lundi 16 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Assemblée générale de la LNB : Résumé

Assemblée générale de la LNB : Résumé

vendredi 21 mai 2004, par Aurélien Hipp

En marge de la (très réussie) fête du basket au POPB ce jeudi 20 mai se tenait l’assemblée générale de la LNB. Des débats passionnés selon René Le Goff, qui ont abouti à un certain nombre de décisions, prises en commun par tous les clubs ProA/B, afin de répondre au désir de la LNB d’impliquer tous les acteurs du basket au moment de définir les grandes orientations stratégiques. En effet, cela valait la peine de s’attarder un peu à Bercy jeudi soir... Petit résumé de la conférence de presse qui a suivi la finale Le Mans-Pau

- Les Espoirs

La LNB avait déjà évoqué l’idée de ne plus obliger les clubs de ProB à aligner une équipe Espoirs. Ainsi, même si René Le Goff a assuré que tous les présidents de clubs faisaient de la formation une de leurs priorités, environ 50% des clubs vont abandonner leur équipe espoirs en tant que telle. La possibilité sera envisagée d’aligner une équipe dite "B" dans des divisions inférieures (N2,N3), ou de conclure des partenariats avec des clubs "satellites". Pour les 8 équipes espoirs restants, un championnat sera organisé, calqué sur celui des pros. S’il y a une équipe espoirs, on joue en lever de rideau, sinon, on ne joue pas... Le Championnat espoirs ProA reste en l’état...

- La ProB

La journée de ProB sera officiellement organisée le vendredi. Cependant, le choix de jouer le vendredi ou le samedi est laissé à la discrétion des clubs, certains d’entre eux (Quimper par exemple) ne pouvant jouer le vendredi. Les contraintes seront pour chaque club d’annoncer son choix avant la réalisation du calendrier, et de devoir disputer les 2 dernières journées de la saison le vendredi, dans un souci d’équité.

- Le règlement

Les jokers médicaux : Afin de "limiter les changements d’effectifs", la LNB a décidé de n’accorder que 3 jokers sur la saison pour les clubs, avec 1 obligatoire sur le cycle aller. De plus, pour qualifier un joueur médical, il faudra désormais pallier une indisponibilité de 6 matches (contre 4) ou 45 jours (30).

- Télévision

La LNB et TPS discutent sur la possibilité de mettre en place des accords régionaux, afin de diffuser sur les antennes locales de France 3 (ou des chaines locales) des matches de championnat (autre que celui choisi par TPS), comme cela se fait déjà à Lyon (chaine locale) ou bientôt à Clermont. Ainsi, Paris Première pourrait bientôt diffuser du basket ! De plus, René le Goff s’est dit enchanté par les nouvelles images "haute définition" proposées désormais par TPS

- Euroleague

Il est confirmé que le deuxième ticket d’Euroleague sera attribué au premier de la saison régulière, à partir de la fin de la saison 2004-2005, si le champion de France est Pau.

- Semaine des AS

En cas de validation administrative de la montée de Clermont, il est acquis que le Stade Clermontois participera à sa Semaine des As. La LNB précise que si un équipementier se trouve en mesure de fournir l’intégralité des équipements nécessaires à toutes les équipes, il sera imposé à ces dernières pour la compétition.

- Un grand club à Paris

Le président de la LNB n’est pas opposé à la venue de Mark Fleisher au PBR, mais précise que tout devra être fait en accord avec le droit français. "L’idée d’un projet ambitieux à Paris n’est pas pour me déplaire" dit René le Goff, qui ajoute que le groupe Nicollin a déposé un budget pour la saison prochaine, et que la Ville n’étudie pas d’autre possibilité de reprise.

- Discipline

Cyril Julian ne sera pas sanctionné, la commission de discipline et la LNB confirmant la décision prise par les arbitres au moment de l’incident avec Stefanski. Le joueur dijonnais ne souhaite cependant pas en rester là puisqu’il maintient une plainte (à titre personnel) dans le civil. Enfin, la LNB annonce la mise en place d’une commission dont le rôle sera de traiter d’éventuelles incidents survenant pendant les playoffs. Elle aura pour mission de traiter ces cas rapidement, étant donnée la proximité de deux matches de playoffs dans une série.