samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 - Poule D : Nordistes et Alsaciens dominent la 1e journée

N2 - Poule D : Nordistes et Alsaciens dominent la 1e journée

mardi 16 septembre 2003, par Niko

L’heure n’est plus aux objectifs verbaux et aux belles promesses, il faut maintenant confirmer le discours des coachs et des présidents sur le terrain. Et là il n’y a plus qu’un seul acteur, le ballon orange !

Cette première journée a vu les 3 équipes nordistes et les 2 équipes alsaciennes s’imposer. Un refrain qui pourrait devenir hebdomadaire à en croire certains...

Gries 82 - 74 OLB

Denain 108 - 85 Le Mée

Lievin 102 - 68 Jura Salins

Souffel 86 - 70 Mirecourt

Prissé-Macon 70 - 69 Ormes

St Sorlin 80 - 56 CSL Dijon

Coulommiers 62 - 99 Lille MB

GRIES OBERHOFFEN - OUEST LYONNAIS BASKET

L’affiche de cette première journée était Gries - OLB (ex - Champagne), d’un côté des locaux en pleine forme durant les matchs amicaux et de l’autre une grosse équipe, prétendante à la montée équipée de 2 anciens pros (Hergott et Macquet). Au final, un match qui n’a pas tenu toutes ses promesses mais qui a vu une équipe alsacienne très agressive en défense, des pit-bulls verts ont littéralement réduit les possibilités adverses de scorer. Gries dispose en plus d’un excellent banc mis à contribution dès le 2ème QT et qui n’a pas baissé pavillon devant les lyonnais. Le 1er QT s’était d’ailleurs achevé sur un score de 28-14 qui en disait long sur ce qui se passait sur le terrain. Lyon s’est enfoncé dans un jeu stéréotypé qui a facilité la tâche aux hommes d’Olivier Bady, le capitaine Lyonnais Yohan Leroy était d’ailleurs très lucide au moment d’évoquer cette défaillance collective : « Plus collectifs, 4 joueurs à plus de 10 pts, Gries nous a piégés comme ils le feront certainement avec d’autres équipes…on a joué 5 minutes sur 40, on peut pas gagner un match de cette façon. ». Tout n’était pas noir à Lyon, le meneur Chavance a lui fait son maximum et si ses coéquipiers auraient été à son niveau, nul doute que le match aurait eu une toute autre allure.

A la mi-temps, un cinglant 41-26 récompensait le rouleau compresseur local, la deuxième mi-temps verra l’arbitre enfoncer l’OLB qui n’en avait pas besoin. Sinon on peut signaler la performance du jeune Huttel, 18 ans la veille, qui a su s’offrir un joli cadeau d’anniversaire en bousculant la défense lyonnaise. Lyon aura jusqu’à 29 points de retard et en 5 minutes de relâchement, l’entente Gries-Oberhoffen a laissé revenir les lyonnais à 18 pts. Score final : 82 à 74.

GRIES

R.Roeckel 18pts - Laforce 13pts - Villemin 4pts - Mary 11pts - Curl 4pts - Lazarus 3pts - Huttel 8pts - Baechtel 14pts - Ait Tabassir 2pts - Mignard 5pts

OLB

Ronat 9pts - Chavance 18pts - Hergott 2pts - Buisson 4pts - Macquet 21pts - L.Mendez 6pts - Leroy 1pts - Merlin 13pts

DENAIN VOLTAIRE - LE MEE MELUN VAL DE SEINE

Baptême raté pour les méens, venus avec le désir bien gardé de faire un résultat dans le nord et de surprendre encore et toujours, les hommes de Sarahoui sont repartis la tête basse. Le match en lui-même n’a pas été d’une intensité et d’une qualité fantastique. Ca sentait le début de saison et l’une et l’autre n’était pas encore prête à 100%. Denain a parfaitement maîtrisé le match, devant de bout en bout. Appliqués et sérieux, ils n’ont eu parfois qu’à attendre les erreurs méennes. Aggoun, Y.Traoré et Mosengo sont les seuls à avoir tenu le rythme et ils ont soutenu l’équipe pour un sursaut d’orgueil dans le 2ème QT. Thill et une nouvelle fois Da Luz n’ont pas su garder leur sang-froid, ils ont handicapé leur équipe et dans les moments où les Denaisiens laissaient les visiteurs recoller ils auraient été d’un grand secours. Certains joueurs ont paru impressionnés par le contexte tout nouveau de la N2. Pour les méens qui devront se passer de Makhan Traoré sûrement pour une durée indéterminée il s’agira de montrer que ce n’était qu’un accident, sous peine de trouver la saison longue... très longue. Du côté de Voltaire, malgré la victoire et les bonnes séquences, notamment Klek, l’heure n’est pas non plus à l’euphorie, humilité et travail seront les clés de voûte d’une saison réussie. Score final : 108-85

