samedi 20 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 - Poule D : Autun et Denain commencent fort

N2 - Poule D : Autun et Denain commencent fort

mardi 16 septembre 2008, par Niko

Après 4 longs mois d’attente, la Nationale 2 Masculine a repris ses droits ce week-end. Dans la Poule D, les favoris annoncés que sont Autun et Denain ont confirmé. Tandis que le troisième larron, BC Souffel, a lui surpris en s’inclinant à domicile contre Charenton. Enfin, l’équipe présentée comme un sérieux outsider, les promus d’Orchies n’ont pas fait de détail face à la meilleure défense de N3 la saison dernière, Kayersberg.

 [1]

Souffelweyersheim BC - SC Charenton SM : 69-72
Stade de Vanves - CS Autun : 72-95
Gravelines GF BCM2 - Le Mée Sports MVS : 80-63
Orchies BC - AS Kayersberg A-BCA : 83-69
Gries/Oberhoffen BC - ASC Denain PDH : 65-85
ES Ormes - EB Mirecourt : 86-72

 [2]

1 CS Autun 2pts 1-0
2 ASC Denain PDH 2pts 1-0
3 Gravelines (2) 2pts 1-0
4 ES Ormes 2pts 1-0
5 Orchies BC 2pts 1-0
6 SCM Charenton SM 2pts 1-0
7 Souffel BC 1pt 0-1
8 EB Mirecourt 1pt 0-1
9 AS Kayersberg 1pt 0-1
10 Le Mée S-MVS 1pt 0-1
11 Gries Oberhoffen 1pt 0-1
12 Stade de Vanves 1pt 0-1
13 ES Recy St Martin 0pt 0-0

Stade de Vanves - CS Autun : 72-95

On attendait beaucoup de la première de l’armada du coach Guéret qui affrontait un Vanves encore un peu orphelin de Carlisle, qui revient de blessure. La démonstration du duo Kresta-Orr a confirmé tout le bien que l’on pensait d’eux sur le papier. Bien soutenu par un Nivière en grande forme et un surprenant Camille Eleka, Autun n’a pas fait de détail. En face, Macady Macalou a fait ce qu’il a pu dans son rôle de "panzer".

 [3] : Macalou 23, Mandengue 11, Feckoua 12, Ducloux 4, Delgado 1, Carlisle 4, Burnet 3, Seye 12 et Delgado 2.

 [4] : Orr 14, Nivière 18, Eleka 18, Kresta 27, Bijelovic 2, Porcher 12 et Radnic 4.


BC Gries Oberhoffen - ASV Denain PDH : 65-85 (9-29, 17-15, 16-24 et 23-17)

C’est LA surprise du jour ! On s’attendait à un duel épique entre deux des habitués du haut de tableau de la poule D. On a assisté en fait au récital des Nordistes qui semblaient plus en jambes et nettement plus concentrés dans un premier quart "portes ouvertes" pour les Alsaciens (9-29). Si le revenant Amadou Gacko a dominé le secteur intérieur, c’est en partie due aux fautes qui ont cloué Majstorovic sur le banc très rapidement. Pour le reste, le collectif denaisien semble déjà bien en place et n’a jamais ouvert la porte à un éventuel retour alsacien.

 [5] : Majstorovi 24, Huttel 2, Lazarus 6, Lazare 12, Baechtel 2, Villemin 9, Bohler 2, Ait-Tabassir 3 et Kaboré 4.

 [6] : Gacko 25, Morand 8, Diop 10, Bole 19, Belkessa 20, Labouche 3, Ayivi 8 et Jinfray 2.


Graveline GF BCM(2) - Le Mée Sports MVS : 80-63 (22-17, 21-13, 20-21 et 17-12)

Après un premier quart sous forme de round d’observation (22-17), Gravelines a fait le trou dans un deuxième quart ou la défense des Nordistes prit le dessus sur les shooteurs méens. Très rapidement, grâce à leur jeu de transition les Nordistes arrivent à la pause avec 13 points d’avance. L’écart va atteindre 20 points jusqu’au réveil méen qui inflige un 9-0 qui restera sans effet. Gravelines gère son avance et profite même des deux dernières minutes pour grossir l’écart. Avec 5 joueurs à 10 points ou plus, le collectif gravelinois a pris le dessus sur la prestation du trop seul Traoré.

 [7] : Makhoukh 10, Hannequin 11, Belabre 11, Hanier 16, Dikoumé, Soufou 20, Cavignaux 3, Szymkowiak 9 et Rambur.

 [8] : Aggoun 6, Mansour 3, Traoré 28, Cocol 2, Jacquart 5, Nicolas 12, Kane 7 et Arnolin.


