dimanche 19 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 Poule C - 21ème journée : Lille Métropole en pôle position

N2 Poule C - 21ème journée : Lille Métropole en pôle position

mercredi 15 mars 2006

Lille Métropole seul en tête du classement, et regroupement derrière entre Boulogne, Vitré et le Caen BC. L’AS Cherbourg a mis fin à sa série de bons résultats et le CA Lisieux s’est incliné dans sa salle devant Charenton. Tours reprend des couleurs et peut encore espérer accrocher les barrages, tandis que Hainaut n’a pas dit son dernier mot.

ST LUCE DOULON - LILLE METROPOLE 67 - 83

Sainte-Luce accueillait hier l’actuel tenant de la pôle, Lille. Bachir Ouattara était le premier à trouver la faille dans une défense lilloise compacte (2-4, 2e). On sentait les Lucéens bien dans leur match (6-4 3e, 8-4 4e). Tenant toutefois les Rouges à une distance raisonnable grâce au duo B. Ouattara - Samy (onze points dans le premier quart-temps, 19-16 10e), Sainte-Luce commençait à souffrir physiquement. Peinant à s’imposer sous le cercle, les intérieurs blancs ne pouvaient totalement contribuer à la bonne santé de leur équipe et le LMBC prenait la tangente (19-25 4e, 22-27 15e). Un dernier coup de rein de Vergnol et sa troupe leur permettaient de tout espérer après la pause (35-40, 20e). Sainte-Luce bousculait Lille (44-45 25e, 52-53 28e) et parvenait à remettre les compteurs à zéro (54-54 29e). Un plaisir atténué par Latioui, trouble-fête derrière ses 6,25m, qui redonnait un court avantage à ses coéquipiers (56-60, 30e). Le coup d’accélérateur se faisait sentir d’entrée de quart (56-66 32e, 56-69 33e). Usés mais pas désabusés malgré un cinglant 15-4 en cinq minutes, les Blancs jetaient toutes leurs forces dans la bataille, bien que la messe fut déjà dite (64-81 19e).

- LILLE : El Kkhdar 9, Bole 9, Latioui 12, N’Dour 6, Seigneur 15, puis Dauloir 8, Barbry 8, Maquere 0, Boutillier 0, Defoe 16.

JALT LE MANS - CAEN BASKET CALVADOS 76 - 83

Invaincus depuis trois journées, les Jaltais ont plié face à Caen au terme d’un match intense.
Abdou Bal ne cachait pas sa déception à l’issue de cette rencontre haletante et riche en suspense. La formation mancelle est, en effet, passée tout près de l’exploit face à une des grosses cylindrées du championnat. « On a failli réaliser le hold-up. Malheureusement, nous avons manqué de lucidité en deuxième période. Nous n’avons pas su gérer les moments forts et nous avons perdu trop de ballons », regrette l’entraîneur manceau.
Au terme du deuxième quart temps, Sébastien Vanacker et les siens créaient la sensation en menant de dix longueurs devant une équipe de Caen totalement dépassée (42-32, 20’).
Les joueurs des deux camps s’étaient auparavant livrés une belle bagarre sous les panneaux (21-24, 13’). Sous l’impulsion d’un Philippe Vallejo euphorique, les locaux prenaient le match à leur compte avant la mi-temps (37-30, 19’).

Les Normands rectifiaient le tir après la pause grâce notamment à une pression défensive de tous les instants. Les Sarthois connaissaient dans le même temps une baisse de régime et peinaient à contenir les assauts adverses (44-43, 23’). L’issue de la rencontre allait se décider dans le dernier quart temps (59-54, 30’). Les coéquipiers d’Oumar Mar faisaient parler leur puissance pour asseoir leur domination au fil des minutes.
De leur côté, les Manceaux semblaient accuser le coup, rendant trop rapidement le ballon à des Caennais qui n’en demandaient pas tant (68-72, 37’). La formation jaltaise tentait, tant bien que mal, de refaire son retard (70-75, 38’), mais les visiteurs redoublaient d’agressivité pour s’emparer de la victoire sur le score de 83 à 76.
L’entraîneur normand, Jean-Marc Bothors, saluait la réaction collective de ses hommes après la pause. « Nous avons retrouvé nos vertus défensives et affiché une grosse solidarité. Je tiens à rendre hommage aux Sarthois qui n’ont jamais cessé de jouer. »

- JALT : Godin 10, Laout 11, F. Vallejo 10, P. Vallejo 19, Vanacker 2, Mageot 12, Huneau 8, Rottier 4.

- CAEN BC : Oyié 19, Budzinauskas 20, Jardry 21, Delcombel 7, Hebert 6, Renaux 3, Eleka 7.

ES ORMES - TOURS JOUE BASKET 96 - 108

NC

SOM BOULOGNE - AURORE VITRE 90 - 72

NC

CA LISIEUX - SC CHARENTON 97 - 84

C’est plus une grosse frustation qu’une réelle déception Didier Godefroy le coach augeron Aurait pourtant eu toutes les raisons d’être décontenancé, mais il préférait analyser froidement cette déconvenue. La semaine a été délicate avec Scroffenecher malade, et des entrainements perturbés. Certes si Charenton n’a pas volé sa victoire au regard de la qualité de son effectif.

- LISIEUX : Chougar (14) - Leger (17) - Scroffenecher (4) - Urie (23) - Mendy (7) - Théophille (15)

- CHARENTON : Pascual (13) - Haîf (10) - Hassen (5) - Reghaissia (14) - Séjor (6) -
Ngui (19) - Carré (6)

ESCAUDAIN HAINAUT - AS CHERBOURG 83 - 77

Escaudain se faisait dominer au rebond d’entrée de jeu et était déjà obligé de courir après le score : 6-11 ( 4e ). Le temps d’effectuer quelques réglages défensifs
et la situation revenait à la normale : 13-13 ( 6e ). Les locaux passaient devant,
affichant une réelle volonté de concrétiser leurs ambitions : 21-17 ( 10e ). Cherbourg comptait sur ses géants pour imposer son basket, mais, malgré Le Rouxel et Parker,
les hommes de Portenard tenaient bon : 29-24 (14e). Ils confirmaient jusqu’au repos dans une partie où les deux formations n’étaient pas avares d’efforts : 50-40 ( 20e ).

Mêmes acteurs, même scénario dès la reprise avec des Escaudinois toujours aussi déterminés, d’autant qu’en face, Parker était sanctionné pour la quatrième fois ( 22e ). Les contacts devenaient plus rugueux, mais les protégés de Burge tenaient toujours la route : 56-44 ( 25 e) . La domination au rebond avait changé de côté
et la punition commençait à être lourde : 69-52 ( 30e ). Escaudain devait s’attendre à un sursaut d’orgueil de son hôte. Un besoin de souffler des équipiers de Ploegaerts
permettait à ce dernier d’y croire encore : 71-59 ( 33e ). Mais Escaudain avait gardé assez de lucidité pour enlever la mise.

- ESCAUDAIN : Carpentier 14 - Burge 12 - Richard 14 - Andoh 7 - Ploegaerts 9 - Canivez 8 - Morin 10 - Dikoumé 9

- CHERBOURG : Monrocq 2 - Gregorieff 11 - Capitaine 13 - LeRouxel 18 - Médina 11 - Dielundama 6 - Parker 16

Avec la participation de : Ouest France - La voix du Nord