samedi 19 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > 19e J. N2 / D : en haut ça s’envole, en bas ça se complique..

19e J. N2 / D : en haut ça s’envole, en bas ça se complique..

mardi 22 février 2005, par Niko

Une journée qui voyait les deux leaders en difficultés loin de leurs bases. Vanves s’est sorti de l’ « enfer vosgien » dans le money time tandis que Gries prenait sa revanche sur Lagnieu, toujours sans Hamm. Le derby du Jura a été aussi indécis qu’a l’aller mais toujours pour le même vainqueur, Salins qui plonge dans l’embarras Poligny. Souffel confirme ses difficultés à l’extérieur et c’est Le Mée qui fait la bonne opération en faisant tomber le 4ème. Pendant ce temps là Ormes disposait de Bron avec la manière, ce qui lui permet de se replacer en embuscade. Cergy lui a fait tomber Marne la Vallée pendant que Vaulx faisait tomber l’OLB...les 2 restent à 2 points du marécage et continue donc de garder la tête hors de l’eau.

-  ASS Lagnieu 81 - 88 BC Gries Oberhoffen
- Jura Salins BC 77 - 75 LS Poligny
-  ES Ormes BB 99 - 73 Bron BC
- Ent. Cergy Osny Pontoise 72 - 67 Marne la Vallée VM
- EB Mirecourt 92 - 95 Stade de Vanves
-  Vaulx-en-Velin BC 88 - 80 Ouest Lyonnais Basket
- Le Mée SMVS 83 - 79 BCS Kettler


CLASSEMENT

1 Stade de Vanves 36pts
2 BC Gries-Oberhoffen 34pts
3 Jura Salins BC 31pts
4 BC Souffel Kettler 30pts
5 ES Ormes 30pts
6 MLV Val Maubuée 29pts
7 Ouest Lyonnais 29pts
8 EB Mirecourt 28pts
9 E.C.O.P. 27pts
10 Vaulx-en-Velin BC 27pts
11 Séquanaise Poligny 26pts
12 Le Mée MVS 25pts
13 ASS Lagnieu 24pts
14 Bron BC 23pts

Meilleur attaque : BC Gries-Oberhoffen avec 1695pts marqués soit 89pts de moyenne.

Meilleure défense : Stade de Vanves avec 1372 pts encaissés soit 72pts de moyenne.

Moins bonne attaque : Bron BC avec 1352pts marqués soit 71pts de moyenne.

Moins bonne défense : ASS Lagnieu avec 1611pts d’encaissés soit 85pts de moyenne.


ES Ormes BB 99 - 73 Bron BC

Après deux défaites de suite, les Loiretains ont su se ressaisir ce week-end en dominant Bron à domicile sur le large score de 99 à 73. La lanterne rouge de la poule D a bien gêné les ormois en début de match, mais la fin du deuxième QT a vu les verts prendre nettement l’avantage grâce à une adresse diabolique. De retour des vestiaires, les locaux en rajoutaient en défense pour compter 26 points d’avance à l’entame du dernier QT. Le suspense définitivement clos, les équipes pouvaient faire tourner leur effectif.

ESOB : Trojanowski 26, Dauloir 17, Luse 23, Gacko 5, Langlois 17, Jousset 5, Schmit 3, Houdas 2, Faurel 1.

BBC : Laurent 20, Cartailhac 15, Oubrier 12, Dehays 9, Condé 5, Rolland 4, Riera 4, Haquet 3.


Vaulx en Velin BC 88 - 80 Ouest Lyonnais Basket

Un succès qui s’est construit dans le premier QT (26-15) avec des locaux entreprenants qui profitent de la timidité des extérieurs olbistes. L’écart va même monter jusqu’à +19 lors du second quart temps mais ils ne vont pas parvenir à tuer le match. 58-47 à la mi-temps et une équipe de l’OLB peu en verve offensivement, qui ne parvient pas à faire passer la balle dans la raquette. En face Mendez qui a changé de camp à l’intersaison cherche à se montrer et enquille à 3 points.

