mercredi 16 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 Poule D - 8ème journée : Et Denain chuta...

N2 Poule D - 8ème journée : Et Denain chuta...

mardi 4 novembre 2008, par Niko

L’information de la journée c’est la défaite de Denain, la première, sur les terres alsaciennes de Kaysersberg qui reste sur une série de trois victoires. Dans le même temps, Gravelines consolidait sa seconde place en battant Souffel à domicile. Autun en faisait de même face à Ormes et s’installait eux aussi à la seconde place du classement. Autun a redressé la tête après un début de championnat bien compliqué. La seule défaite à l’extérieur est à mettre à profit de Gries-Oberhoffen qui a disposé d’une pâle équipe méenne à domicile.
Dans le reste des rencontres, Vanves est venu à bout de Recy non sans mal tandis que Mirecourt se rassurait en gagnant un match déjà couperet face à Charenton.

— -

RESULTATS

CS Autun - ES Ormes 98 - 65
Stade de Vanves - Recy St Martin 81 - 72
Gravelines GF BCM2 - Souffelweyersheim BC 83 - 68
AS Kaysersberg-A. BCA - ASC Denain PDH 73 - 67
EB Mirecourt - SC Charenton SM 89 - 67
Le Mée Sports MVS - BC Gries Oberhoffen 65 - 76

— -

CLASSEMENTS

1 ASC Denain PDH 6 - 1
2 Gravelines GF BCM2 5 - 2
3 CS Autun 5 - 2
4 ES Ormes 5 - 3
5 BC Gries-Oberhoffen 5 - 3
6 BC Orchies 4 - 3
7 AS Kaysersberg-A. BCA 4 - 3
8 Souffelweyersheim BC 4 - 4
9 Stade de Vanves 4 - 4
10 EB Mirecourt 2 - 5
11 SC Charenton SM 2 - 6
12 Éveil de Recy St Martin 1 - 6
13 Le Mée Sports MVS 1 - 6

— -

CS Autun - ES Ormes : 98 - 65 (21-15, 33-11, 17-20 et 27-19)

A la lecture des scores par quart temps, on peut déjà s’imaginer que le second quart fut un naufrage pour les Ormois. Mais pour quels raisons ? L’absence de Bourgeois ne peut pas tout expliquer puisque de l’autre coté Nivière était absent, mais les 52 points encaissés en une mi-temps ont fait mal. A l’image d’un second quart temps ou Autun à une réussite incroyable avec un Bijelovic plantant un tir à trois points du milieu de terrain au buzzer. Le reste ? A 52-26, la rencontre est terminée et la passivité d’Ormes durant ces 20 premières minutes ne sera pas rattrapable.

CSA : Detivol 4, le reste NON COMMUNIQUÉ

ESO : FRANCISCO 15, KABENGELE 14, OUATTARA 12, GUEYE 11, DA SILVA 6, TILLAY 3, SCHMIT 2, SIEGLER 2

— -

Stade de Vanves - Recy St Martin : 81-72 (26-17 , 25-19 , 11-19 , 19-17)

Très agressif dès le début de la rencontre, les parisiens étaient bien décidés à ne pas laisser espère une équipe champenoise souvent battue mais jamais décrochée cette saison. Burnay retrouve son adresse si souvent vantée la saison dernière en N3 et Bamba Seye a retrouvé du mordant. En face, Masala fait comme d’habitude ce qu’il peut bien aidés par un Picardo très énergique, rien n’y fait à la mi-temps Vanves est largement devant, 51-36. Une largesse défensive qui leur coutera finalement la victoire malgré un bon troisième quart de Recy, une reprise en main trop tardive et une défaite finalement logique. La réception d’Autun la semaine prochaine sera une échéance importante pour les recyots.

