mercredi 12 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > CDF : N2 Poule D : Une coupe qui compte pour du beurre !

CDF : N2 Poule D : Une coupe qui compte pour du beurre !

lundi 3 novembre 2003, par Niko

« Pour les clubs non professionnels, c’est chaque année la même rengaine : faut-il jouer ou non réellement la coupe de France ? Engager des frais pour garder le rythme ou faire jouer les réserves histoire de se faire éliminer au plus vite » dixit Le Bien Public... Voilà qui résume bien tout ce que pense les clubs de N2.

Résultat 6 équipes éliminées sur les 14 engagés... Un constat pas si négatif que ça quand on regarde le bilan des autres poules de N2.

On commence par les éliminés…

Lille MB 71 - 93 Esquennoy Breteuil

LMB avec son équipe 2 a fait jeu égal avec les visiteurs mais l’handicap de départ était trop dur à remonter pour les joueurs utilisés... le LMB ne veut pas perdre en CDF des forces dont elle aura besoin pour la montée. Les N3 de Breteuil continuent leur chemin...

Ormes 96 - 100 Juvisy

Malgré une équipe quasiment au complet, les Ormois quittent la CDF. L’équipe voulait se rassurer en recevant Juvisy mais les Franciliens étaient venus pour faire un gros match et ils l’ont fait. Juvisy a prouvé son statut de grosse équipe de N3 malgré un départ de championnat moyen. Ormes et son coach se posent des questions... Réaction attendue dès samedi !

BS Troyen 81 - 73 CSL Dijonnais

Les Dijonnais « joueront la coupe à fond pour garder le rythme ». A fond certes, mais sans l’intérieur Bojan Tadic absent pour raisons familiales, ni le meneur et capitaine Jérôme Noto la Diega, à l’entraînement cette semaine mais mis au repos ce soir du fait de ses problèmes récurrents de hanche. Et comme ni le coach Gilles Richard ni l’assistant-président Marcel Tomaselli ne pourront être du voyage, c’est Jérôme Noto la Diega qui aura la tâche de diriger du banc les troupes voilà ce que disait le journal local à propos de ce match. Dijon sans Tadic et sans cohésion à donc chuter chez de valeureux Troyens qui ont été solides sans pour autant avoir joué de manière exceptionnelle.

Kayersberg 116 - 91 Mirecourt

Mirecourt, après avoir étranglé Le Mée, voulait s’installer dans une dynamique de victoires et, en présentant leur équipe type, ils avaient tout fait pour. Mais les Alsaciens étaient nettement plus frais et concentrés. La première mi-temps était entièrement à l’avantage des locaux. 67-41 à la pause, le handicap de 15pts ne sera pas une excuse pour les Lorrains, malgré une bonne deuxième mi-temps où Antoine, comme à son habitude, prend le dessus dans la raquette, Mirecourt va craquer dans le 4e QT. Mubarak, pourtant très bon, ne suffira pas. +25 pour les Alsaciens... Les Lorrains peuvent accuser le coup.

OLB 76 - 91 Séquanaise Poligny

Le coach lyonnais voulaient donner leurs chances aux jeunes, ceux de l’équipe 2 mais aussi les Mendez et compagnie de l’équipe 1. Force est de constater qu’ils ne l’ont pas saisi. Certains n’hésitent pas à dire qu’ils ont reçus une leçon de basket. Sans être flashy, la vaillante équipe de Poligny a gagner le droit de jouer un tour de CDF supplémentaire. L’OLB veut garder ses forces pour la suite du championnat.

Neulise 99 - 95 ES Prissé Macon

Maintenant occupons nous de ceux qui ont gagnés…

Liévin 103 - 87 Alfortville

Les liévins ont profité de ce match pour continuer à parfaire leurs automatismes, façe à un adversaire rapide et très présent aux rebonds les titulaires liévinois ont sur trouver la parade. Facilement devant, les liévinois pouvaient faire tourner et faire jouer les fidèles du banc. Une fois de plus les liévinois ont montré leur énorme force collective, se laissant aller parfois à la facilité mais dans le dernier QT ou le coach leur avait demandé de fermer l’accès à la raquette on a pu voir la différence de niveau entre les deux équipes.

