lundi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Première journée et premières surprises

Pro A : Première journée et premières surprises

lundi 11 octobre 2004

Les trois favoris de la saison, Pau, Villeurbanne et Le Mans, ont été battu dès la première journée par les outsiders que sont Strasbourg, Chalon et Nancy. Jermaine Guice a quant à lui affolé les compteurs d’entrée avec 45 pts et a permis au Havre de défaire la JDA à Dijon.

- Pau-Orthez / Strasbourg : 68-77

Les Palois, privés de Laurent Foirest pour trois semaines et ne semblant pas encore au point, se sont inclinés dans le dernier quart-temps face à des Strasbourgeois conquérants. Ricardo Greer a été le meilleur Strasbourgeois avec 16 pts à 5/10, 6 rbs, 4 pds et 4 ints. Son frère Jeff Greer, une fois de plus limité à 7 pts, a su se rendre utile en prenant 3 rbs et 3 ints et a été bien relayé par John McCord (13 pts à 6/8 et 6 rbs en 22 min) qui excelle dans son rôle de sixième homme. A l’intérieur Crawford Palmer (10 pts à 5/10 et 7 rbs) et Steve Payne (10 pts à 5/6 et 5 rbs) ont été plus incisifs et ont compensé la performance d’un Sharif Fajardo (8 pts à 2/6 et 3 rbs en 20 min) pas encore au top. De même Aymeric Jeanneau (2 pts, 4 pds mais 5 bps) n’est pas encore à son meilleur niveau. L’Elan Bearnais s’est montré très maladroit au shoot (41,2 % dont un calamiteux 5/29 soit 18,5 % à 3 pts), à l’image de Fred Fauthoux (9 pts à 3/12), Mire Chatman (4 pts à 2/7 et 7 pds en 20 min) et T.J. Lux (6 pts à 2/10 et 5 rbs). A l’aile, Souarata Cissé (6 pts à 3/5 en 15 min) a bien relayé Davor Marcelic (10 pts à 4/11 et 5 rbs). Les intérieurs palois ont fait mieux que résister à leurs homologues strasbourgeois, notamment Johan Petro (10 pts à 5/6 et 2 rbs), Thierry Rupert (2 pts à 1/4, 5 rbs et 3 ctrs en 21 min) et surtout Dzenan Rahimic (14 pts à 5/6 et 8 rbs en 25 min).
Les Palois auront l’occasion de se reprendre dès demain en déplacement à Roanne tandis qu’après Cholet et Pau, Strasbourg affrontera Chalon.

- Chalon / Lyon-Villeurbanne : 81-75

Privé de son capitaine Makan Dioumassi victime d’une entorse à la cheville, Villeurbanne a connu sa première défaite de la saison à Chalon. L’entraineur chalonnais Greg Beugnot a dû être rassuré de constater que son équipe, malgré un secteur intérieur à priori plus faible en l’absence d’un vrai pivot d’impact, pouvait résister à la puissance des Villeurbannais sous les panneaux. Très tôt en tête, Chalon a résisté au retour en fin de match de Villeurbanne, sous l’impulsion de Terrell Lyday (18 pts à 6/12, 4 rbs, 3 ints et 2 pds en 33 min) et Karim Souchu (20 pts à 7/11 et 3 rbs). Côté Chalon, la dernière recrue John Best (16 pts à 8/11 et 5 rbs), Uri Cohen-Mintz (15 pts à 2/3 et 6 rbs) et Willem Laure (12 pts à 2/6 à 6 rbs) ont scoré à l’intérieur tandis que Thabo Sefolosha (5 pts à 1/4 et 11 rbs) gagnait la bataille du rebond face aux maladroits intérieurs villeurbannais Stéphane Pelle (10 pts à 5/12 et 7 rbs en 32 min), Tomislav Ruzic (12 pts à 5/14 et 7 rbs en 30 min) et Hüseyin Besok (8 pts à 2/4 et 3 rbs en 17 min). Le Macédonien Dejan Jovanovski a contribué par ses tirs primés (18 pts à 3/6 à 3 pts) à garder Villeurbanne à distance.
Après Villeurbanne hier, Chalon jouera à Strasbourg demain soit un nouveau gros match en perspective. L’ASVEL accueillera une équipe de Châlons en quête de rachat après un premier match catastrophique.

