dimanche 20 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 : Le sprint final !

N1 : Le sprint final !

lundi 16 avril 2012, par Christophe Zymbairoh

Quel beau championnat cette année avec du suspense à tous les étages et ce jusque l’ultime journée. Ce week-end semble marquer un tournant pour la course au titre mais le moindre faux pas sera vite exploité par une ou plusieurs équipes. Bien malin celui qui peut prédire le classement final. Quelques tendances se dégagent mais il reste encore plusieurs inconnues, plusieurs confrontations capitales et les 3 journées restantes risquent bien d’amener une ou deux surprises dans les résultats. Nous allons faire ici un bilan mathématique et scruter les matchs à enjeu capital à chacun des étages lors des trois derniers actes

Le titre

Saint Quentin et Charleville, les deux premiers au classement, s’affrontaient ce week-end. Dans un match qui a tenu toute ses promesses sur le terrain et en tribunes, le SQBB a arraché la victoire lors de l’ultime possession et marque un grand coup pour la première place mais attention derrière il reste trois équipes (Charleville, Orchies et Souffelweyersheim) aux aguets ! Saint Quentin a les cartes en mains mais devra rester concentré jusqu’à la fin avec notamment deux déplacements périlleux (Sorgues lors de la prochaine journée et Brest lors de l’ultime journée).

Charleville, bien que perdant ce week-end en terre picarde garde tout de même largement le panier average et profiterai directement d’un faux pas axonais. Leur calendrier est clairement le plus coriace par rapport aux concurrents directs (recéption de Blois- 6ème et Cognac - 7ème et un déplacement à Orchies, 2ème).

Souffelweyersheim n’en finit plus de régaler !
L’équipe tourne a plein régime et va bénéficier d’une fin de championnat assez clémente : un gros match avec la réception de Saint Etienne, 5ème puis deux confrontations contre des équipes de bas de tableau n’ayant plus rien à espérer (Centre fédéral et Clermont). Les alsaciens risquent bien de ne plus perdre jusqu’à la fin du championnat et être un candidat sérieux pour la deuxième place. Inconvénient majeur, ils n’ont le panier average que sur Saint Quentin.

Orchies va bénéficier d’un déplacement clément à Montbrison avant deux matchs décisifs pour briguer la deuxième place : Réception de Charleville et un déplacement à Sorgues qui espère accrocher le dernier sésame ! Orchies a les cartes en mains et n’a pas à attendre un faux pas adverse pour la course à la deuxième place.

Les éventuels cas d’égalité :

En cas d’égalité à 2 :

Saint Quentin n’a l’avantage que sur Orchies.
Orchies a l’avantage sur Souffelweyersheim et sur Charleville à condition qu’ils l’emportent ou perdent de moins de 23 points lors de la confrontation directe contre Charleville de la 32ème journée. Enfin Charleville a l’ascendant sur les Alsaciens.

En cas d’égalité à 3 :

- Orchies, Saint Quentin, Souffelweyersheim :
SQBB (3 victoires dans les confrontations directes), Souffelweyersheim (2V), Orchies (1V)

- Charleville, Saint Quentin, Souffelweyersheim :
Charleville, Saint Quentin puis Souffelweyersheim (au bénéfice du panier average, toutes 2 victoires.

- Charleville, Orchies, Saint Quentin :
Saint Quentin finirai le mieux classé (3 victoires) suivi par le vainqueur puis le perdant de la confrontation de samedi prochain .

- Charleville, Orchies, Souffelweyersheim :
Si victoire d’Orchies contre Charleville : Orchies (3 victoires), Souffelweyersheim (2 victoires), Charleville (1 victoire)
Si Charleville s’impose avec 10 points ou plus : Orchies puis Charleville enfin Souffelweyersheim
Si Charleville s’impose de plus de 26 points : Charleville puis Orchies puis Souffelweyersheim

Egalité à 4 :

Dans ce scénario bien que peu probable depuis la victoire de Saint Quentin contre Charleville ce week-end, les picards sortiraient vainqueur avec 4 victoires contre ses adversaires directs suivi de Orchies, Souffelweyersheim et Charleville en cas de victoire nordiste contre les carolos. En cas de succès de Charleville, les positions des adversaires de la 32ème journée seraient alors inversées.

Un petit pronostic, on voit mal Saint Quentin lâcher prise si prêt du but et talonné comme il est par ses 3 rivaux. Souffelweyersheim bénéficiant d’un calendrier abordable devrait tenir la distance. La confrontation entre Orchies et Charleville sera déterminante et risque bien de définitivement distancer le perdant !

Les Play Offs

Cette belle lutte acharnée laissera deux équipes participer au premier tour de play off. Sauf grosse surprise, les 4 autres participants sont connus : Saint Etienne, Blois, Cognac et Sorgues. Les deux premières cités vont lutter à distance pour accrocher la 5ème place synonyme de match à la maison (dans certaines salles, c’est un avantage non négligeable...). Pour l’instant, Saint Etienne possède une victoire d’avance sur Blois mais ne dispose pas du panier average, Blois pourra donc profiter illico d’un faux pas des verts !

Malgré tout, vu leurs calendriers respectifs, léger avantage aux stéphanois : Saint Etienne va à Souffelweyersheim (2ème) reçoit Le Puy (17ème) et va à Chartres (14ème) pendant que Blois ira à Charleville (2ème), reçoit Sorgues (8ème) et va à Rueil (13ème).
Cognac et Sorgues obtiendront les deux tickets restants et ne devrait pas voir leur positions au classement s’inverser. Certes Sorgues bénéficie du panier average mais a, pour l’heure, une longueur de retard et son programme de fin de saison est plutôt copieux : Réception des deux leaders Saint Quentin et Orchies entrecoupé d’un périlleux déplacement à Blois !
Brest, pénalisé pour des problèmes administratifs et financiers (1 point enlevé au classement) aurait pu se mêler à la lutte, bénéficiant d’une fin de saison plus favorable même si elle se clôture par la réception du leader picard. Les bretons sont la seule équipe faisant parti du ventre mou cette saison

Le maintien

Alors que quelques semaines en arrière la dernière relégation semblait se jouer entre Rueil et Chartres, plusieurs équipes ont littéralement calé en bout de course et la lutte concerne désormais pas moins de 5 équipes qui se tiennent en 2 points : Angers, Liévin, Challans, Rueil et Chartres. Chartres compte un match en retard contre les jeunes du centre fédéral : une défaite aurait de lourdes conséquences. Leur situation étant déjà fortement compromise n’ayant le panier average que sur les Challandais. Plusieurs confrontations ont lieu entre ces équipes : Liévin - Rueil à la 32ème journée, Challans - Rueil et Angers - Liévin lors de la 33ème journée et enfin Challans - Liévin lors de l’ultime journée !

Voilà tout est dit, mais l’épilogue de la NM1 n’est pas encore écrit et nombre de matchs vaudront leur pesant d’or.