mercredi 23 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : TJ Parker à Nancy

Pro A : TJ Parker à Nancy

jeudi 28 juin 2007, par Christophe Blandin

En attente des décisions de Tariq Kirksay et de Maxime Zianveni, le SLUC Nancy vient d’officialiser sa première recrue en la personne du meneur/arrière du PBR, TJ Parker (1,88 m, 23 ans). Après 2 saisons dans la capitale la plupart du temps dans un rôle d’arrière shooteur, Parker rejoint la Lorraine où il pourrait évoluer à la mène.

JPEG - 122.7 ko
TJ Parker
Photo : Frédéric Simon

Né à Valenciennes, Terence dit "TJ" a démarré le basket en Normandie comme son frère Tony. Passé par les clubs de Fécamp, Déville et Mont-Saint-Aignan, il intègre ensuite les rangs du PSG Racing pour suivre Tony P. Il choisit cependant de poursuivre sa formation aux Etats-Unis.

Après un passage au lycée de Lisle près de Chicago, TJ Parker opte pour l’université de Northwestern. Auteur d’une saison freshman prometteuse (11,4 pts à 45,2 % et 2,7 pds en 34 min), la suite de son parcours NCAA s’avère moins brillant. Sa ligne de stats connaît même une certaine baisse et Parker décide de quitter sa fac au terme de son année junior (9,7 pts à 45,6 % et 2,3 pds en 33 min) pour se présenter à la draft NBA un avant le terme de son cursus NCAA.

Logiquement non retenu lors de cette draft, Parker débute donc sa carrière de l’autre côté de l’Atlantique en rejoignant le Paris Basket Racing. Après une première saison encourageante (7,8 pts à 39,4 % et 2,3 pds en 26 min), il aura connu plus de difficultés à s’intégrer au sein du collectif mis en place par Elias Zouros. Utilisé uniquement dans un rôle d’arrière shooteur sortant du banc, Parker aura cependant réalisé quelques belles prestations d’où une ligne de stats intéressante : 7,6 pts à 42,6 % (41,1 % à 3 pts) et 1,6 pds en 18 min.

Bon shooteur, volontaire, Parker arrive à Nancy pour assurer la rotation sur les postes arrières. A lui de prouver à l’entraîneur nancéien Jean-Luc Monschau qu’il mérite davantage de minutes.

- La fiche de TJ Parker