jeudi 5 décembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2D / 20e J. : Souffel, Prince d’Alsace !

N2D / 20e J. : Souffel, Prince d’Alsace !

mardi 9 mars 2004, par Niko

Liévin n’est plus qu’a une victoire de la N1 grâce à son succès à Lagnieu et à la défaite des Lillois à Lyon. Souffel gagne la deuxième manche du derby. Prissé vient à bout de Dijon et s’installe confortablement derrière Lille. Dans le bas de tableau Ormes semble sortis d’affaire pendant que Mirecourt est allé battre Le Mée et que Denain a battu Coulommiers. Une 20e journée très importante, il ne reste déjà plus que 6 journées au compteur…Affaire à suivre !


BC Gries Oberhoffen vs BC Souffel Kettler : 69-76 (18-24) (19-17) (16-13) (16-22)

Le Derby alsacien a tenu toutes ses promesses : suspense, spectacle, rythme et engagement !
Un match qui a donc débuté tambour battant pour les 10 acteurs, Citadelle va guider les siens tant en attaque qu’en défense et faire preuve d’un joli sang-froid. En face Mary et Roeckel guide les siens, soutenu par un public désireux de gagner le derby. 6pts d’avance pour les visiteurs à la fin du 1er QT mais le collectif griesois ne lâche pas la bride et regagne les vestiaires à 37-41.

Quand Mary à la 23e d’un tir bonifié donne l’avantage au siens (44-41) tout le hall sportif est debout ! Ils ont rattrapé leur retard et les joueurs de Kettler, bridés par les fautes semblent un ton en dessous. C’est par contre-attaque que les visiteurs restent au contact. 53-54 à la 30e, ça nous promet un 4e QT de folie. Mignard coté BCGO et Syda coté BCSK vont être les jokers de luxe, ils vont assurer le spectacle dans les dernières minutes par leurs fraîcheurs et leurs envies. A l’entrée des 3 dernières minutes, Gries compte 3 unités d’avance (67-64) mais par une succession de mauvaises options, ils ont permis aux visiteurs et à Citadelle en particulier d’afficher son expérience. La paire Syda-Citadelle survole les derniers instants du match et par un 2-12 incroyable ils permettent à Kettler de remporter la 2e manche du derby alsacien après avoir déjà gagner la première.

BCGO : Mary 11, Roeckel 5, Laforce 5, Curl 6, Ait-Tabassir 6 puis Huttel 7, Lazarus 8, Baechtel 8, Villemin 5, Mignard 8.

BCSK : Eberlin 9, Syda 10, Renaux 8, Petitjean 13, Citadelle 21, Vidot 5, Obernesser 2, Occansey 8.

-------------------------------------------

Ouest Lyonnais Basket vs Lille MB : 90-79 (21-20) (20-16) (24-21) (25-22)

La Voix du Nord a titré « Triste soirée pour LMB », car les Lillois s’était promis de ne rien lâcher avant la fin de saison. Histoire de faire le plein de confiance pour la saison prochaine et de conserver la 2e place. Malheureusement ils sont tombés sur des Lyonnais volontaires, pourtant le début était lillois (8-3) et il a fallu attendre la fin du 1er QT pour voir l’OLB prendre la tête (20-21). Le 2e QT vit Macquet prendre le dessus dans la raquette et monopoliser les rebonds. Le duel face à Koenig fut d’abord à l’avantage du Lillois lorsque à la 16e Lille menait 28-34 mais la fin de la 1ere mi-temps va être catastrophique pour le LMB en encaissant un 2-13 et en perdant Cléante pour le reste de la saison (Rupture du tendon d’Achille).

Les Lillois prennent donc un sacré coup derrière la tête en rentrant au vestiaire, le 3e QT va poursuivre sur le même rythme, les débats restent équilibrés mais handicapés par les fautes, les visiteurs défendent moins bien. Chavance sort un gros match à l’aile et la grosse envie lyonnais fait plaisir à voir. Les ratés aux LF des lillois leur seront fatals. +11 pour l’OLB et une bouffée d’oxygène au classement.

