mercredi 18 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Poitiers prouve son statut à Limoges

Pro B : Poitiers prouve son statut à Limoges

mardi 24 mars 2009, par Christophe Blandin

En s’imposant sur le score de 72 à 78 dans une salle de Beaublanc comble, les Poitevins ont confirmé leur rang et ont montré qu’il fallait compter sur eux pour la fin de saison. Emmenés par un efficace Kenny Younger auteur de 26 points et en se reposant sur une très belle adresse dans les tirs primés (11 sur 29 au total), les joueurs de Ruddy Nelhomme auront mené durant l’essentiel de la partie et n’auront pas tremblé face aux tentatives de retour d’un CSP souvent brouillon à l’image de son meneur américain Darnell Hinson passé à côté de son match avec un 2 sur 14 à 3 pts. Il faudra compter sur Poitiers pour la montée en Pro A !

JPEG - 36 ko
Kenny Younger

Les deux équipes se montrent maladroites en début de match. Grâce à Alhaji Mohammed, le CSP prend cependant le meilleur départ menant ainsi sur le score de 8 à 5 en début de match. Mais la défense poitevine va ensuite largement perturber les offensives limougeaudes et le PB86 signe ainsi un 11-2 pour prendre le commandement du match et compter une avance logique de 4 pts au terme du 1er QT (12-16).

Le début du 2ème quart-temps voit les Poitevins perdre plusieurs ballons permettant à leurs hôtes de recoller à 17 partout. Mais les joueurs de Ruddy Nelhomme réagissent rapidement : 2 paniers primés successifs signés Sylvain Maynier et Rasheed Wright puis la belle activité de Pierre-Yves Guillard offrent un 8-0 aux leurs et Poitiers prend le large (17-25). Le pivot limougeaud Yassin Idhibi stoppe cette belle série pictavienne mais la formation pictavienne va encore démontrer sa superbe adresse dans les tirs longue distance. Guillard puis Kenny Younger, un peu plus tard, inscrivent chacun une flèche derrière la ligne des 6,25 m. Cela tourne ensuite à la démonstration lorsque le shooteur américain de Poitiers, Rasheed Wright, signe 2 tirs primés successifs faisant s’envoler les visiteurs au tableau d’affichage (23-41) alors que les joueurs d’Olivier Cousin se montrent très maladroits dans leurs tirs et se heurtent à la belle presse défensive des Pictaviens. C’est finalement Mathieu Tensorer qui stoppe la casse pour le CSP avec un shoot à 6,25 m à son tour. Les joueurs retournent aux vestiaires sur le score de 28 à 41 en faveur de Poitiers qui a signé un excellent 8 sur 16 dans les shoots à 6,25 m.

Au retour des vestiaires, les 2 formations offrent un niveau de jeu qu’on qualifiera de médiocre avec de nombreuses pertes de balle. L’éclaircie vient d’Alhaji Mohammed, l’arrière cotonou du CSP est l’auteur d’un 6-0 pour ramener les siens à 6 longueurs (39-45) et redonner espoir à ses supporters. Même s’ils laissent passer beaucoup de points en se montrant maladroits aux lancers-francs, les Poitevins conservent leur avantage au tableau d’affichage grâce notamment à une belle adresse longue distance à l’image d’un épatant Kenny Younger. Le CSP retrouve finalement lui aussi un peu d’adresse au cours de ce 3ème quart-temps, D’Almeida signe ainsi un panier primé et Hinson l’imite aussitôt pour rapprocher le CSP à 6 unités de Poitiers (50-56). Grâce à 3 lancers-francs de Sylvain Maynier, Poitiers compte encore 9 pts d’avance après 30 minutes de jeu (50-59).

Le pivot limougeaud Johan Passave impose sa puissance dans la raquette et c’est tout le CSP qui pousse (56-63) mais le PB86 résiste et conserve un matelas assez confortable au tableau d’affichage. Après un temps-mort demandé par Olivier Cousin, les locaux se rapprochent cependant à seulement 4 longueurs (61-65) grâce à un nouvelle réussite à 6,25 m d’Hinson et au toujours efficace Mohammed. Mais l’inévitable Kenny Younger, MVP de ce match avec 26 pts et un superbe 4 sur 5 à 3 pts, vient calmer les ardeurs limousines. Lamine Kanté plante un gros dunk dans le trafic et Wright signe un joli shoot extérieur pour donner 10 pts d’avance à Poitiers (61-71). Les Limougeauds continuent de se battre à l’image de l’activité de Passave dans la raquette et de ce joli alley hoop conclu par Mohammed sur une passe d’Hinson. Mais ce sont bien les Poitevins qui sont les plus forts ce soir, ils gèrent tranquillement la fin de match pour s’imposer finalement sur le score de 72 à 78.

- Les stats du match