Denain 66 - 61 Marne la vallée

Grande Synthe 96 - 101 Coulommiers

Quasiment au complet, les columérins se déplacaient avec l’envie de gagner leur premier match de la saison, c’est choses faites mais que ce fut dure ! Face à des locaux déchainés, voulant taper une N2, il a fallu jouer à fond. La victoire est au bout mais face à une équipe de 2 divisions inférieures il n’y a pas de gloire à en tirer. La seule chose à retenir c’est la victoire !

Entente Basket Club 93 - 95 Le Mée MVS

Idem pour les méens, la victoire est la seule chose à retenir. Pratiquement au complet, les méens ont profité de ce match pour parfaire leurs automatismes avec Nesmith la nouvelle recrue. Avant la réception de Lille, la victoire dans la banlieue calaisienne donne du baume au cœur. On n’ose pas imaginer ce qui se serait passer en cas de défaite…

BCS Kettler 105 - 93 St Maurice Pfastatt

Deux équipes qui étaient dans la même poule de N3 l’année dernière, avec deux objectifs différents pour ce match. Les visiteurs voulaient se frotter à des N2 et les locaux voulaient « travailler ». Le 1er QT était totalement à l’avantage des visiteurs qui faisait grossir leur écart à 19pts. Résultats les remplaçants de Souffel prenaient place sur le parquet à la place d’un 5 majeur bien pâlichon. A la mi-temps les pensionnaires de N2 ont réussi à revenir dans les cordes. (52-47).

La deuxième mi-temps sera d’un tout autre rythme, 17 réussites à 3pts pour les joueurs de Souffel qui sont devenus des artilleurs de premier rang. L’écart ne dépassera jamais 10 points, les visiteurs jouant sérieusement sans lâcher prise. Certains joueurs du banc du BCSK ont montré leur limites, Syda a su se montrer très performant.

BC Gries Oberhoffen 107 - 70 Joeuf Homecourt

Des alsaciens au grand complet voulaient préparer la venue de Liévin de la meilleur des manières. C’est chose faite avec une grosse victoire sur un des prétendants à la montée en N2. Malgré une première mi-temps engagée et indécise les locaux ont profité du 3e QT pour asséner une véritable leçon aux lorrains. 37-9 dans le 3e QT. L’écart est fait et personne coté Joeuf ne pourra contester la supériorité du BCGO.

Vendenheim 100 - 107 Jura Salins BC

Les Jurassiens ne pensaient sûrement devoir souffrir autant pour gagner ce match. Après un 1er QT paradisiaque pour les alsaciens (40-20), petit à petit les joueurs de N2 prenaient leur marque. Surtout que le JSBC avaient amené son équipe type. Au fur et à mesure l’écart se réduisait pour arriver à ce qui devait arriver, à la 36e Jura Salins prit enfin le commandement du match. Eux aussi ont péniblement arraché leur qualification. 54-50 à la mi-temps, 77-74 à la fin du 3e.

La Vallée Verte 74 - 81 St Sorlin Lagnieu

Venus au complet excepté Jourdan et Vilain-Commanay blessés, les Lagnolans ont souffert. Face à une équipe qui avait decidé de profiter de ces 25pts de bonus en faisant tourner la balle, en attendant le plus longtemps possible et en gérant parfaitement les 24s.

A la mi-temps, 42 à 56 et donc 14pts de retards pour les joueurs de l’ASSL. Petit à petit ils vont finir par rentrer dans le match pour dominer entièrement le 4e QT. Ils sont qualifiés mais pas rassurés, ils n’ont pas pu faire tourner leur effectif, Laurent Coudour à bien conscience que ses joueurs étaient peu motivés. Ils seront quand même présent pour le 5e tour.