Chorale dans l’élite : 13,9 pts à 47,8 %, 3,2 rbs et 6,2 pds en 32 min.

Conservé durant la dernière inter-saison par le club roannais, Akins aura cependant déçu ses drigeants en cours de saison. Ce n’est pas ses performances sur le terrain (11,4 pts à 47,2 %, 2,1 rbs et 3,6 pds en 28 min en 17 matches) mais son comportement en dehors des parquets qui conduira à son éviction de l’effectif roannais. En effet, blessé à la main, Akins avait indiqué que cette blessure était survenue durant un match de championnat. Or il s’était avéré qu’Akins s’était en fait blessé durant une bagarre durant une soirée en boite de nuit. Suite à ce mensonge, les dirigeants de la Chorale avaient pris la décision de couper leur meneur.

Libre depuis cet épisode, Akins a donc pu accepter l’offre du PBR et succédera donc à Linehan au poste de meneur.

JPEG - 6.5 ko
Norman Richardson

La seconde recrue du PBR se nomme donc Norman Richardson qui prendra la place de Kenny Atkinson dans l’effectif parisien, ce dernier retrouvant son poste d’assistant-coach.

Sorti de l’université d’Hofstra en 2001 (16,7 pts à 41,0 % et 6,0 rbs), Richardson présente plutôt un beau cursus. Ce shooteur a ainsi évolué en NBA passant par les Indiana Pacers et les Chicago Bulls durant la saison 2001-2002 (respectivement 3 et 8 matches disputés). Durant la saison 2002-2003, on retrouve Richardson en Italie du côté de Pesaro avec qui il tourne à 12,8 pts à 35,7 % en 29 min. La saison suivante, Richardson rejoint le club serbe de l’Etoile Rouge de Belgrade.

Après un passage dans le championnat vénézualien en 2004, Richardson a ensuite évolué notamment dans la ligue de développement de la NBA avec les Fayetteville Patriots.

Avec l’arrivée de Richardson, Herbert dispose d’une nouvelle solution extérieure. Richardson trouve ici l’occasion de relancer sa carrière sur le Vieux Continent.

- La fiche de Tony Akins