dimanche 25 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Pro A : C’était mission impossible pour Paris...

Pro A : C’était mission impossible pour Paris...

dimanche 29 mai 2005, par Frédéric Simon

Défaits de 25 point jeudi à Chalon, les Parisiens ont concédé un nouveau revers ce dimanche devant les joueurs de Gregor Beugnot. Et sont désormais en vacances. Dur à avaler.

19h00. Conférence de presse. D’autres seraient déjà rentrés chez eux dans pareilles circonstances. Mais Gordon Herbert, très pro, répond gentiment aux questions. On sent encore une pointe d’amertume suite à l’inattendu revers concédé jeudi dernier à Chalon. « Ils ont tiré 24 lancers francs et nous 3, ce n’est pas un point de vue, ce sont des faits ».

Affaiblis par l’absence de Linehan, et assommés durant le troisième quart temps (5-30), ses joueurs avaient hypothéqué du coup une grande partie de leurs chances, au moment de retrouver l’ennemi Chalonais en fin d’après midi à Coubertin.
Pour Paris, équipe tournée vers le jeu de contrôle et la maîtrise des projets adverses, la mission était de taille. Enorme. Trop énorme.

A l’arrivée ? un match sans grande passion, essentiellement contrôlé par des visiteurs très sereins, qui maîtrisèrent l’essentiel des débats. Et Paris dût ainsi vite se résoudre à modifier son challenge du jour, « vaincre de 26 points » devenant « vaincre » tout court.
Mais là aussi, il échoua. Il faut dire que côté défense, Chalon en connaît un rayon aussi, et cela donna aux débats une teneur âpre, et rendit en tout cas très vite impossible toute idée d’exploit Parisien.

Des Parisiens qui rentraient aux vestiaires avec un débours de 7 points (31-24), alors que la cohorte de supporters chalonnais manifestait bruyamment ses certitudes. Rien de changé au retour des vestiaires avec Des Parisiens, volontaires, courageux, mais pas suffisamment dominateurs pour créer un écart. Bill Philipps faisait pourtant apprécier son shoot, et Luca Vébobe règnait aux rebonds (14 prises au total). Mais en face, Sefolosha livraient quelques élégantes arabesques et une ligne se stats prometteuse. (14 points, 10 rebonds, 2 interceptions), Lee était adroit, et dessous Laure et Best faisaient le boulot avec respectivement 12 et 11 points. C’était assez pour s’assurer un succès sans trop de tourments et avancer vers les demi finales.

- Paris (55) : Phillips 15-Samnick 12-Diarra 10-Harrisson 9- Vebobe 7-Garner 2.

- Chalon (62) : Sefolosha 14- Laure 12-Best 11-Lee 11- Dondon 8 - Crowder 3-Jovanovski 3.