OLB : Chavance 20, Macquet 19, Hergott 13, Ronat 12, Leroy 9, Audier 7, Marchal 6, Buisson 2, Merlin 2.

LMB : Koenig 20, Barbry 18, Barthelemy 10, Seigneur 9, Branlant 7, Denisot 6, Cleante 5, Brandt 4.

-------------------------

AS St Sorlin Lagnieu vs USA Liévin : 71-75 (22-22) (18-11) (19-16) (12-26)

St Sorlin a bien failli faire tomber une seconde fois le leader, il l’aurait d’ailleurs mérité au vu des 30 premières minutes. Les Bugistes ont alterné avec bonheur le jeu intérieur et extérieur. 20-15 au bout de 8mn et déjà il faut que Delye et Pichierri plantent à 3pts pour ramener les siens à hauteur (22-22, 10e). Le 2e QT était sous le signe des défenses, à ce petit jeu c’est l’ASSL qui s’en sortait le mieux par Hemmerlin et Desmaris. L’incroyable était entrain de se produire et Dudouet arrivait à peine à tenir son équipe la tête hors de l’eau. A la mi-temps, 40-33 pour des locaux enthousiastes.

On se dit que Liévin va se réveiller et réagir, ils le font mais en face les locaux n’ont pas peur et tiennent le choc. 65-52, 32e. +13..Traineau et Tressières font face à Lamothe et Robinson et montrent de belles qualités. Le 4e QT commence donc à 59-49, 10 minutes à tenir pour les lagnolans mais ce sera 10 minutes de trop. Handicapés par les fautes, 4 joueurs à 4 fautes, les locaux baissent de régime et les visiteurs n’attendaient que ca. Robinson, Pichierri, Atamna et Dudouet signent un 13-0 qui leur permet de s’imposer sur le fil. Les locaux peuvent être frustrés, ils tenaient une précieuse victoire mais la confiance indéfectible des nordistes leur a permis de retourner la situation. En recevant Gries dans 15 jours, Liévin peut tout simplement, en cas de victoire, accéder en N1. La fête se prépare mais les liévinois devront se souvenir du match aller !

ASSL : Jourdan 10, Desmaris 11, Hemmerlin 14, Node 9, Vilain-Commanay 5, Traineau 10, Tressieres 10, Jacques 2.

USAL : Bayart, Delye 5, Morand 4, Dudouet 17, Pichierri 14, Giraud 3, Lamothe 5, Atamna 5, De Rycke, Robinson 22.

---------------------------

ES Prissé Macon vs CSL Dijonnais : 86-72

STATS NON DISPONIBLES

ESPM : Albisua 13, Elisa 6, Kodjo-Sitchi 22, Jobert 22, Lafarge 2, Sanchez 6, Senaillet 2, Sourbe 2, Vidal 10

CSLD : Tadic 20, Kabore 6, Troisgros 12, Noto La Diega 11, Cazenave 11, Mathieu 12.

------------------

ES Ormes vs Jura Salins BC : 74-65 (20-21) (15-11) (17-16) (22-17)

Un gros match défensif ! Pourtant dans le 1er QT Ormes sembla se jouer de la zone salinoise (5-0) avant de finalement de se heurter à un mur. Guedegbe et Moundy eux ramenèrent les siens en haut de l’affiche (5-10, 3e) et montrèrent qu’ils ne sont pas venus pour faire de la figuration. 11-15, 6e puis 18-21, 10e et l’on voit que les visiteurs gardent toujours une tête d’avance malgré Haznadar. Ormes réalisera un premier break grâce à Ly, à la 26e ils mènent 48-39 mais les Jurassiens ne se découragent pas et reviennent vite dans la partie grâce au duo Moundy-Ouattara. 35-32 à la mi-temps.

