lundi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : Cholet reçoit une Asvel fatiguée

Pro A : Cholet reçoit une Asvel fatiguée

samedi 15 novembre 2003, par patnba

Plus gros budget français avec Pau-Orthez, l’Asvel connaît quelques difficultés en ce début de saison. Villeurbanne paye en effet un manque de fraîcheur du fait d’absences et se déplace à Cholet avec beaucoup de points d’interrogation.

Certes, l’Asvel affiche déjà trois défaites au compteur en championnat et vient d’essuyer une véritable correction à Istanbul en Euroligue (69-44). Mais, après tout, n’est-ce pas logique ? Quand on recense les blessés ou quand on sait qu’il faut du temps pour assimiler les schémas défensifs de Philippe Hervé, on se dit qu’il n’y a rien de plus normal. En effet, Karim Souchu a été blessé un mois, Harold Mrazek quinze jours, le grand et costaud pivot Robert Gulyas est sur le flanc jusqu’au 6 décembre et Andre Owens est en attente de son passeport. Et si on prend en compte aussi un autre aspect comme l’adaptation au basket européen de Derek Hood, il est évident que l’Asvel ne peut que relativiser ses échecs.
De plus, les défaites l’ont été face à de bonnes formations comme Strasbourg (pas encore diminué à l’époque) et face aux deux leaders (Le Mans et Pau-Orthez). Philippe Hervé ne va pas jeter la pierre aux joueurs car en ce moment ils essayent de compenser les absences. Et à force de compenser, on se trouve en surrégime et c’est ce qui est arrivé à Efen Pilsen.
L’ancien joueur de Cholet-Basket, sans jouer l’intox, affirme ainsi que ses joueurs ne partent pas favori dans le Choletais. "A l’heure actuelle, on joue avec sept pros, un néo-pro (le Lituanien Alijevas) et deux espoirs. On n’a pas de pivot et pas de rotation en meneur", déplore le coach villeurbannais.
Bon, même handicapée, Villeurbanne reste l’une des meilleures équipes de France. Mais, actuellement, elle est fatiguée.


Cholet-Basket : Lyday et Gelabale ménagés


Cholet ne s’est pas entraîné au complet depuis le match face à Ionikos. Touché à l’épaule face aux Grecs, Terrell Lyday a été mis au repos jeudi matin. Le programme a été le même pour Mickaël Gelabale : victime d’une foulure à la cheville vendredi dernier à Strasbourg, le jeune ailier, présent contre Ionikos, n’est pas remis à 100%. Par ailleurs, le staff technique a décidé de ne pas faire qualifier John Whorton pour le match de dimanche afin de ne pas griller un joker dans le cas où l’Américain ne ferait pas l’affaire. "Il n’est pas encore prêt. Il s’entraîne avec Nicolas Fonteneau, le préparateur physique, car il a beaucoup de poids à perdre (NDLR : il pèse 112 kg). Il faut attendre", explique son coach Erman Künter, avant de préciser qu’aucun autre renfort ne jouera face à Villeurbanne.