ES Ormes - EB Mirecourt : 86-72 (31-23, 18-18,18-15,19-16)

Les deux équipes ont commencé la rencontre pied au plancher et offert aux spectateurs du Loiret 10 minutes très intense ou la rapidité de Bourgeois et la taille de Schmitt ont fait la différence. Likouli Francisco a lui aussi montrer de belles qualités de pénétration et la défense vosgienne était aux abois. Il fallut le réveil du volcan Mdivani pour que Mirecourt puisse faire jeu égal avec les locaux. Malheureusement le plus dur était fait et si les deux équipes firent jeu égal durant les 30 dernières minutes, les nombreux efforts des visiteurs n’eurent comme effet de ne pas avoir l’énergie nécessaire pour tenter de faire la différence dans les dernières instants. Begards et Neeskens ont beau tout tenté, la défense Ormoise s’est refermé sur Mdivani, Francisco est chaud comme la braise et Ormes fête sa première victoire.

 [9] : Bourgeois 15, Gueye 2, Ouattara 10, Kabengele 6, Schmitt 21, Francisco 24, Da silva 6, Siegler 2.

 [10] : Martin 5, Seltzer 2, Begards 15, Chauvin 8, Antoine 8, Mdivani 17, Neskens 14, Babin 3.


BC Souffelweyersheim - SCC Charenton SM : 69-72 (28-19, 7-12, 25-23, 9-18)

Ce fut le match le plus serré (le seul ?) et le seul qui accoucha d’un quatrième quart plein de suspense. Car même si Charenton début bien la rencontre, Souffel avec un 17-2 refait son retard et met K.O des parisiens qui sont déjà a 9 longueurs au bout de 10 minutes. Les visiteurs vont répondre en resserrant leur défense, n’offrant aucun espace aux intérieurs alsaciens et remportant la 2e manche sur un petit 7-12. Souffel est donc toujours devant à la pause (35-31) mais cela ne va pas durer car en 2’ ils se font passer un 2-11 qui donne le ton de la 2e mi-temps. Annicet Kessely, le vétéran, à l’image de son équipe va dominer le débat de par son intensité et sa réussite. Malgré un bon Traineau, Souffel est en retard (54-60, 30e) et croît tenir sa chance quand Broliron ramène son équipe a 69-72 a moins d’une minute de la fin. Souffel a même la balle de l’égalisation grâce à l’activité de Tony Traineau mais les deux tirs à trois points tentés par les Alsaciens ne trouveront pas le filet. Charenton tient son premier exploit, Souffel sa première désillusion.

 [11] : Nkembe 10, Broliron 15, Tschamber 5, Kancel 7, Traineau 8, puis Camara 10, Velten, Appel 8, Geoffroy, Kayser 6.

 [12] : Brunet 8, Kessely 20, Kindoki 10, Mahoub 15, Carre 7, puis Quere 6, Reverchon 6, Mbow, Bataille.


MEILLEURS MARQUEURS

Une première journée qui a déjà connu son lot de sensations. En ce qui concerne les meilleurs marqueurs de la journée, il faut noter la performance de Makhan Traoré, meilleur marqueur de la journée avec 28pts. L’homme qui a défrayé la chronique de l’intersaison de la N2-D, Ivo Kresta, est deuxième avec 27pts. Les intérieurs sont à l’honneur avec la 3e place d’Amadou Gacko (25pts) et de Majstorovic (24pts) accompagné de celle du feu follet Likouli Francisco (24pts).


2e JOURNEE

CS AUTUN - GRAVELINES GF BCM(2)
ASC DENAIN PDH (exempt)
EB MIRECOURT - ORCHIES BC
SCC CHARENTON SM - ES ORMES
EVEIL RECY ST MARTIN - SOUFFELWEYERSHEIM BC
AS KAYERSBERG BCA - BC GRIES OBERHOFFEN
LE MEE SPORTS MVS - STADE DE VANVES

A noter, les deux rencontres opposant des vainqueurs de la première journée (Autun-Gravelines2 et Charenton-Ormes) qui nous offriront deux seuls équipes invaincues après seulement deux journées (+ Denain et peut-être Recy mais qui n’auront pas 2 matchs).
En ce qui concerne le bas de tableau, meme combat pour les derbys alsaciens et parisiens (kayersberg-gries oberhoffen et le mée-vanves) qui chercheront donc à sortir vainqueur pour la première fois de l’année.

Notes

[1Resultats

[2Classements

[3Stade de Vanves

[4CS Autun

[5BC Gries Oberhoffen

[6ASV Denains PDH

[7Gravelines 2

[8Le Mée Sports

[9ES Ormes

[10EB Mirecourt

[11BC Souffelweyersheim

[12SCC Charenton SM