jeudi 14 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Dijon conserve son coach et accueille deux nouveaux (...)

Pro A : Dijon conserve son coach et accueille deux nouveaux joueurs

mardi 30 novembre 2004

Le président de la JDA Dijon a confirmé hier Nicolas Faure dans ses fonctions d’entraîneur. De plus le club a mis à l’essai le meneur de jeu bosniaque Bojan Malesevic (1,96 m et 24 ans) et signé le pivot américain Vincent Jones (2,10 m et 27 ans).

Il y a deux semaines, le président de la JDA Michel Renault et son entraîneur Nicolas Faure s’était déjà accroché par voie de presse après que le président ait fait irruption dans les vestiaires à la mi-temps du match de FEL face à Azovmash Mariupol puis s’en soit pris à l’assistant coach Eric Lecerf. Samedi, à l’issue de la troisième défaite de suite en championnat des Dijonnais, les joueurs se sont réunis seuls dans le vestiaire afin de mettre certaines choses au point.

Hier, à l’issue d’une réunion entre l’encadrement technique, les joueurs et les dirigeants du club, le président Michel Renault a renouvelé sa confiance à Nicolas Faure tout en rappelant que si la situation ne devait pas s’améliorer en décembre, il prendrait des mesures.

L’équipe dijonnaise est apparue très fatiguée, notamment Eric Micoud qui a passé beaucoup de temps sur le parquet depuis le début de saison. En effet, ses deux remplaçants attitrés du début de saison n’ont pas pu vraiment le relayer efficacement. Miloud Doubal, plus deuxième arrière que meneur, ne s’est jamais vraiment adapté et a finalement quitté le club pour signer en Allemagne, à Trier. Etienne Plateau, qui jouait la saison dernière au Centre Fédéral, manque encore d’expérience et a besoin de s’aguérir encore un peu avec les espoirs.

C’est donc dans le but de faire souffler Eric Micoud que le staff dijonnais a mis à l’essai le meneur bosniaque Bojan Malesevic (1,96 m et 24 ans). Ce jeune joueur a commencé sa carrière professionnelle en République Tchèque avant de revenir en Bosnie à Aleksandrovac au début de la saison dernière. En janvier, il signe à Ekaterinburg en Russie où il finit la saison à 9,9 pts, 4,5 rbs, 7,5 pds et 2,1 ints en 17 matches. Il a été testé sans succès par l’Hapoel Tel-Aviv en début de saison.

Le staff dijonnais a également signé le pivot américain Vincent Jones (2,10 m et 27 ans) pour épauler dans la raquette un Boniface N’Dong en nette perte de vitesse après un début de saison tonitruant. Jones remplacera dans l’effectif le pivot franco-sénégalais Makhtar N’Diaye qui a quitté le club sans être parvenu à s’intégrer dans l’équipe de Nicolas Faure. Vincent Jones présente un profil très défensif. A sa sortie de Jackson State en 2000, il signe au Spartak Saint-Petersbourg et va finir deuxième rebondeur et meilleur contreur de la Super League russe avec 10,9 rbs et 3,4 ctrs pour aller avec ses 11,1 pts. Après deux saisons du même calibre à Darussafaka en Turquie, il signe la saison dernière à Ural Great Perm puis finit la saison en Pologne au Polonia Warbud Varsovie avec qui il signe 11,5 pts et 7,7 rbs en 17 matches et atteint les demi-finales de la ligue.