lundi 16 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Hannah porte le SLUC vers la victoire face au PL

Hannah porte le SLUC vers la victoire face au PL

mercredi 14 mai 2014, par Christophe Blandin

Deux jours seulement après sa défaite en finale de la Coupe de France face à Nanterre, le SLUC Nancy a bien réagi en venant à bout du Paris-Levallois sur le score de 70 à 61 lors de ce quart de finale aller. Avec 13 points inscrits dans le dernier quart-temps, le meneur américain de Nancy, Clevin Hannah, s’est montré décisif pour repousser les derniers assauts de la formation parisienne.

Photo : Paul Harris par Sébastien Meunier

Adroit, le meneur américain du SLUC, Clevin Hannah, montre la voie pour les Lorrains qui mènent 9 à 4 en début de rencontre. Mais le pivot parisien Aloysius Anagonye relance les siens en imposant sa puissance dans la raquette avant que son coéquipier, le jeune intérieur Landing Sane, ne prenne le relais en inscrivant 5 points consécutifs pour permettre au PL de passer devant (9-11) à la faveur d’un 7-0.

Doublure de luxe de Clevin Hannah, Marcus Banks stoppe la série parisienne sur un tir bonifié. Les joueurs d’Alain Weisz se montrent plus agressifs vers le cercle et obtiennent ainsi des lancers-francs pour compter 2 points d’avance au terme du premier quart-temps : 17-15.

L’ailier américain du SLUC, Paul Harris, apporte son adresse longue distance avec 2 paniers primés dans le début du 2ème quart-temps pour donner à sa formation un premier écart significatif (25-17). Très maladroit aux lancers-francs, le pivot du PL, Elton Brown, fait néanmoins souffrir la défense lorraine et le club de la capitale, bien que terriblement défaillant derrière la ligne des 6m75, se rapproche de son hôte (25-22).

Heureusement pour le SLUC, Paul Harris est dans un grand soir : le musculeux ailier marque 8 points de suite pour son équipe et vient également scotcher un lay-up d’Andrew Albicy sur la planche pour redonner 9 points d’avance à Nancy (33-24). Et la formation lorraine continue d’appuyer alors que Paris-Levallois balbutie son basket, multipliant les pertes de balle. A la mi-temps, Nancy peut compter sur son plus gros avantage de la soirée : 36 à 24.

Les défenses prennent le pas sur les attaques au retour des vestiaires. Il faut ainsi attendre 4 minutes pour voir les premiers points de cette 2ème mi-temps grâce à un superbe shoot de Clevin Hannah auquel réplique de suite Elton Brown pour Paris-Levallois. La faillite à 3 points du Paris-Levallois se prolonge alors que de l’autre côté, Nick Pope lui ne rate pas la cible dans le corner pour faire monter l’avantage lorrain à +15 (41-26).

La formation parisienne laisse aussi filer de nombreux points sur la ligne des lancers-francs si bien que le SLUC n’a pas à forcer son talent pour conserver son avance à l’issue du 3ème quart-temps : 50-39.

En décidant d’accélérer le rythme, le Paris-Levallois parvient enfin à retrouver un peu d’efficacité offensive. Blake Schilb inscrit ainsi 5 points pour démarrer la dernière période et le PL, sur la lancée d’un 11-2 à cheval sur les 3ème et 4ème quart-temps, revient à 6 petits points du SLUC (50-44). Andrew Albicy trouve enfin de la réussite derrière l’arc et Paris-Levallois est à -2 (56-52) avec 5 minutes à jouer. Nancy souffre et la fatigue liée à la finale disputée 2 jours plus tôt se fait ressentir.

Heureusement pour Nancy, le talent de Clevin Hannah, qui inscrit un nouveau panier primé avant de signer un 2+1, redonne un peu d’air au SLUC (62-56 et moins de 3 minutes à jouer). Et l’ancien meneur d’Evreux prend complètement ses responsabilités pour son premier match de play-offs en Pro A : il signe encore 2 paniers pour assurer la victoire du SLUC qui l’emporte finalement sur le score de 71 à 60.