dimanche 23 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > SDA’07 : Roanne assure le show

SDA’07 : Roanne assure le show

samedi 10 février 2007, par Christophe Blandin

Face à une ASVEL en panne d’inspiration et souffrant des absences cumulées de Foirest, Sy et Greene, la Chorale de Roanne s’est aisément imposée sur le score de 85 à 62. Portée une nouvelle fois par son trio américain Spencer - Harper - Salyers, la formation roannaise affrontera donc demain Le Mans dans une finale qui s’annonce spectaculaire.

Si William Soliman ouvre la rencontre par un dunk, le début de match est équilibré. Il faut attendre un 8-0 de l’ASVEL, portée par une très belle adresse à 3 pts (4 sur 5 dans les 10 premières minutes), pour voir une équipe prendre une avance significative (6-12). Mais par l’intermédiaire d’un Aaron Harper percutant (8 pts et 2 int), la Chorale réplique un peu plus tard par un 11-0 pour conclure ce 1er quart-temps sur le score de 17 à 19. Les Roannais poursuivent sur leur lancée dans le 2ème quart-temps. Leur défense leur permet d’intercepter plusieurs ballons et ainsi de développer le jeu rapide dont ils raffolent. De son côté, l’ASVEL ne trouve plus de solution en attaque et ne peut inscrire que 7 pts dans ce 2ème quart-temps, la présence du bondissant Pape Badiane (7 pts, 7 rbs et 2 cts) dans la raquette n’y étant pas étrangère. Spencer retrouve son adresse et signe un panier longue distance au buzzer pour donner une avance confortable de 17 pts (41-24) à sa formation.

La 2ème mi-temps voyait les Roannais gérer tranquillement leur avantage en n’étant guère inquiétés par les Villeurbannais sans rythme collectif. Très adroite, la paire américaine Salyers - Spencer régalait le public en cumulant 17 pts dans ce 3ème quart-temps. Jean-Denys Choulet en profitait pour faire tourner son effectif et faire souffler ses titulaires. Yohann Sangaré tentait bien de réveiller ses coéquipiers mais l’adresse fuyait l’ASVEL et l’écart se stabilisait. Après 30 minutes de jeu, le score était ainsi de 63 à 45 en faveur des hommes de Choulet. Le dernier quart-temps n’était alors plus qu’une simple formalité pour les Roannais. Ces derniers faisaient encore grimper l’écart à plus de 20 pts. Le sort du match étant décidé, les 2 entraîneurs laissaient alors l’ensemble de leurs joueurs pénétrer sur le parquet dans ce qui était devenu du "garbage time". Sur un dernier shoot primé de Modibo Niakate, le buzzer retentissait finalement sur le score de 85 à 62. Roanne rejoignait ainsi le MSB en finale de cette Semaine des As.