dimanche 12 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > 8èmes et 1/4 de finale du Trophée Coupe de France

8èmes et 1/4 de finale du Trophée Coupe de France

lundi 11 avril 2005, par Niko

16 équipes s’étaient qualifiées pour ce week-end qui regroupaient 8e de finale et 1/4 de finale. Répartis en 4 lieux (Cahors, Tours, Alfortville et Caen) et sur 2 jours, ces 2 tours n’ont pas été du goût de tout le monde. 3 équipes ont préféré déclarer forfait devant une répartition géographique aussi débile, le mot est peut-être fort mais n’hésitons pas à le prononcer tant l’intérêt de la compétition y a été faussée. Au final, on retrouve néanmoins 4 demi-finalistes : Andrézieux BALS, Tours JB, SOM Boulogne et US Alfortville. 2 équipes de Nationale 2 accompagnées de 2 équipes de Nationale 3 qui se retrouveront dans 15 jours à Vichy pour la dernière étape avant Bercy.


Site de CAHORS

1/8e de finale

- Andrezieux BALS (n2) 86 - 80 Jura Salins BC (n2)

- CahorSauzet (n3) vainqueur par forfait de Ouest Lyonnais (n2)

1/4 de finale

- CahorSauzet (n3) 80-92 Andrezieux BALS (n2)

ANDREZIEUX BALS qualifié pour les demi-finales du Trophée Coupe de France. Ce fut le site de toutes les incompréhensions. On le répète mais amener Salins et Ouest Lyonnais à Cahors pendant que les Cadets de Chalosse allait à Tours il y a de quoi y perdre son latin. Résultat l’OLB qui avait pris cette coupe très à cœur préfère déclarer forfait pour mieux marquer son incompréhension. Les 2 autres équipes « lointaines » avaient néanmoins fait le déplacement et se sont affrontés lors du seul 8e de finale de samedi. Une belle rencontre entre 2 belles équipes de N2 qui a sourit à Andrezieux grâce à leur meilleur début de rencontre. Andrezieux défend dur et fait le trou lorsque Salins voudra réagir il le fera trop tard et échouera à 6 points d’une redoutable équipe.

Une fois en finale, Andrezieux va continuer à dérouler un jeu très solide. Andrézieux se qualifier aux dépends du club hôte de ce week-end étrange. Une victoire étriquée dans un gymnase bondée et qui restera sûrement comme l’image à retenir de ces 2 jours de compétition. Quelques chiffres données par « Le Progrès » font état de données alarmantes comme les 763 € de frais d’arbitrage qu’aurait coûté le match Andrezieux-Salins à Cahors. Un chiffre qui va en rebouter plus d’un l’an prochain quand il s’agira d’accueillir à nouveau cette épreuve qui a définitivement beaucoup de mal à trouver un sens. Mais les chiffres, les joueurs expérimentés d’Andrezieux s’en moquent. Ils font aujourd’hui office de favori de la compétition.


Site de TOURS

1/8e de finale

- Cadets Chalosse (n3) vainqueur par forfait de St Just Pontoise (n2)

- Tours Joué Basket (n2) vainqueur par forfait de Stade Rodez Aveyron (n2)

1/4 de finale

- Tours Joué Basket (n2) 94 - 89 Cadets Chalosse (n3

TOURS JOUE BASKET qualifié pour les demi-finales du Trophée Coupe de France mais dans la douleur face à une équipe des Landes qui n’avaient pas fait le voyage pour rien. Avec 2 forfaits les 1/8e n’ont pas eu lieu et c’est donc sur un match que les 2 équipes pouvaient s’accorder le droit de participer au demi finale de la compétition. Un match serré avec des locaux surpris par le niveau de jeu de leur adversaire (40-48, 20e). Le 3e QT fut le tournant du match grâce à un Lorry qui pris enfin l’ascendant dans la raquette. A 66-63, 30e les locaux n’avaient en rien tuer le match et les Lafargue (30pts à eux deux) continuaient faire vivre l’espoir de Chalosse, bien aidés aussi par Valverde. A trente secondes de la fin, 88-86, tout est encore possible mais Vaslin d’un tir primé va définitivement tuer le match et laisser des locaux libres de faire éclater leur joie.

TOURS JB : Mazo 18, Cravenaud 13, Fofana 6, Ouattara 9, Lorry 22, Augier 4, Séké 10, Vaslin 6 et Martin 6.

CADETS CHALOSSE : Valverde 16, A.Lafargue 17, Darracq, Dossarps 9, M.Larrey 9, Marquet 2, E.Lafargue 13, Lalanne 8, N.Larrey 8.


Site de CAEN

1/8e de finale

- SOM Boulogne (n3) 101 - 69 SM Avranches (n2)

- Caen BC (n2) bat Union Flandre Littoral 93-88

1/4 de finale

- Caen BC (n2) 57 - 97 SOM Boulogne (n3)

* SOM BOULOGNE qualifié pour les demi-finales du Trophée Coupe de France

Les pensionnaires de N3, d’ores et déjà auréolé d’une montée en N2 pour l’an prochain, du SO Maritime Boulogne ont fait forte impression à Caen. Ils ont tout simplement atomisé deux équipes de N2. Après une qualification tranquille le samedi face à une équipe d’Avranches condamné à rejoindre la N3, le dimanche a été le théâtre d’une démonstration de forces de la part du SOMB. Olivier Bourgain, l’heureux coach boulonnais voulaient se frotter à une grosse écurie de N2 pour voir ce que son équipe avait dans le vendre et bien c’est à se demander ou se situe le niveau de cette surprenante équipe tant ils ont dominé le week-end. Contre Caen ils sont rapidement passés de +7 à +40 dans un match ou la blessure de Coleman a fait beaucoup de mal aux locaux. Avec 37-10 dans le premier QT la messe était dite et les locaux pouvaient donc se contenter de minimiser les dégâts, la qualification étant déjà envolé.

