lundi 23 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Lamayn Wilson à l’ASVEL

Pro A : Lamayn Wilson à l’ASVEL

lundi 18 juin 2007, par Christophe Blandin

Désireuse de trouver un intérieur capable de s’écarter comme pouvait l’être Brian Greene la saison dernière, l’ASVEL s’est attachée les services de l’américain Lamayn Wilson (2,03 m, 27 ans) qui évoluait au sein du club italien de Cantu la saison passée. Wilson, bien connu en France puisqu’il est passé par Cholet il y a 2 saisons, s’est engagé pour une saison. Il formera la raquette villeurbannaise avec Chevon Troutman et Nouha Diakité qui ont tous les 2 resigné mais aussi avec le pivot nigérian de Gravelines, Uche Nsonwu, qui devrait s’engager très prochainement en faveur de l’ASVEL.

JPEG - 59.3 ko
Lamayn Wilson

Passé par le Junior College de Pearl River, Wilson a ensuite achevé son parcours universitaire avec la fac de Troy State dont il est sorti au printemps 2002 : 20,1 pts et 7,1 rbs. Le natif de Crenshaw County a ensuite débuté son périple européen en Lettonie avec le BK Skonto Riga avant de le poursuivre avec la formation russe de Saratov lors de la saison 2003-2004. La saison suivante, c’est le club allemand de Ludwigsburg qui l’accueille et où il réalise de belles choses : 15,8 pts et 6,8 rbs de moyenne.

Son premier passage en France date donc de la saison 2005-2006 que Wilson dispute avec Cholet. Successeur de Cyril Akpomedah dans les Mauges, Wilson réalise une belle saison et permet au club des Mauges d’accrocher les play-offs : 16,9 pts à 47,8 % et 6,9 rbs en 29 min. La saison passée, Wilson avait découvert une ligue européenne majeure, l’Italie, avec la formation de Cantu. Au sein d’un groupe aux responsabilités partagées et dans un rôle d’ailier, Wilson s’en est correctement sorti malgré des stats en nette régression : 9,1 pts, 5,6 rbs et 1,0 pds en 24 min.

Joueur talentueux mais parfois inconstant, athlétique, bon défenseur, Wilson apportera ses qualités offensives au groupe villeurbannais dans un registre proche de Greene. Avec Troutman, Wilson, Diakité et vraisemblablement Nsonwu, la raquette villeurbannaise aura en tout cas fière allure.

- La fiche de Lamayn Wilson