mercredi 18 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B : Mory Correa à Evreux

Pro B : Mory Correa à Evreux

vendredi 10 juillet 2009, par Christophe Blandin

L’ALM Evreux vient d’annoncer la signature du pivot français Mory Correa (2,05 m, 30 ans) qui évoluait à Boulazac la saison passée. Avec cette signature qui s’ajoute à celles intervenues plus tôt de Benoît Toffin et de Namori Meite, le secteur intérieur du club ébroïcien affiche désormais complet puisque le solide intérieur américain James Mathis avait lui été reconduit.

JPEG - 9.9 ko
Mory Correa

Passé par les centres de formation de Montpellier puis de Poissy, Correa avait ensuite fait le choix de rejoindre les Etats-Unis pour tenter l’aventure NCAA. Il passe d’abord 2 saisons au JuCo de Pratt CC avant d’intégrer l’université de Wyoming. Il y termine son cursus universitaire à l’issue de la saison 2003-2004 où son temps de jeu (21 minutes) lui permet de montrer ses qualités au sein des Cowboys : 6,6 pts à 47,9 %, 4,5 rbs et 1,7 cts.

Pour démarrer sa carrière professionnelle, il choisit alors de rejoindre directement la Pro A et le promu Châlons-en-Champagne pour la saison 2004-2005. Mais il ne parvient pas à s’y imposer et sa présence sur le terrain est donc très limitée : 2,6 pts à 50,0 % et 1,7 rbs en 7 min.

La saison suivante, pour se relancer, il avait choisi de descendre d’un échelon en rejoignant la formation de Charleville en Pro B. A ce niveau, le natif de Versailles se sera totalement révélé et, même s’il n’a pu empêcher la descente de son équipe, aura montré que ses qualités athlétiques notamment faisaient de lui l’un des tous meilleurs pivots défensifs de Pro B : 9,4 pts à 56,1 %, 6,9 rbs et 1,0 cts en 27 min.

Il rejoint alors l’ambitieuse formation de Besançon en Pro B mais, comme 2 ans plus tôt avec l’ESPE, il ne dispose que d’un faible temps de jeu qui ne lui laisse guère de temps pour s’exprimer pleinement au sein de l’équipe bisontine : 1,5 pt à 63,2 % et 1,7 rb en 7 min.

Une nouvelle fois, il opte pour la N1 et la formation de Challans pour retrouver des minutes et un vrai rôle. En Vendée, il met à profit ses minutes pour démontrer ses qualités dans la raquette : 11,4 pts à 62,4 %, 5,6 rbs et 1,2 ct en 21 min.

L’été dernier, il s’était engagé en faveur de Boulazac pour ainsi retrouver l’anti-chambre de l’élite. Dans le Périgord, son apport aura été intéressant sur un temps de jeu limité en tant que doublure du bahaméen Lavar Simmons : 4,3 pts à 55,0 %, 2,8 rbs et 0,4 ct en 14 min.

Fort contreur, bon rebondeur, doté une grande envergure, Correa apportera principalement ses qualités défensives au groupe dirigé par Rémy Valin.

- La fiche de Mory Correa