- Nancy / Le Mans : 93-72

Nancy a pris l’avantage dans le quatrième quart-temps et creusé, sous l’impulsion de Maurice Bailey (15 pts à 4/7, 3 rbs, 3 ints et 2 pds), un écart substantiel qui atteindra + 21 au buzzer. Rien ne laissait présager l’effondrement des Manceaux tellement le match avait été disputé jusque là. Les Nancéens ont connu une adresse insolente au shoot (37/57 à 64,9 %), notamment Vincent Masingue (8 pts à 4/4 en 17 min) et Deron Hayes (13 pts à 5/5, 2 rbs et 2 pds). Tariq Kirksay est une nouvelle fois passé tout près du triple-double (19 pts à 7/13, 10 rbs, 8 pds, 1 ctr et 3 ints). Maxime Zianveni s’est bien comporté à l’intérieur (14 pts à 6/11, 5 rbs et 4 pds) et Filip Videnov a brillé en tant que sixième homme (14 pts à 6/10). L’une des grosses recrues de Jean-Luc Monschau, Meir Tapiro, a été ménagé mais a été productif (9 pts à 4/5, 3 rbs et 2 pds en 15 min). Coté Manceaux, Alain Koffi (13 pts à 6/10 et 5 rbs) et Rahshon Turner (18 pts à 8/11 et 5 rbs) ont bien tenu la raquette tandis que Yannick Bokolo (18 pts à 7/7, 2 rbs et 4 pds en 29 min) a été parfait dans un rôle de sixième homme de luxe. Pape-Philippe Amagou (0 pt à 0/4, 3 rbs, 2 pds mais 4 ints), Amara Sy (3 pts à 1/5 et 5 rbs) et le capitaine J.D. Jackson (3 pts à 1/5) ont sombré, Jackson récoltant même une inhabituelle faute antisportive.
Le Mans s’est déjà imposé la semaine dernière face à Vichy 100-78 pour le compte de la deuxième journée. Nancy et son nouveau pivot américain Dan McClintock joueront demain au Havre, vainqueur surprise à Dijon.

- Dijon / Le Havre : 91-98

Malgré un sursaut dijonnais dans le second-quart-temps, Le Havre a mené tout le match grâce notamment à un fabuleux Jermaine Guice (45 pts à 11/15 dont un 6/6 à 2 pts, 7 rbs, 7 pds, 4 ints et 13 fautes provoquées) qui est de loin le MVP de cette première journée. A l’instar de Guice, Tony Stanley (16 pts à 7/11) et Pat Durham (13 pts dont 3/5 à 3 pts, 4 rbs, 3 pds et 3 ctrs) ont été adroit et ont compensé la défaillance du secteur intérieur havrais, notamment dominé 36-19 au rebond. Les Dijonnais, incapables d’arrêter l’extra-terrestre Guice, n’ont pas démériter à l’image d’Eric Micoud (19 pts à 4/10, 4 rbs et 5 pds), du surprenant Jérôme Monnet (13 pts à 5/8 et 6 rbs) et du valeureux Boniface N’Dong (12 pts à 4/11 et 9 rbs).
Dijon devra se reprendre à Bourg demain tandis que Le Havre accueillera Nancy.

- Gravelines-Dunkerque / Clermont : 89-71

Après une première mi-temps équilibrée, le BCM Gravelines-Dunkerque s’est détachée pour décrocher une première victoire sans frayeur face au promu Clermont. Le remplaçant de Danny Strong, Marcus Wilson a fait admirer sa polyvalence (20 pts à 6/13, 5 rbs et 5 pds. Les intérieurs nordistes, Fabien Dubos (16 pts à 7/11 et 8 rbs) et K’Zell Wesson (7 pts à 2/4, 12 rbs et 3 pds) ont été dominants. Aleksandar Capin, handicapé par les fautes, a été très productif (12 pts à 4/5, 3 rbs et 3 pds en 15 min). Le Clermontois Demba M’Bengue a été monstrueux (31 pts à 9/16 et 8 rbs) mais très seul.
Demain Clermont aura sa chance à Hyères-Toulon et Gravelines passera un premier test à Gravelines.