Par deux fois les locaux vont s’échapper (62-54, 35e puis 66-58, 37e) mais là c’est Robardet qui s’y colle pour Jura Salins et 66-63 dans le dernier QT. Tout est possible, la tension est à son comble et des échauffourées font leur apparition. Les visiteurs s’estiment floués par certaines décisions arbitrales, du coup le ton monte et Ormes en profite pour définitivement prendre le large 72-63 puis finalement 74-65 dans un fin de match qui sent la poudre. Redjali Simati déclara à La République du Centre « Nous sommes écœurés par l’arbitrage. Rien n’est sifflé ! ». Malgré les critiques, Ormes continue son chemin de victoire à domicile, ce qui lui permets sans trembler, de croire au maintien.

ESOB : Dauloir 15, Ly 10, Haznadar 10, Langlois 9, Gacko 8, Jousset 8, Schmit 7, Bourdin 6, Houdas 1

JSBC : Moundy 16, Ouattara 15, Robardet 12, Sylla 9, Raho 0, Lalaus 0, Laguerre 0, Guedegbe 7, Fournié 6.

-----------------------

Denain ASCV vs Coulommiers BB : 109-84 (19-26) (38-10) (29-18) (23-30)

Après leur 1ere victoire en championnat, Coulommiers voulait confirmer en terre denaisienne. L’entame de match était d’ailleurs à l’actif des visiteurs. Crispés par l’enjeu, les locaux n’arrivait pas à contenir le duo Wadoux-Simon qui fusillait à l’extérieur. Une défense gruyère des nordistes qui ne dura que 10 minutes. Le temps de se faire réveiller par leur coach et voilà que le 2e QT se déroulait comme dans un rêve. Klek à l’aile et Mayima-Hinfray à l’intérieur faisait ce qu’il voulait à leurs hôtes. Des visiteurs qui retombait donc dans leurs travers et se voyait infliger un 38-10 incroyable ! La mi-temps était donc sifflée sur le score de 57-36.

Le 3e QT était moins utopique mais tout aussi efficace pour les hommes de Voltaire. Les retours de blessures purent se reposer et l’on se dirigeait vers une soirée tranquille. 86-54 à la 30e.
Le 4e QT vit Coulommiers se révolter, bien aidé par des nordistes qui faisait tourner. La fin du match ne faisait plus aucun suspense, sans grand danger…2 victoires consécutives et de l’espoir pour la fin de saison.

DASCV : Simon 15, Desforges 6, Abdallah 2, Klek 23, Mayima 21, Fulcheri 4, Hinfray 23, Croix 12, Hastenfendel 3.

CBB : Sanctussy 10, Simon 25, Wadoux 22, Kanwa 2, Rakoto 1, Megy 5, Rancinangue 19.

-------------------

Le Mée MVS vs EB Mirecourt : 68 - 89 (17-14) (21-14) (20-26) (10-35)

Mirecourt a gagné le match de la peur entre deux combattants pour le maintien. Même si au vu du match, les deux équipes avaient décidé de ne pas se battre en même temps. Crispé et amorphe pendant la 1ere mi-temps, les Mirecurtiens subirent le 1er QT et le 2e QT en essayant d’essuyer les plâtres. Mosengo domine dans les airs et finira le match avec 16 rbds, 3 contres et 13 points. Le Mée essaye donc pendant 20 minutes de profiter de son avantage de taille et y arrive sans trop de problèmes. Avec 10pts d’avance à la mi-temps on se demande même comment Le Mée pourrait perdre ce match (38-28).

La 2e mi-temps va être complètement différente, Mirecourt réalise qu’il n’a pas le droit à l’erreur et change de défense pour contrer Mosengo, Y.Traoré et Jacquart. Bingo, la défense 3-2 presse demi terrain fonctionne à merveille et l’écart commence à réduire. 58-54 et la crispation change de camp, Le Mée est nerveux, se réfugie dans l’individualisme et on se dit que le match vient de basculer. Mirecourt par Marquaire, Antoine et Dadolle vont de l’avant. Mais c’est un autre mirecurtien qui va tuer le match, Blondelle va inscrire dans le dernier QT 3 tirs primés et Mirecourt donne une leçon aux méens. 18-0 et 5 minutes sans le moindre panier pour les locaux. 30-61 en 2e mi-temps, Le Mée est passé du rêve à la réalité. Pour Mirecourt, cette première victoire à l’extérieure depuis 11 mois fait un bien fou au moral.