Le 3e QT sera à peu près le même que le second, les locaux ont les moyens d’aggraver la marque mais c’est finalement le réveil de Chavance qui permet aux visiteurs de continuer à y croire. L’activité de la paire Leroy-Martin leur permet d’entamer le dernier QT avec confiance (80-71, 30e). Audier va même ramener les siens à 4 unités (78-74) à 4 minutes du terme. Dans la difficulté, les Vaudais parvenaient finalement à garder la main et, devant leur public, maintenait l’écart jusqu’à la fin. Une victoire qui met fin à l’hégémonie lyonnaise de l’OLB cette saison qui aura quand même gagné 3 de ses 4 matchs face à ses voisins.

VVBC : Mendez 27, Ruz 20, Cocogne 11, Ortuno 10, Reitinger 10, Durand 7, Ribeyre 2, Zozyme 1.

OLB : Chavance 22, Buisson 13, Martin 12, Leroy 11, Audier 7, Amoughi 6, Boccovi 6, Kalambani 3 et Garcon.


ASS Lagnieu 81 - 88 BC Gries Oberhoffen

Toujours sans Bruno Hamm qui devait pourtant faire son retour, Gries a pris le meilleur sur Lagnieu. Un match physique, haché par 56 fautes et 79 lancers francs tirés. Que les puristes ravalent leur chapeau, les 2 équipes pour des raisons opposés ont besoin de la victoire ! A ce petit jeu ce sont les locaux qui entament mieux le match (21-12, 7e) grâce à un duo Hemmerlin-Tressières en verve. C’est Lazarus qui va réveiller les siens mais ses coéquipiers sont en panne d’adresse et concède la première manche, 25-16. La défense refait son apparition coté Gries et permet de récupérer de nombreux ballons mais mal exploités en attaque. 33-23, 14e Lagnieu tient toujours le match. Pas pour longtemps car les visiteurs appuient sur le champignon pour un 3-10 jusqu’à la mi-temps (36-33).

Pour la première fois le BCGO passe devant a la 22e (39-40) grâce à un Younes Ait-Tabassir percutant. La raquette alsacienne est bouclée, les patrons ne lâcheront plus rien. 46-56 a la 26e, 52-59 a la 28e puis 58-64 à la 30e. L’écart varie mais les Bressans ne marquent plus que sur lancers francs. Le dernier QT voit les locaux jetés leurs dernières forces. Tressières et Monnet permettent à l’ASSL de revenir à 1pt (77-78, a 2’30) puis d’égaliser à 81-81 à 1’30. Tout est donc possible mais les visiteurs ne vont pas se laisser intimider par l’envie des bugistes. Gries entame un 7-0 terminé de toute beauté par une claquette dunk de Robinson.

ASSL : Chebance 9, Jourdan 4, Desmaris 13, Cavagna 14, Hemmerlin 12, Vilain-Commanay 7, Tressières 15, Monnet 8.

BCGO : Lazarus 18, Huttel 6, Robinson 19, Laforce 13, Villemin 7, Curl 3, Ait-Tabassir 12, Busseuil 6, Albaladejo 4.


ECOP 72 - 67 Marne la Vallée VM

Après avoir dominé les 3 premiers actes, les visiteurs seine et marnais ont perdu pied dans le 4e QT. Cergy met fin à 3 défaites consécutives. Alex Sylva avait pourtant montré le chemin en début de match (4-11, 6e) mais les cergypontains vont attendre la fin de la mi-temps pour revenir dans le match, notamment grâce à l’apport du spectaculaire Gnougnou, 28-28, 16e. Le derby est physique mais reste courtois sur le terrain.

Dans le 3e QT alors que les locaux ont pris l’avantage (60-55, 34e) des incidents vont éclater dans les tribunes. Sans raison apparente des pseudo-supporters vont jeter une canette puis une bouteille en verre sur le parquet. Le match est interrompu et les dirigeants sont obligés de former une haie humaine autour du terrain. C’est dans ce contexte un peu spécial que le match se termine par une victoire de 5pts des locaux. L’adresse retrouvée de Kamara permet donc de vaincre dans la douleur, une victoire importante qui leur permet de garder 2 points d’avance sur le premier reléguable.

ECOP : Debroise 6, Cohen 4, Bouvret 7, Kamara 23, Antoni 6, Gnougnou 6, Dieujuste 7, Ladislas 11, Diallo 2.

MLV : Sylva 23, Houedessou 9, Malfleury 11, Naudin 7, Cissé 4, M’Baki 3, Sanghami 9, Avez 1.