VANVES : BURNAY 21 - MACALOU 17 - SEYE 16 - CARLISLE 9 - DUCLOUX 7 - MANDENGUE 4 - BONNEAU 4 - VERTUS 2 - FECKOUA 1

ERSM : MASALA 27 - PICARDO 15 - THOMAS 8 - SOW 7 - GIRARDOT 6 - GIBBONS 6 - PASTRES 3

— -

Gravelines GF BCM2 - BC Souffelweyersheim : 83-68 (21-15, 18-9, 19-13, 25-31)

Après un premier quart temps equilibré, Gravelines prit le dessus dans sa salle transformé en Fort Knox ! 39-24 à la mi-temps, y a t-il eu une première mi-temps serrée ce week-end ? En tout cas, Gravelines tel un rouleau compresseur a complètement fait déjouer des alsaciens pas dans leurs assiettes qui profitèrent de la fuite du suspense (58-37, 30e) pour faire illusion dans le dernier quart et redonner un peu moins de couleurs à cette défaite. Avec un 3/23 alsacien, la zone nordiste ne pouvait pas tomber mieux,

GGFBCM2 : Hannequin 8, Manier 2, Cavignaux 7, Makhoukh 17, Dikoumé 8 puis Belabre 9, Soufou 22, Szymkowiak 10 et Lavalle.

BCS : Tschamber 10, Broliron 9, Nkembe 8, Camara 12, Kancel 12 puis Traineau 10, Kayser, Velten 7 et Grob.

— -

AS Kaysersberg-A. BCA - ASC Denain PDH : 73 - 67

Sources : DNA - Rubrique des Sports
Et si cinq premières minutes sur un nuage ont pu laisser rêver d’une victoire facile (13-0 et 6 pertes de balles nordistes en cinq minutes), la suite a été âpre, acharnée, dans un duel durant lequel il ne fallait jamais rien lâcher. Alors, oui, Denain est vite revenu dans la partie (13-8 à la 8e, puis 16-15 sur un 3 points de l’excellent Bole avant la sirène). Et « KB » est reparti vaillamment (24-17) avant d’encaisser un 9-0 plaçant les Nordistes pour la première fois devant (24-26). Deux paniers bonifiés consécutifs de Hinfray (29-34 à la 18e) n’ont pas troublé Kaysersberg, vite revenu dans la partie avec un 6-0 lui permettant de virer avec un point d’avance à la pause (35-34).
C’est vrai, on a eu un peu peur à la reprise, quand les Alsaciens ont débuté par un peu reluisant 1/7 aux tirs et que Denain s’est détaché à 35-43 à la faveur d’un 9-0 (23e). Mais Kaysersberg a une belle âme, personnifiée par exemple par la combativité d’un Freyburger, et revoilà l’équipe alsacienne sur les talons de son adversaire ( 41-45 puis 47-48 ). Et à 47-52, les Haut-Rhinois enchaînent par un 7-0 qui les remet devant (54-52) dès le début du dernier quart temps.
Dès lors, c’est sur le mental et les nerfs que le match va se jouer. Et à ce petit jeu, il fallait en cette soirée miser sur l’équipe de Fabien Drago. La fébrilité denaisienne est illustrée par un 6/14 aux lancers francs dans ces dix dernières minutes. Et sa nervosité par une faute technique qui fait passer le score de 58-56 à 64-56 alors qu’il reste trois minutes à jouer. Belkessa permet au leader d’y croire encore (64-60). Beyl transcende alors en attaque la hargne et l’intensité défensive de toute son équipe. Denain encaisse un 7-0 qui le laisse K.O. debout. A 71-60 et une minute à jouer, la salle Faller peut exulter. La volonté collective de Kaysersberg lui offre en effet un bel exploit et de bonnes raisons de croire en un avenir serein.

KABCA : Nesmith 19, Freyburger 15, Beyl 13, O. Poisson 9, Ktz 6, Invernizzi 6, Koeing 2, Dabrowski 2, Riff 1, T. Poisson.

DENAIN : Bole 25, Hinfray 13, Belkessa 12, Ayivi 8, Morand 5, Gacko 2, Moulin 2, Diop, Labouche, Hersin.

— -

Le Mée Sports MVS - BC Gries Oberhoffen : 65 - 76 (11-24, 17-13, 16-25, 21-14)

Dès le début de match le ton est donné, Bosko Majstorovic s’en va s’assoir sur le banc pour deux fautes précoces, Lazare et Lazarus sont "in the zone" et les Méens ne sont pas dans le coup. Un constat qui sera pourtant diminué par une étrange fin de mi-temps ou les Alsaciens lâchent prise et que Alexandre Sylva se rappelle aux bons souvenirs de chacun. Malheureusement pour les locaux, le début de la deuxième mi-temps va les remettre très loin des Alsaciens, absents, peu en jambes les locaux s’enfoncent devant les coups de patte de Lazare, intenable. Et comme à l’intérieur, Bohler et Baechtel se débrouillent très bien l’absence de Majstorovic passe quasiment inaperçu. Un vent de révolte va souffler dans le 4e quart sur les ailes d’un Damien Cocol en verve. Le Mée revient même à huit points mais il est trop tard, Gries a mérité sa victoire.