Le Mée : Thill 4, Diallo 7, M.Traoré 7, Jacquart 10, Mosengo 13 puis Aggoun 12, De Sousa 0, Nesmith 6, Y.Traoré 9 et Louis.

EBM : Martin 9, Marquaire 22, Dadolle 17, Antoine 13, Blondelle 11 puis Jarrige 2, Jeanpierre 13 et Marandel 2.


CLASSEMENT après la 20e Journée

Rg Equipe Pts
1 USA Liévin 39
2 Lille MB 35
3 ES Prissé Macon 33
4 CSL Dijon 32
5 BCS Kettler 31
6 BC Gries Oberhoffen 31
7 ES Ormes 30
8 Jura Salins BC 30
9 AS St Sorlin Lagnieu 29
10 Ouest Lyonnais Basket 28
11 EB Mirecourt 27
12 Denain ASCV 27
13 Le Mée MVS 27
14 Coulommiers 20

En vue du maintien, on peut voir qu’ils seront visiblement 4 (Le Mée, Denain, Mirecourt et Ouest Lyonnais) pour 2 places. Au vu du calendrier, avantage à Mirecourt et Ouest Lyonnais pour le maintien. Mais tout reste à faire, notamment avec des rencontres directs entre mal classés.


Classement du meilleur marqueur après 20 journées

Rg Nom + Equipe Moy. Matchs joués
1 TADIC (CSL Dijon) 24.43 pts 14
2 NESMITH (Le Mée) 19.57 pts 14
3 KOENIG (Lille MB) 18.60 pts 20
4 DUDOUET (USAL) 18.53 pts 17
5 M.SIMON (CBB) 17.94 pts 18
6 MOUNDY (JSBC) 17.65 pts 20
7 HAZNADAR (Ormes) 17.26 pts 19
8 JOBERT (ESPM) 16.95 pts 19
9 DAULOIR (Ormes) 16.40 pts 20
10 ANTOINE (Mirecourt) 16.35 pts 20
= ROBINSON (USAL) 16.35 pts 20
12 OUATTARA (JSBC) 16.30 pts 20
13 CITADELLE (BCSK) 16.25 pts 20
14 HINFRAY (DASCV) 15.80 pts 20
15 DADOLLE (Mirecourt) 15.00 pts 20
= MATHIEU (CSLD) 15.00 pts 20
17 AGGOUN (Le Mée) 14.85 pts 13
18 KLEK (DASCV) 14.80 pts 15
19 VIDAL (ESPM) 14.74 pts 19
20 MAYIMA (DASCV) 14.50 pts 20

TOP 20 : Beaucoup de mouvements cette semaine. La première apparition depuis le début de l’année de Boris Mayima, l’intérieur denaisien qui est accompagné par l’ailier Sébastien Klek qui rentre directement à la 18e place. Ce qui fait 3 Denaisien dans le TOP 20 ! C’est M.Traoré et Traineau qui sortent du Top 20 pour être respectivement à la 23e et 22e place.

Benjamin Jobert gagne 3 places et se retrouve 8e, Dadolle lui aussi gagne 3 places et se positionne 15e. Simon rentre dans le Top 5 (+2) par contre Ouattara perd 3 places pour se retrouver 12e.

On peut voit que les équipes de bas de tableau sont bien représentés dans ce TOP 20 : 3 de Denain, 2 de Mirecourt, 2 de Le Mée et 1 de Coulommiers. Cela fait 8 représentants sur 20 soit 40%.


La prochaine journée se déroulera le samedi 20 mars et elle opposera :

CSL Dijon à ES Ormes
EB Mirecourt à ES Prissé Macon
USA Liévin à BC Gries Oberhoffen
BCS Kettler à Denain ASCV
Lille MB à Le Mée MVS
Jura Salins BC à St Sorlin Lagnieu
Coulommiers BB à Ouest Lyonnais

Bonne chance à tous et à bientôt !


Sources : La Voix du Nord, DNA, La République du Centre, le Forum, Zecoocool !