Le Mée SMVS 83 - 79 BCS Kettler

Le début de match va être fantastique pour des méens inarretables. Tour à tour le 5 majeur (Aggoun, Traoré, Mouaha, Jarny et Nicolas) plantent et enflamme la défense alsacienne. 7-0 dans la 1ere minute, 14-6 au bout de 3 puis 29-14 à la 5e… entre temps le BCSK a déjà pris 2 temps mort et semble à la rue. Heureusement les 5 dernières minutes voient le réveil d’Eberlin et Moundy qui sonne la révolte et donne au score un relief moins extravagant (31-24, 10e). Le 2e QT voit les Alsaciens revenir au score à 5 minutes de la pause (38-38). La boîte sur Traoré ne va pourtant pas éteindre les velléités méenes. Nicolas et Aggoun entament un nouveau festival pour s’offrir 11pts d’avance à la 20e, 53-42.

La mi-temps permet à Laurent Delion de réveiller ses joueurs. Ce n’est pas le même BCSK qui revient sur le terrain, intraitable en défense à l’image d’un Obernesser précieux ils se mettent aussi en route en attaque. Mayima prend enfin le dessus sur les intérieurs adverses et voilà que pour la 1ere fois les visiteurs passent devant, 58-60 sur un nouvel exploit de Moundy. 62-65, 30e. Le 4e QT ce sont les locaux qui le prennent par le bon bout. Mouaha impressionnant à mi-distance donne de l’air aux méens (80-72, 37e). On pense que Le Mée a fait le plus dur mais Souffel revient à 80-76 a 1’30 du terme. Les Méens sous la pression perde un ballon importantissime, sur la remise en jeu les Alsaciens leur rendent la politesse. Roddy Jarny ne tremble pas et inscrit les lancers francs de la victoire.

LMSMVS : Aggoun 15, Mouaha 10, Traoré 8, Jarny 12, Nicolas 22 puis Thill 8, Octobre 1 et Jacquart 7.

BCSK : Eberlin 12, Laforce 7, Moundy 21, Makhoukh 2, Mayima 17 puis Obernesser 9, Hattemer 4, Petitjean 7 et Occansey.


EB Mirecourt 92 - 95 Stade de Vanves

Par Fabulous Fab
Gros match à Mirecourt où les locaux, bien que privé de Manu Soéria blessé, font un départ de feu (24-07 7ème). Vanves réagit grâce à un collectif hyper huilé (le meilleur de la Poule). Dupont à la baguette mène le show à 3points et Vanves se détache imparablement (39-63 22ème). C’est à ce moment où les 500 spectateurs pensent que la correction va être terrible que Blondelle et ses équipiers se mettent à plat ventre pour effectuer une remontée incroyable. Surtout que Mirecourt n’a plus de meneur (Martin et Chauvin à 5 FP 32ème). Petit à petit l’écart se réduit pour une égalité à 88 partout 39ème. Vanves parvient à garder la tête froide et une faute antisportive sifflée contre Blondelle permet aux visiteurs de marquer les LF et surtout de ne plus offrir la dernière possession aux Vosgiens. Vanves a eu chaud mais la maestria du tandem Mousseau-Dupont s’est avérée essentielle.

EBM : Marquaire 25, Blondelle 16, Antoine 12, Gueye 9, Chauvin 7, Dadolle 5, Jarrige 4, Martin 4

SDV : Dupont 32, Driss 20, Mutel 14, Périac 9, Corbin 12, Arteaga 4, Ducloux 2, Raymond 2, Gnabo.