Les scores par QT : 26-14 ; 19-29 ; 33-20 et 30-22)

DENAIN

Klek 23pts - Hinfray 22pts - Croix 18pts - Abdallah 16pts - Mayima 10pts - Simon 9pts - Ortega 4pts -
Poncet 4pts - Fulchery 2pts

LE MEE

Aggoun 25pts - Y.Traoré 16pts - Diallo 15 pts - Mosengo 12pts - Thill 9pts - Chenard 6pts - Jacquard 2pts

USA LIEVIN - JURA SALINS

Après un début de match sans qu’une équipe puisse vraiment dominer l’autre, les liévinois appuyèrent sur l’accélérateur pour laisser les salinois loin derrière. Avec une défense mettant constamment la pression sur les joueurs adverses, les locaux déstabilisait complètement les joueurs du Jura. Lamothe à l’intérieur et Robinson à l’extérieur faisait mordre la poussière au pauvre Ouattara qui malgré son abattage était bien seul. 33-17 à la mi-temps, le mal était fait. La suite verra Atamna, Pichierri, Dudouet et Girault monopoliser le ballon et Robinson faisait son show devant un public d’une grande ferveur. En face Moundy et Sylva essuyaient les platres malgré leurs bonnes volontés. 56 - 34 à la mi-temps, la messe était dite tant l’écart semblait important. La préparation physique n’a apparemment pas encore été bien digérée par les organismes Jurassiens, mal aidé par le long déplacement effectué. Liévin s’est vraiment montré performant dans tous les secteurs de jeu. Le dernier quart temps vit le jeu s’équilibrer mais poussés par leur public, Liévin a battu Salins sur le score de 102 - 68.

LIEVIN

Dudouet 20pts - Pichierri 16pts - Robinson 15pts - Girault 14pts - Lamothe 11pts - Morand 10pts -
Atamna 9pts - Bayart 5pts - Delye 2pts

SALINS

Ouattara 18pts - Moundy 12pts - Sylla 11pts - Fournié 9pts - Laguerre 9pts - Guedegbé 6pts - Lalaus 2pts
Cuisant 1pts - Robardet

BC SOUFFELWEYERSHEIM KETTLER - EFFORT MIRECOURT

Avec un recrutement aussi prestigieux (voir présentation de la Poule D), le promu alsacien ne ressemble pas vraiment à un promu ordinaire. D’ailleurs les matchs de pré-saison ont été mi-figue mi-raisin, la pression était déjà là pour le premier match. En effet, les détracteurs du club attendent au tournant le président et l’entraîneur, le fait que Souffel soit mis sous les feux de la rampe accentue ce phénomène. D’ailleurs, le début de match voyait les visiteurs prendre les choses en main mais en haussant le rythme les locaux reprirent vite le contrôle de la situation grâce à un intenable Renaux (13pts ds le 1er QT). Le 2ème QT vit la défense alsacienne, notamment grâce à la recrue Teddy Citadelle, prendre définitivement l’ascendant sur les vosgiens. A la mi-temps, 22 pts séparent les deux équipes et ce n’est pas la forme d’Occansey qui pourrait aider Mirecourt ! Mais le coach de Mirecourt su trouver les mots pour remotiver ses troupes, plus concentrés et agressifs les joueurs de Mirecourt profitent d’un moment de flottement chez les hommes de Laurent Delion. C’est alors qu’Eberlin prouva son importance dans le dispositif du BCS Kettler, véritable métronome il remet son équipe dans le sens de la marche. Vidot et Syda, les fidèles ont eux aussi une grande part dans ce succès. Malgré une équipe diminuée et ayant fait le match à 7 joueurs, la saison démarre bien. Les scores par QT : 24-18 ; 24-8 ; 11-27 et 27-17.

Le président et l’entraîneur alsacien étaient très heureux à la fin du match et allaient même jusqu’à annoncer que ce n’était qu’un début... on l’espère pour eux. L’équipe de Mirecourt a été capable du meilleur comme du pire durant ce match, en 1ère mi-temps ils ont parfois joué à la limite du ridicule mais il se sont bien vengés en 2ème mi-temps où c’est physiquement qu’ils n’ont pas pu tenir la distance.

