lundi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > La France l’emporte en Pologne !

La France l’emporte en Pologne !

mercredi 23 janvier 2002, par Christophe Blandin

Alain Digbeu, qui a réalisé une énorme fin de match, a permis à la France, en mauvaise posture, de battre la Pologne (78-70 a.p.) lors de la 4e journée des qualifications (groupe D) pour le Championnat d’Europe 2003 de basket-ball messieurs, mercredi à Wloclawek.

Les premières minutes étaient périlleuses. La puissance de Mc Naull aux rebonds mettaient les Bleus dans l’embarras. Les Polonais, voraces, ne parvenaient toutefois pas à prendre l’ascendant. Un bon travail défensif et une bonne adresse aux tirs suffisaient à Sciarra et Julian pour maintenir l’équipe à flot (7-8, 5e).

Foirest, dont le sélectionneur attendait qu’il devienne le leader offensif qui manque tant, prenait ses responsabilités. Avec 14 points, l’ailier de Vitoria permettait à la France de s’installer en tête à la fin du quart temps initial (19-13) et de conserver cet acquis dans les premières minutes du deuxième (24-18, 13e).

Mais quelques pertes de balles conjuguées avec une réaction de Korytek ou Wojcik, et les Polonais revenaient (24-24, 14e). Sous la conduite d’un Sciarra efficace (10 pts), les Bleus resserraient alors le jeu, accentuaient la pression en défense. Et, malgré les difficultés à maîtriser Wojcic (11 pts, 22 à la fin et 13 rebonds), ils reprenaient les devants à la pause (39-31).

20 points pour Foirest

Ce crédit fondait vite à la reprise. Mc Naull, de retour aux rebonds, faisait le ménage, tandis que Wojcik et Pluta se rappellaient qu’ils avaient des qualités dans les tirs extérieurs. Ils avaient été impuissants dans ce domaine en première période (0/5). Dans une ambiance de plus en plus chaude, les Polonais égalisaient sur un rebond suivi d\’un panier de Mc Naull (44-44).

Comme un mauvais signe, l’adresse à trois points qui avait été satisfaisante en première mi-temps (4/9), la défense tout terrain et le jeu intérieur en progrès n’étaient vraiment plus d’actualité dans cette période cauchemardesque (10-21). Zielinski en profitait pour enfoncer encore plus les Bleus pour mener à la fin du quart-temps (52-49).

La situation ne s’arrangeait guère dans la quatrième période. Car si Sciarra et Foirest, auteur de 20 points, avaient remis la France dans le sens de la marche (57-52, 34e), Wojcik, Zielinski et Pluta avaient répondu (59-65), 38e). C’était alors que Digbeu sortait de sa boîte. Il égalisait d’abord (65-65), offrant la prolongation.

Puis, peut-être euphorique, alors que ses coéquipiers semblaient tétanisés comme le montrait les 50 % aux lancers-francs, l’ailier de Barcelone interceptait, contrait et marquait, notamment les deux derniers points. Ceux de la victoire.

- Les stats :

La France bat la Pologne* 78-70 a.p. (19-13, 20-18, 10-21, 16-13, prolongation : 13-5)

Pologne : 26 sur 73 aux tirs (dont 4 sur 17 à 3 pts, 14 sur 22 aux lancers, 48 rebonds, 14 passes décisives, 21 balles perdues, 22 fautes personnelles.

Marqueurs : Pluta (16), Hyzy (4), Sidor (2), Zielinski (9), Wojcik (22), Korytek (7), Prawica (3), Mc Naull (7)

France : 27 sur 67 aux tirs (dont 9 sur 23 à 3 pts, 15 sur 23 aux lancers), 11 passes décisives, 13 balles perdues.

Marqueurs : Sonko (7), Sciarra (16), Foirest (20), Digbeu (11), F. Piétrus (9), Dubos (4), Julian (11).