- AVRANCHES - BOULOGNE : 69-101 (21-35, 41-54, 56-77)

SM AVRANCHES : Nicolas 13, Aboa 4, Wittrant 11, Berly 16, Godefroy 12, Ray 13.

SOM BOULOGNE : Lhote 4, Mathurin 16, Favière 5, Ba 5, Leblond 2, Edou 24, Ragland 20, N’Sengha 10 et Sahraoui 8.

- CAEN - BOULOGNE : 57-97 (10-37, 28-59, 42-77)

CAEN BC : Naidji 16, Coleman, Jardry 7, Diakanua 2, Delcombel 8, Hebert 4, M’Boma 8, Eleka 4 et Fitos 2.

SOM BOULOGNE : Lhote, Mathurin 12, Favière 10, Ba 4, Leblond, Edou 14, Ragland 24, N’Sengha 12 et Sahraoui 14.


Site de ALFORTVILLE

1/8e de finale

- Aurore de Vitré (n2) 82 - 87 Eveil de Récy St Martin (n3)

- US Alfortville (n3) 86 - 72 Lille MB (n2)

1/4 de finale

- US Alfortville (n3) 87-76 Eveil de Récy St Martin (n3)

US ALFORTVILLE qualifié pour les demi-finales du Trophée Coupe de France. Là ou on attendait une démonstration de la part des N2 on a aperçu un récital venu de N3. Le récital d’une équipe francilienne surmotivé par l’enjeu et une place en demi-finale du trophée coupe de France.

Mais les 8e commencèrent de bien mauvaise manière avec un match opposant Vitré à Récy St Martin. Les Vitréens ont fait pire que de déclarer forfait, ils ont joué pendant 35 minutes avant de laisser leurs adversaires gagner le match. Une attitude totalement anti-sportive et qui ne fut d’ailleurs pas accepter par tout les joueurs bretons. Une situation ubuesque qui a fait grincer quelques dents des deux cotés. Les joueurs de la Marne n’auraient d’ailleurs pas démérité une victoire à la régulière (12-4, 4e puis 28-22, 11e). Mais au fil du match grâce à Brazil et Lecué les Vitréens prenaient le dessus et meme l’avantage (76-69). Moment choisi par les dirigeants bretons pour sortir Brazil qui manifestement avait trop envie de gagner ce match ( ! ! !). Résultat Récy St Martin sortait vainqueur amer de cette parodie de basket.

VITRE : Fadier 6, Brazil 21, Donnard 5, Penuisic 15, Evano 12, Lecué 19 et Marsollier 4.
RECY : Favaudon 13, Girardot 15, Dassonville 10, Pastres 11, Capy 12 et Heaulme 19.

La deuxième rencontre allait élever le débat et faire la lumière sur des pensionnaires de N3 aux dents longues. Un premier QT interminable pour des Lillois complètement a coté de leurs pompes (31-11). Alors que l’entraîneur et les dirigeants lillois misaient sur cette compétition pour redorer une saison blanche, les joueurs du Val de Marne en avaient décidés autrement. Mégy et Broudic à 3pts ou Tshabola et Fall à l’intérieur, rien n’arrêtaient les locaux et la pause intervenaient sur le score de 50-28. La deuxième mi-temps vit un sursaut lillois pour revenir à -16 mais les locaux gardaient les devants (61-45, 26e). Lille se montrait trop maladroit pour pouvoir espérer revenir et Alfortville l’emportait finalement 86-72.

ALFORTVILLE : Signoré 5, Mégy 15, Broudic 22, Camara 2, Vivies 3, Marchal 3, Tshabola 14 et Fall 15.
LILLE : Verbeke 13, Barbry 11, Koenig 21, Khiari 8, Bole 6 et Scroffernecher 13.

La finale opposait donc 2 équipes déjà à la lutte dans leur poule de Nationale 3. L’avantage du terrain voyait les locaux se qualifier pour des demi-finales qui leur tenaient à cœur. Il faut dire qu’avec la proximité entre Alfortville et le POPB, les pensionnaires de N3 ne seraient pas trop dépayser en cas de qualification pour les finales.


1/2 finale dans 15 jours pour Andrezieux, Tours, Boulogne et Alfortville. Entre 2 équipes de milieu de tableau de Nationale 2 et deux grosses écuries de Nationale 3 les chocs seront rudes. Il serait étonnant cette fois que nous puissions voir des forfaits mais il est certain que ces clubs devront avoir des ressources autant physiques que financières pour pouvoir être présent à Bercy au mois de Mai. Mais a t-on seulement dit aux différents joueurs et dirigeants que les finalistes devront louer la salle de Bercy pour pouvoir y jouer ? Humour...Humour....(de très mauvais goût ! Je vous l’accorde.)