lundi 16 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Chalon toujours en course pour le Top 16

Chalon toujours en course pour le Top 16

vendredi 16 novembre 2012, par patnba

Chalon avait encore une chance d’intégrer le Top 16, il l’a saisie. Jeudi soir, à Gdynia, après un départ poussif, les joueurs de Greg Beugnot ont fini fort avec une rafale de trois points pour s’imposer en Pologne (70-76).

Photo : Sébastien Meunier

Restant sur une affreuse défaite chez le promu Boulazac (77-69) et après s’être fait "bouger" par le président et Grégor Beugnot dans la semaine, les Chalonnais ont, semble-t-il, reçu le message, particulièrement Brion Rush.

Un départ poussif

Si le message avait porté, il y avait encore des séquelles du match de Boulazac. Ainsi, le début de match des partenaires de Steed Tchicamboud fut de la même veine que son dernier match de championnat. Il y avait beaucoup de courants d’air en défense et Hrycaniuk s’en donnait à coeur joie à mi-distance ou près du panier. Les Chalonnais n’y étaient pas, en témoigne la soufflante endurée par Tchicamboud alors qu’il était rappelé sur le banc par son coach. En souffrance, les Bourguignons écopaient et étaient tenus à bout de bras, par séquences, par Schilb et Evtimov, alors que Shelden Williams souffrait.

Aboudou, la bonne surprise !

S’ils restaient à distance après le premier quart (20-13), un joueur allait les sortir de leur torpeur par son engagement qui faisait plaisir à voir : Jordan Aboudou. Plus habitué à cirer le banc, il allait saisir sa chance. Son plus beau fait d’armes, télévisuellement parlant, fut ce alley-hoop distribué par Tchicamboud qui allait le voir s’envoler très haut pour aplatir un dunk de mammouth. Avec 24 minutes, 8 points, 4 rebonds et 3 interceptions, il allait réveiller ses coéquipiers, s’accrochant même avec le meneur américain Blassingame, le distributeur adverse en ayant assez de sa défense pot de colle.

Les tirs à 3 points déterminants

Revenus à 3 points à la mi-temps, Chalon continuait son travail de sape dans le troisième quart-temps (17-17). S’ils restaient maladroits à 2 points (16 sur 38 pour Chalon, 24 sur 42 pour Gdynia), les choses allaient s’arranger du côté des tirs à 3 points (11 sur 20 pour Chalon, 6 sur 20 en face). Ce sont d’ailleurs les tirs longue portée qui allaient propulser Chalon en tête. Et un joueur, qui avait beaucoup à se faire pardonner (Rush), fut la tête de pont (6 sur 10 dont 5 sur 6 à 3 points pour 18 points). Ce dernier, bien aidé par Evtimov et Blake Schilb, donnait la victoire à Chalon et un espoir un d’intégrer le Top 16 car Berlin s’est fait battre à domicile par Sienne. Et Chalon reçoit les Allemands jeudi prochain avec un point-average à récupérer (défaite de 3 points en Allemagne).