lundi 14 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > 1/4 N3... le suspense est garanti !

1/4 N3... le suspense est garanti !

mercredi 14 mai 2003, par Niko

Les quarts de finale aller des Plays-offs N3 version 2003 se sont déroulés samedi, au menu des bons matchs mais aussi des excellents !

- Montivilliers - Neuville
- Hainault - Le Mée
- Stade Montois - Toulouse Launaguet
- Souffel - Pontoise
- Touraine - Séguinière

résumés pour vous....
Pour Fos - Aubenas voire article de J-Y Esso

Montivilliers 95 - 96 Neuville

Une courte victoire d’un point à l’éxterieur pour les Neuvillais. Le match aller qui se déroulait avec les américains Walters pour Neuville et Chaffin pour Montivilliers (ce ne sera pas le cas du match retour pour cause de vacances pour les 2 joueurs US !!!) a vu deux brillantes équipes développer un match d’une haute qualité athlétique. Il est dommage que pour le retour et la suite de la compétition ces deux équipes soient privées de leurs éléments moteurs... mais bon passsons, la suprématie régionale est en jeu dans ce match et les neuvillais qui ont eu une saison plutot paisible se sont fait bousculer par une équipe de Montivilliers qui a du batailler ferme pour accéder à la N2. Résultat 16-2 en 5 minutes de jeu et un recadrage s’imposait. A la pause les choses étaient rentrées dans l’ordre 45-43 toujours pour les locaux. La pression du public et des joueurs de Montivilliers ne génait pas outre mesure les normands qui petit à petit montraient qu’ils avaient eux aussi du cran. Un duel physique dont Raballand et Cissé sortaient gagnant, 64-70 au début du 4ème quart temps et à trois minutes de la fin 85-94 mais Montivilliers ne se dégonflait pas malgré la sortie de Chaffin en revenant à un point de Neuville au buzzer. Le match retour sera chaud et c’est tant mieux...

Hainault 87-88 Le Mée

Sur la lancée de cette fin de championnat, Le Mée a encore une fois déjoué les pronostics. Malgré un public vraiment extra et une ambiance de feu, le Hainault n’a pas su tirer profit de ce match aller. Pourtant on ne sentait pas particulièrement l’équipe et le coach du Mée très motivés de participer à ces play-offs, le début de match va nous montrer le contraire. +11 au bout de 10 minutes et voici les nordistes pris à la gorge. Emmenés par un Sylva plus experimenté que jamais, Mosengo, Traoré, Aggoun et Da Luz se montraient impressionnants. Ils vont se contenter de gérer, était-ce la bonne solution ? En tout cas petit à petit les nordistes gagnaient du terrain jusqu’à échouer à un point des franciliens. Le Hainault se déplacera en seine et marne avec la ferme attention de gagner, ses supporters ont promis de se déplacer avec les tambours dans le mini-gymnase du Mée sur seine. De l’autre côté, on est très serein et certains d’entre eux n’hésitaient pas à penser qu’ils seraient à Orchies pour les poules finales le 24/05... Verdict samedi soir !

Souffelweyersheim 118 - 88 Pontoise

Le plus grand déplacement, près de 360 km, pour La Pontoise et le plus grand écart de ces play-offs (+30). Les alsaciens ont opposé au physique de leurs adversaires une vitesse d’éxecution et une adresse diabolique. Avec 12 paniers à 3pts contre 4 c’est là que les locaux ont fait la différence. Malgré la présence du géant Vanrentergheem côté Pontoise, il n’ont pas réussi à tenir le rythme. Eberlin et Syda (8 tirs bonus à eux deux) ont achevé les espoirs de La Pontoise qui devra réaliser un exploit pour retourner la vapeur. Pourtant à la fin du 1er QT, le score était de 25-25 mais c’est dans le 2ème que Souffel emmené par 450 spectateurs vont prendre 10 pts d’avance. +19 à la fin du 3ème et puis le feu d’artifice vont faire écrouler les banlieusards lyonnais... +30 au coup de sifflet final... Souffelweyersheim aussi difficile à prononcer qu’à jouer.

Stade Montois 96 - 88 Toulouse Launaguet

La coupe des Landes en poche, le Stade Montois accueillait Toulouse Launaguet avec une forme de lendemain de fête. Mais l’euphorie de la victoire amène à se dépasser. En face le bucheron canadien Nevoral et la gâchette Lettone Jekabsons font office de solides gaillards. Un beau combat, loyal mais très engagé, a vu le Stade Montois engranger un pécul de 8 pts avant le match retour, ce ne sera pas de trop mais ça aurait pu être beaucoup plus si Jekabsons dans le 3ème QT n’avait pas commencé à sortir le grand jeu car avec 12 pts d’avance à la mi-temps, il y avait la place pour faire mieux. Les coups de boutoir du pivot canadien de Toulouse faisaient chavirer le navire montois et ils comptaient même 3 pts de retard à la 35ème minute de jeu. A partir de ce moment là, la défense fermait l’accès au panier et les visiteurs restaient muets pour les 3 dernières minutes.

Touraine TBC 96 - 86 La Séguinière

La meilleure défense (TBC) face à l’une des meilleures attaques de N3, voilà le programme ! La Séguinière qui se présentait avec ses deux anciens pros Setier et Anderson partait favorite mais Kah, Souila, Ouattara et Lorry ont soutenu la comparaison tout le match au point même de museler parfaitement les deux stars. Le score à la mi-temps était 55-48 pour les locaux. Le meneur Peloux gérait parfaitement le temps et les offensives de son équipe, La Séguinière bien bloquée dans la raquette s’en remettait à l’exterieur avec réussite mais Llaury répondait du tac au tac. Anderson et Setier finissent à 26 et 22 pts tandis que Llaury finit meilleur marqueur du match avec 28 pts. Un hommage aux remarquables défenseurs Ouattara et Lorry doit être fait ! Pour le match retour, La Séguinière devra résoudre le casse tête de Touraine sinon ils devront dire adieu au titre de champion de france de N3.