vendredi 23 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Brandon Bowman en pigiste au MSB

Pro A : Brandon Bowman en pigiste au MSB

mercredi 26 janvier 2011, par Christophe Blandin

Alain Koffi out pour 6 semaines minimum en raison d’une blessure au quadriceps de la jambe droite, les dirigeants manceaux viennent de signer en tant que pigiste médical jusqu’au 13 mars l’intérieur américain Brandon Bowman (2,03 m, 26 ans). Ce dernier ne pourra faire ses débuts sous le maillot sarthois ce week-end face à l’Elan Béarnais, les délais de qualification étant trop courts. Il faudra attendre la réception de Strasbourg le 5 février pour voir évoluer cet intérieur athlétique en provenance directe du club bulgare de Lukoil Academik Sofia. Si la pige du joueur s’avère satisfaisante, le MSB n’exclue pas la possibilité de le prolonger jusqu’au terme de la saison.

JPEG - 42.2 ko
Brandon Bowman

Né à Beverly Hills, Bowman a grandi dans la région de Los Angeles et est passé par le lycée de Westchester avant de quitter la Californie afin de rejoindre la réputée université de Georgetown située à l’autre bout des Etats-Unis. Il arrive ainsi sur le campus des Hoyas pour la saison 2002-2003 : des débuts encourageants (7,6 pts à 38,3 % et 4,5 rbs en 24 min) et une place de titulaire indiscutable obtenue dès sa saison freshman. Malgré cela, le Californien est à 2 doigts de quitter la fac de Georgetown en 2003 pour revenir dans sa région natale. Il décide finalement de rester et ainsi d’achever son cursus NCAA au sein de cette fac située à Washington DC. Il réalise alors une superbe saison 2003-2004 avec des stats en nette progression mais les Hoyas connaissent une saison difficile : 15,9 pts à 42,8 %, 8,1 rbs et 1,3 ct en 34 min.

Avec l’arrivée du fils du légendaire coach John Thompson, John Thompson III, aux manettes de l’équipe, les Hoyas retrouvent des couleurs et Bowman signe sa meilleure saison universitaire décrochant logiquement une nomination dans la "third team All-Big East" : 15,1 pts à 50,1 % (36,5 % à 3 pts) et 6,1 rbs en 33 min. Sa saison senior sera très décevante et marquée par son irrégularité dans ses prestations : 11,0 pts à 44,9 % et 5,0 rbs en 28 min.

Au terme de ces 4 années NCAA assez riches, il fut drafté en 11ème position par la franchise NBDL des Bakersfield Jam avec qui il disputa 2 saisons pour débuter sa carrière professionnelle : 11,4 pts à 49,6 % et 5,6 rbs en 2006-2007 puis 19,2 pts à 50,2 %, 8,0 rbs et 2,9 pds en 37 min la saison suivante.

Fort de ses belles statistiques, il est recruté en janvier 2008 par le club de Novara qui évolue en A2 italienne où il retrouve son ancien coéquipier et ami Hassan Adams. Il y signe de solides performances : 18,6 pts, 6,7 rbs et 1,5 ct.

Il rejoint alors le Telekom Bonn pour la saison 2008-2009. Là encore, il se montre efficace et permet à Bonn d’accéder à la finale de la Bundesliga : 14,3 pts à 48,8 % et 5,1 rbs en 26 min. Il découvre aussi les compétitions continentales en participant à l’EuroChallenge : 9,5 pts à 45,1 % et 5,2 rbs.

Direction la Turquie en novembre 2009 après un passage dans le training camp des Philadelphia 76ers. Sous les couleurs du Tofas Bursa, il confirme en réalisant une nouvelle saison consistante : 14,9 pts à 55,5 %, 7,3 rbs et 2,2 pds.

Cette année, il s’était engagé en faveur du Lukoil Academik Sofia après avoir tenté sa chance en Summer League avec les Charlotte Bobcats. Avec cette formation leader en Bulgarie, il a ainsi pu prendre part au championnat local (10,1 pts à 53,4 % et 6,1 rbs en 23 min) ainsi qu’à l’EuroChallenge (8,9 pts à 43,1 % et 4,1 rbs en 20 min). Des stats limitées au regard du niveau championnat bulgare qui s’expliquent aussi par la forte concurrence au sein du riche roster de Sofia. De ce fait, Bowman a accepté l’offre mancelle pour pouvoir s’exprimer davantage au sein de l’effectif dirigé par JD Jackson.

Dans les colonnes du Maine Libre, l’entraîneur manceau JD Jackson précise : « Ce n’est pas simple de trouver un joueur en forme, avec le niveau nécessaire, qui correspond à notre budget et OK pour venir faire une pige. Considérant tout cela, Brandon Bowman était le meilleur joueur sur le marché. C’est un poste 4-3 fuyant mais combatif, athlétique. Je préfère jouer petit et décaler Thierry (Rupert) en 5 plutôt que de recruter un pivot de bas niveau qui ne nous apportera rien. »

Très athlétique, capable aussi bien de s’écarter pour shooter de loin que d’attaquer le panier, Bowman vient renforcer un secteur intérieur du MSB à la peine avec la blessure d’Alain Koffi et les prestations parfois bien décevantes de Michail Kakiouzis.