Jura Salins BC 77 - 75 LS Poligny

Le fameux derby jurassien ! Avant même le tirage des poules, tout le monde priait pour que ces 2 équipes se retrouvent dans le même sac. Histoire de ressortir la boîte à derby avec son lot de rancœur et d’histoires collectives. A l’aller Salins l’avait emporté d’un point, à l’expérience sur un rebond offensif conclue par Ouattara. On prend les mêmes et on recommence ? A peu de choses près, oui ! Poligny a clairement montré que son collectif était plus aboutie que celui de Salins. Poligny a fait la course en tête (45-55, 22e). Et toujours ce même Poligny qui éteint Ramphort pendant 3 QT. Mais là où le collectif s’arrête, les individualités prennent le dessus. A ne pas pouvoir (ou savoir) tuer un match on peut se prendre des retours de bâtons qui font mal. Alors et bien la somme d’individu du JSBC va sur quelques séquences faire bien du mal aux visiteurs et même lorsque Poligny a la balle de la victoire dans les mains, ils ne transforment pas l’essai. La preuve avec ces 5 lancers francs ratés dans la dernière minute… s’en était de trop dans un derby très plaisant. Moustapha Ouattara va à nouveau sortir de sa boite et fusillent des Polinois qui vont rater le shoot au buzzer. Alors comment ne pas rendre gloire au perdant ? Un perdant qui a perdu son match plus que Salins ne l’a gagné. Et même si cela n’a aucun effet sur le classement, Poligny prouve qu’ils ont les qualités pour se maintenir en Nationale 2.

JSBC : Ramphort 19, Simon 16, Forestier 10, Ouattara 11, Zaïre 9, Lalaus 5, Mouget 1, Raho 6.

LSP : Pingliez 18, Sacco 14, Battiston 12, Tabuena 11, Viard 7, Agnes 5, Monnier 3, Gauthier 3.


* Le programme de la 20e journée programmée pour le 05/03/05, entre temps il y a les 32e de finale de la coupe de France amateurs :

-  Ouest Lyonnais Basket - ASS Lagnieu , avec une seule victoire en 6 matchs depuis le début de la phase retour l’ASSL accuse le coup. Il lui faudra pourtant gagner à Limonest face à un OLB qui souhaite se maintenir mathématiquement le plus tôt possible.

-  BC Gries-Oberhoffen - Jura Salins BC , Gries en est a 6/6 lors des matchs retour. Dont 5 matchs sans Bruno Hamm. Ils doivent absolument vaincre face à des Salinois coup-çi coup-ça (3 vict./3 déf.) qui doivent sauvegarder leur 3e place.

-  Stade de Vanves - Ent. Cergy Osny Pontoise , 7 victoires de rang pour les solides leaders qui depuis 2005, mouline tout leurs adversaires à domicile. Alors quid de Cergy ? Les 2 meilleures défenses devraient nous offrir un petit score, a moins que les visiteurs craquent face à Dupont et Cie.

-  BC Souffel Kettler - Marne la Vallée VM , le 4e reçoit le 6e. Un 4e qui comme Salins ne parvient pas à trouver une réelle régularité. Un 6e qui enchaîne son 2e déplacement consécutif et tentera de jouer les troubles fêtes jusqu’au bout.

-  Le Mée SMVS - ES Ormes BB , premier reléguables avec seulement 2 victoires pour les 6 premiers matchs des phases retour, Le Mée joue encore son va-tout face aux solides Ormois qui semblent néanmoins en perte de vitesse depuis la coupure hivernale.

-  Bron BC - Vaulx-en-Velin BC , deuxième derby consécutif pour Vaulx et cette fois ils ont l’occasion d’ensevelir les espoirs de Bron. Coté Brondillants on a toujours pas abdiqué et une victoire face au VVBC ferait repartir de plus belle la bataille du bas du classement.

-  LS Poligny - EB Mirecourt , pour Poligny c’est simple. Ils ont leur destin en main et savent qu’ils ne doivent rien laisser filer à domicile. Face à des vosgiens qui affichent un bilan 2005 négatif (2 vict. / 4 déf.) les locaux devront donc gagner. Mirecourt n’a plus gagné à l’extérieur depuis le mois d’Octobre.


* Pour ce qui est des 32e de finales du Trophée Coupe de France, 6 clubs de la poule sont concernés :

- Basket Club Ardres - ES Ormes BB, un duel difficile pour les joueurs du Loiret même si Ardres affiche un bilan de 6 victoires pour 13 défaites. En effet les joueurs du Nord sont difficile à manœuvrer à domicile (5 victoires) et Ormes ne s’est pas toujours montré à l’aise en déplacement. Ce match permettra à Tony Traineau (ex-Lagnieu) de refaire parler de lui face à d’anciens adversaires.

