dimanche 20 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : Le CSKA champion d’Europe, 35 ans après !

Euroligue : Le CSKA champion d’Europe, 35 ans après !

lundi 1er mai 2006

Le CSKA est champion d’Europe 2005/2006. Theodoros Papaloukas a survolé la finale. Il est logiquement élu MVP de la finale. Le Maccabi, qui était en très bonne posture pour marquer l’histoire avec un three-peat, s’est fait stopper par une défense de fer. La situation dans laquelle se sont trouvés Anthony Parker et ses coéquipiers, c’est-à-dire perdre à la mi-temps, n’est pas dans leur habitude. Il y a 35 ans, le CSKA gagnait la coupe d’Europe. Dimanche 30 avril 2006, soit 35 ans après, le CSKA de Kushchenko est le champion d’Euroleague 2005-2006.

Le début de match est à l’image du combat des supporters dans les tribunes. 0-7 après 3 minutes, les chants israéliens couvrent la voix du speaker de la salle, la défense de Tel Aviv étouffe les moscovites. C’est Matjaz Smodis qui marque les premiers points de Moscou, dernière la ligne à trois points. 2 minutes après, Savrasenko assomme l’attaque du Maccabi avec un ENORME contre à deux mains, suivi d’un sprint pour conclure la contre attaque par un énorme dunk à deux mains. Un peu avant la mi-temps, les éclairs de génies de Papaloukas donnent 10 points d’avance à Moscou. Mais Sharp réduit cet écart dans la dernière minute de la première mi-temps, 35-30.

Sur un super mouvement intérieur de Vujcic, le Maccabi égalise à 46-46 à 2 minutes de la fin du troisième quart temps. Mais au début du dernier quart, Smodis puis Papaloukas plantent à trois points, 55-48. Il reste 8 minutes 30 secondes. Les 5 dernières minutes sont très serrées, mais, une nouvelle fois, Smodis et Vanderpool marquent à 3 points. Le Maccabi, qui ne peut pas compter sur un grand Parker et Vujcic qui déjoue complètement, est obligé d’abdiquer après 40 minutes de rude combat. Le triplé ne sera pas réalisé. C’est peut-être la dernière saison de Gershon en tant que coach. Etorre Messina a le sourire. Il vient de gagner un titre de champion d’Europe et en outre le droit de jouer contre les San Antonio Spurs et ses anciens poulains, Ginobili et Nestérovic.

JPEG - 46.5 ko
Theodoros Papaloukas

Etorre Messina : « Je voudrais remercier ma femme qui me soutient tout le temps et rend mon travail plus simple. Je voudrais féliciter le Maccabi que je respect énormément. Merci à tous ! ».

Theodoros Papaloukas succède à Sarunas Jasikevicius au palmarès des MVP de l’Euroleague. « Si je suis fier que vous me compariez à lui ? Bien sûr, c’est un joueur incroyable ! »

Bravo Theodoros, ton jeu est en parfaite harmonie avec l’avenir du basket. Un jeu spectaculaire, réfléchi et efficace !