SOUFFEL

Eberlin 13pts - Syda 9pts - Renaux 25pts - Citadelle 16pts - Vidot 5pts - Occansey 16pts - N’Diaye 2pts

MIRECOURT

Martin 6pts - Jeanpierre 4pts - Dadolle 18pts - Marandel 8pts - Antoine 18pts - Blondelle 10pts - Guedon 2pts

ES PRISSE MACON - EVEIL D’ORMES

Peu de choses m’ont été données par rapport à ce match... « les joueurs locaux, pétrifiés par le souci de bien faire, eurent un démarrage douloureux . Au fil des minutes, les esprits commencaient à se libérer à l’image de B.Jobert (27 pts et 19 rebonds) dominant le jeu intérieur avec M.Elisa. Les jeunes recrues prisséennes démontrèrent toutes leurs ressources bien épaulées par les anciens. Le capitaine Vidal eut même la responsabilité de terminer le boulot à la dernière seconde, ce dont il s’acquitta sans trembler. Rien de tel pour souder un groupe et ravir le public » dixit le journal de Saône et Loire. Score Final 70-69

CSL DIJON - ST SORLIN LAGNIEU

Comme prévu, les Dijonnais se sont présentés dans leur gymnase avec un seul intérieur, Kaboré. Et à la vue des gabarits de l’ASSL on se dit que les locaux ne vont pas faire le poids. Les cerclards grâce à une hargne de tous les instants restent dans la course. Les intérieurs de St Sorlin se régalent et les Dijonnais interdits de raquette sont dans l’obligation de shooter. Absents aux rebonds, c’est encore les visiteurs qui récoltent les ballons mais les Dijonnais tiennent le coup jusqu’à la mi-temps (31-35) malgré un 9 / 31 au trois points. En seconde période, les Dijonnais ne peuvent plus soutenir le combat physique et les visiteurs plus grands et plus lourds font sauter la défense Dijonnaise. St Sorlin déroule parfaitement et profite même des erreurs de joueurs visiblement émoussés. Au début du 4e QT 40-54 et Dijon baisse les bras, ils ne marqueront que 2 pts dans le QT. Score Final 80 - 56 et un bon début pour St Sorlin Lagnieu, quant à Dijon, sans un soutien pour le pauvre Kaboré (1pts ! ! !)ils pourraient très vite enfiler le costume de bonnet d’âne de la poule, pourtant l’équipe montre une grosse envie, une hargne qui sera exploitable à 100% quand les organismes auront pleinement récupéré de la préparation. En attendant, il faudra faire le dos rond et ne pas baisser la tête sous peine de ne jamais pouvoir la relever.

DIJON

Cazenave 8pts - Troisgros 11pts - Noto la Diega 11pts - Mathieu 6pts - Lignier 16pts - Devligher 2pts - Kaboré 1pts

ST SORLIN

Chebance 17pts - Jourdan 5pts - Desmaris 5pts - Legal Catteno 2pts - Hemmerlin 17pts - Node 12pts - Commany 5pts - Traineau 9ts - Tressieres 8pts

COULOMMIERS BRIE BASKET - LILLE METROPOLE BASKET

Les columérins accueillaient les grands favoris de la poule, sorte d’extra terrestre de N2, le LMB voulaient commencer la saison en fanfare. Les autres équipes sont d’ores et déjà prévenus, l’équipe Lilloise n’est pas seulement qu’une association de bons joueurs ambitieux ou de mercenaires mais c’est avant tout un collectif bien huilé qui peut s’apparenter à une tornade détruisant les attaques adverses comme ils bouleversent les défenses. On a vu une équipe locale essayant de faire bonne figure mais qui ne sut jamais par quel bout prendre ces nordistes. Forçant leurs shoots devant aussi peu d’espace, les seine et marnais virent Koenig et Seigneur décapiter leurs rêves de putsch. 12-21 au 1er QT, la machine augmenta la cadence pour commencer la 2ème mi-temps avec 15pts d’avance (30-45). A partir ce ce moment les sorties consécutives de Kamwa (26e), Tshabola (35e) très décevant, Sanctussy (36e), Simon (39e) et Rancinangue (40e) hachèrent la partie. La satisfaction coté Coulommiers c’est le très jeune Simon qui a su tirer son épingle du jeu malgré le marasme ambiant. LMB s’impose donc sur le score de 62 à 99 et on se dit que Coulommiers dans quelque temps pourra peut-être se targuer de faire partie de ces équipes qui ne sont pas pris 100pts par ces Lillois là.

COULOMMIERS

Hernandez 12pts - Kalombo 3pts - Sanctussy 2pts - Simon 16pts - Wadoux 6pts - Creton 4pts - Tshabola 2pts
Garcin 8pts - Kamwa 3pts - Rancinangue 6pts

LILLE

Nteb 13pts - Barbry 11 pts - Koenig 23pts - Denisot 12pts - Hensel 10pts - Barthélemy 11pts - Seigneur 19pts

Pour résumer cette première journée on peut voir que pour la plupart, les défenses ont pris le pas sur les attaques, ce qui est normal en début de saison, le foncier entraîne une diminution de la vivacité et de la vitesse d’exécution... ce n’est que partie remise pour les attaquants ! Sinon les nordistes et les alsaciens sont en forme et peuvent prétendre à jouer le haut de tableau. Les seine et marnais ont tous les 2 perdus, leur rencontre samedi ne sera que plus importante !

L’OLB devra effacer son premier match perdu contre Prissé / Mâcon... On en saura déjà un peu plus sur le potentiel des équipes.

Merci à Yo’ et William Sayer