samedi 25 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Darrel Mitchell à Chalon

Pro A : Darrel Mitchell à Chalon

vendredi 21 décembre 2007, par Christophe Blandin

Agglutiné dans les profondeurs du classement de la Pro A (seulement 4 victoires pour 8 défaites), l’Elan Chalon a décidé de procéder à plusieurs ajustements au sein de son effectif pour remonter la pente. Après avoir signifié à l’intérieur américain Terquin Mott qu’il n’était pas conservé à l’issue de sa période d’essai, les dirigeants bourguignons ont annoncé la signature du jeune meneur américain Darrel Mitchell (1,80 m, 23 ans) qui succède ainsi à Shawnta Rogers coupé du fait d’un rendement insuffisant (7,2 pts à 25,8 % en 29 min). Mitchell évoluait cette saison au sein du club lituanien de Lietuvos Rytas Vilnius où il était la doublure d’Hollis Price.

JPEG - 22.1 ko
Darrel Mitchell

Originaire de La Nouvelle-Ibérie en Louisiane, Mitchell est passé par le lycée de St. Martinville, autre ville de Louisiane où l’on parle encore un peu le français. Il a ensuite intégré à partir de la saison 2002-2003 les rangs de la réputée université locale de Louisiana State University plus connue sous le nom de LSU et qui a formé un certain Shaquille O’Neal. Dès sa première saison au sein des Tigers, Mitchell a montré qu’il pouvait avoir un apport intéressant en sortant du banc : 7,0 pts, 2,2 rbs et 1,8 pds en 20 min. Devenu titulaire au cours de son année sophomore, Mitchell est alors logiquement monté en régime : 11,9 pts, 2,8 rbs et 2,2 pds. Durant la saison 2004-2005, Mitchell poursuit sa progression statistique : 13,1 pts à 40,1 %, 2,6 rbs et 2,9 pds. Sa meilleure année au sein de LSU restera cependant celle de senior avec des statistiques une nouvelle fois en hausse (16,8 pts à 43,6 %, 3,7 rbs et 4,4 pds) qui lui valent une sélection dans la "All-SEC First Team", mais aussi et surtout une participation au Final Four NCAA 2006 où son coéquipier Tyrus Thomas (désormais coéquipier de Joakim Noah chez les Chicago Bulls) et lui ne purent empêcher la défaite des leurs en demi-finale face à UCLA.

Après cette superbe saison individuelle et collective, Mitchell tenta sa chance au camp d’avant draft NBA de Portsmouth mais ne fut logiquement pas retenu lors de la sélection finale. Il débuta alors sa carrière professionnelle en Turquie où il réalisa une saison tout à fait correcte avec le Galatasaray Istanbul : 13,7 pts, 3,0 rbs et 3,1 pds.

Cette année, Mitchell avait donc rejoint la Lituanie et le club de Lietuvos Rytas Vilnius évoluant également en Euroligue pour un contrat de 2 mois afin de faire face à la blessure de Robert Stelmahers. Doublure d’Hollis Price sur le poste de meneur, Mitchell n’aura cependant guère eu le temps de montrer ses capacités. En Euroligue, Mitchell présentait ainsi la maigre ligne de stats suivante : 2,4 pts et 0,6 pds en 8 min et 7 rencontres disputées.

Arrivé au terme de sa pige au sein de la formation de la capitale lituanienne, Mitchell a donc accepté l’offre de Chalon et s’est engagé jusqu’à la fin de saison. Meneur physique et athlétique, Mitchell est réputé pour ses qualités de shooteur mais aussi sa vitesse qui lui vaut d’être efficace en pénétration.