- Châlons / Cholet : 45-83

Le bizutage fut rude pour Châlons qui n’a à aucun moment pu rivaliser avec Cholet. Les Maugeois ont su saisir l’occasion de bien se remettre sur les rails après leur première défaite de la saison subie mercredi dernier à Strasbourg. David Gautier, après un match raté face à Strasbourg, s’est bien racheté (20 pts à 7/9, 5 rbs et 3 pds). Cédric Ferchaud (16 pts à 6/8) et surtout Claude Marquis (20 pts à 7/8, 6 rbs et 3 ints) n’ont pas eu beaucoup d’opposition. Thomas Andrieux en attaque (13 pts à 4/8, 2 rbs, 2 pds mais 4 bps) et Harold Doyal au rebond (9 pts à 3/13 et 10 rbs) ont été les seuls Châlonnais à surnager. L’ailier américain LeRoy Hurd (4 pts à 1/7, 3 rbs et 2 ctrs) a totalement sombré.
Châlons va devoir s’accrocher demain à Villeurbanne tandis que Cholet accueillera Gravelines.

- Paris / Roanne : 64-61

Paris a bien débuté sa saison en remportant son premier match à domicile. Solides en défense, les Parisiens ont su enrayé l’attaque roannaise. Sous l’impulsion de Yamar Diene (13 pts à 4/6, 7 rbs et 2 ctrs) et de la puce Marques Green (17 pts à 7/13, 9 pds et 3 ints), Roanne va revenir mais Ludovic Chelle (5 pts à 1/7), maladroit, rate le panier à 3 pts de l’égalisation. C.C. Harrison (19 pts à 7/10 et 4 rbs), quoique peu spectaculaire, a montré sa valeur, au contraire d’un Mamoutou Diarra très maladroit (4 pts à 1/11, 2 rbs et 3 pds). Luc-Arthur Vebobe a paru motivé comme jamais (12 pts à 4/10 et 13 rbs) et Ali Bouziane a parfaitement palié l’absence de meneur américain (12 pts à 5/10, 8 pds et 3 ints). Victor Samnick a été efficace dans le rôle du sixième homme (12 pts à 6/13 et 10 rbs).
Paris se déplace demain à Reims tandis que Roanne accueille une équipe paloise forcément revancharde. Paris jouera probablement avec son meneur de jeu américain John Linehan, si celui-ci est conservé, tandis que Roanne évoluera avec son nouvel ailier américain Darius Lane.

- Bourg / Hyères-Toulon : 78-76

Le score serré de la rencontre ne reflète pas tout à fait un match bien controlé par la JL Bourg qui a su gardé l’équipe varoise à distance. Le pivot américain Ken Johnson (18 pts à 8/10, 8 rbs et 2 ctrs), attendu comme un solide défenseur mais un attaquant moyen, a agréablement surpris le public burgien et a bien épaulé son compatriote, l’ailier Curtis Bobb (22 pts à 6/12). Coté Varois, l’adresse de Laurent Legname (17 pts à 8/13), la polyvalence de Jason Rowe (14 pts à 7/15, 6rbs et 7 pds) et les rebonds de Dusan Nedic (15 pts à 7/18 et 7 rbs) n’ont pas été suffisants.
Hyères-Toulon accueillera le promu Clermont demain tandis que Bourg accueillera Dijon.

- Vichy / Reims : 70-72

Privé de Kiaku Tomaku et Shaun Fein blessés, Reims a fait confiance à ses jeunes, Mickaël Toti (7 pts à 2/5, 3 rbs, 2 pds et 2 ints en 20 min) et Benoit Gillet (15 pts à 6/9 et 6 rbs en 36 min), pour l’emporter. L’Américain Ryan Fletcher (32 pts à 12/22 et 9 rbs) a montré qu’il pouvait remplacer T.J. Lux. Les ailiers américains de Vichy, Jerod Ward (21 pts à 9/18 et 4 rbs) et Mike Smith (15 pts à 6/14 et 7 rbs) ont fait leur boulot mais étaient un peu seuls, Babou Cissé ne trouvant pas la cible (2 pts à 1/7 mais 11 pds). Martynas Andriukatis (10 pts à 3/7 et 6 rbs) et Chris Pearson (14 pts à 6/6 et 5 rbs) ont plus ou moins tenu la baraque à l’intérieur.
Reims accueillera demain Paris tandis que Vichy a déjà joué et perdu son match au Mans mercredi dernier pour le compte de la deuxième journée.