LE MEE : Sylva 12, Aggoun 12, Basile 4, Mansour 2, Cocol 7, Jacquart 2, Nicolas 9, Jarny 2, Kané 12.

BCGO : Majstorovic 2, Huttel 11, Lazarus 5, Lazare 28, Baechtel 14, Villemin 11, Bohler 2, Ait Tabassir 3.

— -

EB Mirecourt - SC Charenton SM : 89-67 (24-15, 24-13, 18-21, 23-18 )

Pas attendu à ce niveau, les vosgiens étaient bien décidés à prendre la rencontre à leur actif samedi soir face à Charenton. Des parisiens qui glissent de plus en plus vers le bas du classement et qui n’ont rien pu faire devant l’adresse retrouvée du duo Neskens-Chauvin. Comme toutes les rencontres samedi, le match était quasiment plié à la pause (48-28) et l’équipe en retard n’a pas pu se refaire. Coupés de leurs scoreurs extérieurs (Brunet et Mahboub) c’est à l’intérieur que Charenton comptait renverser la rencontre, malheureusement pour les parisiens et heureusement pour les mirecurtiens les locaux gardèrent la main sur la rencontre.

EBM : Neskens 27, Chauvin 24, Mdivani 12, Begards 9, Gigant 9, Martin 8, Babin, Schumacher.

SCCSM : Mbida 17, Kessely 14, Queré 10, Mahboub 8, Kindiki 7, Carré 6, Brunet 5, Reverchon, Mbow, Bataille.


AGENDA

Souffelweyersheim BC - Stade de Vanves

SC Charenton SM - Gravelines GF BCM2

E Recy St Martin - CS Autun

ASC Denain PDH - EB Mirecourt

ES Ormes - Orchies BC

AS Kayersberg-Ammerschwihr BCA - Le Mée Sports MVS

— -

MEILLEURS MARQUEURS

1 Ivo KRESTA Autun 21.7pts 6 matchs
2 Michael BOLE Denain 20.7pts 7 matchs
3 Troy NESMITH Kaysersberg 19.3pts 3 matchs
4 Yasine MAKHOUKH Gravelines 19pts 7 matchs
5 Bosko MAJSTOROVIC Gries 18.6pts 8 matchs
= Pierrick LAZARE Gries 18.6pts 8 matchs
7 Lorenzo ORR Autun 17.3pts 6 matchs
8 Michael MASALA Recy 17.1pts 7 matchs
9 Maxence MOMBOLLET Orchies 16pts 7 matchs
= Steeve BOURGEOIS Ormes 15.8pts 7 matchs
11 Makhan TRAORE Le Mée 15.7pts 6 matchs
12 J-Christophe NIVIERE Autun 15.6pts 5 matchs
13 Insa SOUFOU Gravelines 15.3pts 7 matchs
14 Rudy PICARDO Recy 14.7pts 7 matchs
15 Likouli FRANCISCO Ormes 14.6pts 8 matchs
16 Ludovic CHAUVIN Mirecourt 14.4pts 7 matchs
17 Maxime SMAGGE Orchies 14.3pts 7 matchs
18 Macady MACALOU Vanves 14pts 8 matchs
= Annicet KESSELY Charenton 14pts 8 matchs
20 Frederic BROLIRON Souffel 13.9pts 8 matchs

La chute de Majstorovic est la première info avec son passage de la seconde à la cinquième place pour celui qui a longtemps squatté la première marche. Nesmith continue sa progression en s’installant à la troisième marche du podium. Masala grimpe de la 12e à la 8e place et Soufou de la 20e a la 13e. Vincent Mandengue quitte brutalement le TOP 20 alors qu’il était à la treizième place. Tom Brunet était 14e et lui aussi quitte le classement. Le 3e perdant de ce week-end c’est Mahboub qui était 18e.
Les trois nouveaux arrivants sont Ludovic Chauvin (16e), Macady Macalou et Annicet Kessely (18e).


SOURCES

Les Dernières Nouvelles d’Alsace
Le Forum de Basket Info
La Voix des Sports
Le club d’Ormes
Le Parisien