- AL Lons le Saunier - BC Gries Oberhoffen, 7pts de handicap pour Gries face à des Jurassiens qui sont 5e en N3. Le tout est de savoir si Gries va jouer la carte à fond et risquer de perdre de l’énergie dans la coupe de France au détriment du championnat.

- US Vandoeuvre - Jura Salins BC, les tombeurs de Kettler partiront avec 7pts d’avance face à Salins. Des Salinois qui joueront le coup à fond mais qui devront se méfier de cette équipe lorraine, en difficulté en championnat mais redoutable en coupe. L’occasion pour Marandel (ex-Mirecourt) et Marchal (ex-OLB) de prouver leur valeur.

- ES Prissé Macon - EB Mirecourt, expatrié dans la Poule A, l’ESPM brille toujours. 4e l’an dernier dans notre poule D ils sont 2e et toujours en course pour la montée via les barrages. Toujours aussi redoutable à domicile (1 seule défaite) ils partent favoris.

- Ouest Lyonnais - Annonay USB, bien calé dans le haut du milieu de tableau de N3 Annonay tentera de réaliser un coup en battant OLB. Les 7pts de handicap seront chèrement vendus par les anciens partenaires de Romuald Boccovi.

- Le Mée SMVS - AS Aorai, un match placé sous le signe du soleil et de la fête ! Les Tahitiens débarquent à Paris accompagnés de leur communauté. Vainqueur du Centre Fédéral sur leurs terres l’année dernière les triple champion de Tahiti et double champion du Pacifique Sud bénéficieront de 7pts d’avance. Le Mée amputé de la moitié de son équipe tentera quand même de faire honneur aux spectateurs et aux nombreux médias présents pour le match.


MEILLEURS MARQUEURS

* Les 5 meilleurs marqueurs de la journée :

1 Vincent DUPONT (Vanves) 32pts
2 Lionel MENDEZ (VVBC) 27pts
3 RObert TROJANOWSKI(Ormes) 26pts
4 Didier MARQUAIRE (EBM) 25pts
5 Alex SYLVA (MLV) 23pts
= Khalilou KAMARA (ECOP) 23pts

* Les 20 meilleurs marqueurs après 19 journées

1 Sami DRISS (Vanves) 22.4pts
2 Makimu LUSE (ESOB) 21.8pts
3 Ludovic LAURENT (BBC) 21.3pts
4 Johan CHAVANCE (OLB) 21.2pts
5 Tony RAMPHORT (JSBC) 19.9pts
6 Khalilou KAMARA (ECOP) 19.5pts
7 Bruno HAMM (BCGO) 19.4pts
8 Lionel MENDEZ (VVBC) 19.1pts
9 Boris MAYIMA (BCSK) 17.1pts
10 Alexandre SYLVA (MLV) 16.6pts
11 Robert TROJANOWSKI (Ormes) 16.5pts
12 Vincent DUPONT (Vanves) 16.1pts
13 Steeve DAULOIR (Ormes) 16pts
14 Didier MARQUAIRE (Mirecourt) 15.9pts
15 Jean-Adrien MARTIN (OLB) 15.8pts
16 Makhan TRAORE (Le Mée) 15.3pts
17 Alban MOUNDY (BCSK) 15pts
18 Anderson DIEUJUSTE (ECOP) 14.8pts
19 Julien CAVAGNA (Lagnieu) 14.1pts
20 Emmanuel SOERIA (Mirecourt) 14.1pts

TOP 20 : 2 entrées et 2 sorties cette semaine : Julien Cavagna et Emmanuel Soéria font leur retour dans le classement tandis que les coéquipiers Sacco & Battiston passent à la 24e et 21e position.

Coté progression c’est Vincent Dupont qui gagnent 5 places et atterrit à la 12e place. Coté chute c’est Jean-Adrien Martin qui perd 4 places et rétrograde à la 15e position.

On note que les 8 premiers semblent maintenant bien détachés et que le futur meilleur marqueurs devraient se trouver dans les 4 premiers, à moins d’un retour tonitruant de Bruno Hamm après son retour de blessure.

A noter aussi que seuls 3 joueurs n’ont jamais inscrit moins de 10pts : Driss (min.12), Luse (min.13) et Ramphort (min.10).


Sources : DNA, Trop Payé, Fabulous Fab, S.Sacco, Le Parisien & Le Progrès…. Et les autres aussi !