mercredi 24 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Gani Lawal pige à Roanne

Pro A : Gani Lawal pige à Roanne

lundi 16 avril 2012, par Christophe Blandin

Afin de suppléer Rick Jackson victime d’une rupture du tendon d’Achille, la Chorale de Roanne a engagé en qualité de pigiste médical jusqu’au terme de la saison l’intérieur américain Gani Lawal (2,06 m, 23 ans). Passé par la Chine cette année, Lawal apportera ses qualités verticales dans la raquette roannaise en complément d’Uche Nsonwu.

JPEG - 131.6 ko
Gani Lawal

D’origine nigériane mais né aux Etats-Unis dans la ville de College Park en Géorgie, Lawal est passé par le lycée de Norcross High School où il fut désigné dans la "McDonald’s All-American Team" lors de sa dernière année. Il choisit ensuite de rejoindre l’université de Georgia Tech où il réalise une bonne saison freshman en 2007-2008 : 7,2 pts à 57,0 % et 3,5 rbs en 17 min. La saison suivante, il monte en puissance et s’impose comme le leader des Yellow Jackets : 15,1 pts à 55,6 %, 9,5 rbs et 1,5 ct en 30 min. Après avoir un temps pensé se présenter à la draft, il choisit finalement de rempiler pour une dernière saison universitaire où ses stats connaissent une baisse notable : 13,1 pts à 52,9 %, 8,5 rbs et 1,4 ct en 26 min.

Il est finalement retenu lors de la draft NBA 2010 par les Phoenix Suns avec le 46ème choix. Il participe alors à une Summer League avec la franchise de l’Arizona puis y signe son premier contrat pro. Il ne disputera cependant qu’un seul match sous le maillot des Suns, évoluant principalement en D-League au sein des Iowa Energy (11,2 pts et 6,0 rbs), avant qu’une blessure à la cheville ne mette un terme à sa saison.

L’été dernier, suite au lockout en NBA, il s’engage pour le club polonais de Zastal Zielona Góra (14,7 pts et 10,2 rbs en 26 min et 13 matches disputés). Une fois le lockout achevé, les Suns choisissent de le couper et Lawal ne parvient pas à séduire les San Antonio Spurs durant leur training camp. Par conséquent, il signe en Chine pour les Xinjiang Flying Tigers où il remplace Kenyon Martin. Mais à l’entame des playoffs chinois, il est à nouveau coupé (18,4 pts et 12,3 rbs en 32 min) et est remplacé par Ike Diogu.

Libre, il a donc choisi de s’engager en faveur de la Chorale de Roanne jusqu’au terme de la saison. Athlétique, rebondeur solide, présent au contre, Lawal sera un atout précieux pour étoffer la raquette du coach Luka Pavicevic. « Nous avions besoin d’énergie, de verticalité et d’ambition. Lawal correspond à cela et surtout je voulais un joueur complémentaire d’Uche Nsonwu » a indiqué le coach roannais au Progrès.