mercredi 17 décembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Preview 2012-2013 : Roanne

Preview 2012-2013 : Roanne

vendredi 31 août 2012, par Aurélien Hipp

La saison dernière

Si la Chorale a fait parler d’elle pendant la saison 2011-2012, ce n’était peut-être pas de la manière attendue. Malgré la grande fête que devait représenter l’organisation de la semaine des As, certes assortie d’un succès populaire (salle pleine pendant 4 jours), la saison aura été marquée par l’éviction surprenante (au moins au niveau du timing) du coach emblématique Jean-Denys Choulet (qui vient de s’engager au Liban), l’échec sur la plupart des objectifs sportifs (SDA à la maison donc, bon parcours en playoffs) et une image pas forcément très bien maitrisée (altercation entre Solo Diabaté et Choulet, les interrogations sur le comportement du pivot Nsonwu, le coup de sang du président Brochot à la semaine des As suivi de sa démission immédiat...).

Au final, on peut considérer que Luka Pavicevic a plutôt bien redressé la barre après une période de flou liée à sa prise de fonction et la gestion de joueurs qu’il n’avait pas choisis. Une situation qui ne risque pas de se reproduire tant la Chorale a fait table rase de la saison précédente avec un effectif flambant neuf et reconstitué pièce par pièce mais qui comporte nombre de têtes connues, particulièrement chez les JFL.

Recrutement

JPEG - 15.3 ko
Dusan Kecman

Il y a eu du travail de fait à l’intersaison et a priori du bon travail. Le début de saison du club sera à surveiller étant donné que le coach est réquisitionné par son équipe nationale du Monténégro et qu’il ne sera disponible qu’à la mi-septembre. Nouvelle ère, nouveau cycle, aucun des 10 joueurs alignés cette saison par Roanne n’était présent la saison dernière (même Dylan Page qu’on croyait faire partie des meubles). Un savant mélange entre valeurs sûres de la Pro A (Sangaré qui arrive en provenance d’Orléans, Amagou qui revient au club après avoir fait l’Euroleague avec Nancy, William Gradit ou encore Victor Samnick) et joueurs américains plus ou moins expérimentés.

La mène sera désormais exclusivement française (Sangaré, éventuellement Amagou) tandis que les postes d’étrangers seront sur les postes d’arrière (Alan Voskuil, 19pts en Lega Due et fort shooteur à 3pts), intérieur (Matt Howard, intérieur shooteur qui valait 12pts 6rebds en Allemagne et passé brièvement par Olympiakos) et pivot (Coleman Collins, lui aussi avec un passé en Bundesliga qui évoluait en Adriatique avec Siroki Brijeg), et enfin Ryan Reid, très attendu avec ses 12pts 9rebonds en D-League, une ligne de stats qui a mérité un passage en NBA au Thunder). On garde le meilleur pour la fin, même s’il ne devrait pas être celui qui cartonnera le plus au niveau statistique. Luka Pavicevic a réussi à attirer à Roanne Dusan Kecman, assurément l’un des plus gros CV de la saison qui s’ouvre. Ailier shooteur expérimenté, ancien international serbe, passé par Efes Pilsen, le Pana, le vice-champion d’Europe 2009 avec la Serbie viendra l’équipe choralienne et devrait être l’un des principaux relais du coach sur le terrain.

Le recrutement de Roanne paraît malin et bien mené, avec la cerise Kecman sur le gâteau venant couronner une escouade équilibrée, talentueuse et un banc d’une longueur plutôt rare pour la Pro A. Rapidement mené, avec des annonces de signature parfois quasi qui lui donné un côté spectaculaire, le shopping du club de la Loire est alléchant.

Joueur à suivre

Luka Pavicevic n’avait pas choisi les joueurs dont il a disposé l’an passé mais il a tout de même gardé quelques idées pour son roster 2012/2013. Dylan Page est parti, mais il y a aura toujours un intérieur blanc capable de s’écarter dans l’effectif. Si Page étant sans cesse plus fuyant et friand de tirs extérieurs, Howard paraît plus porté sur le jeu intérieur et en phase de développement de son tir extérieur. Mais un défi de taille l’attend : Il remplace un joueur qui restera probablement dans le cœur des supporters roannais, de part sa fidélité au club et ses stats très régulières. Howard paraît calibré pour la Pro A mais devra s’imposer dans un contexte plus relevé et plus concurrentiel qu’à Ludwigsburg. Il partagera la rotation avec Victor Samnick mais paraît partir avec une longueur d’avance sur le franco-camerounais.

Objectifs, perspectives de la saison

10 professionnels, tous les postes doublés au minimum avec un petit bémol sur la rotation au poste de meneur. A priori, la Chorale a les munitions pour tenir sur la longueur de la saison et bien figurer en coupe d’Europe. Roanne devrait jouer dans la même cour qu’une équipe comme le MSB et pouvoir viser le top 4. Vacheresse est historiquement une forteresse quasi imprenable. Il faudra perpétuer cette tradition pour amorcer un retour vers les sommets. Le minimum syndical reste les playoffs. Et pourquoi pas être le premier vainqueur de la coupe Mickey. Bref, il y a de quoi faire, même si coach Pavicevic repart de zéro.