lundi 29 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Pro B - 4ème journée : Le duo Dijon-Evreux fait de la résistance

Pro B - 4ème journée : Le duo Dijon-Evreux fait de la résistance

lundi 25 octobre 2010, par Matthias Duchez

Les premiers chocs de la saison n’ont pas accouché d’un troupeau de souris, bien au contraire. Dijon a tapé du poing sur la table en stoppant net l’élan de Lille. Evreux a offert un récital de basket dans un duel très offensif face à Clermont. Ce sont les deux dernières équipes encore invaincues, puisque Rouen a dominé Saint-Vallier avec une copie remarquable. La situation est catastrophique pour Nantes, sans ressources, alors qu’Aix-Maurienne a également encaissé une quatrième défaite. Enorme performance de Drake Reed avec Evreux, crédité d’une évaluation de 37.

Antibes-Boulazac : Deux équipes à surveiller !

84-81 Certes occultée par les chocs de haut de classement, cette rencontre a offert un mano à mano de grande qualité. Antibes, auteur d’un début de saison convaincant a offert un spectacle très agréable à ses nombreux supporters, face à une équipe de Boulazac de plus en plus consistante. Perdre avec 90 d’évaluation collective à l’extérieur peut être rageant. Mais quand les Antibois cumulent 26pd contre seulement 4bp, sous la houlette d’un très bon Justin Ingram, il n’y a pas grand-chose à faire. Même l’énormissime double-double (26pts-14rbds) d’Amadi McKenzie n’a servi à rien.

Châlons Reims-Fos : L’entente non-cordiale !

91-73 Le promu poil à gratter de la division a confirmé à la maison. Il va falloir être fort pour venir récupérer des points au palais des sports Pierre de Coubertin. Fos-sur-Mer l’a appris à ses dépends, réduit à la portion congrue. Gary Chathuant (21pts) et Donald Wilson (17pts) ont notamment fait parler la poudre en attaque. En tirant à 54%, l’Entente s’est donné les moyens de ses ambitions.

Clermont-Evreux : Show show show !

99-104 Un match de dingues ! Voici le résumé de cette confrontation, place sous le signe de l’adresse, du spectacle et assaisonnée par deux hommes « in fire ». Côté clermontois, Dreke Bouldin, 32pts dont 5/8 à 3pts pour 31 d’évaluation. Côté ebroïcien, Drake Reed, 31pts et 8 rbds pour 37 d’évaluation. Ajoutons à cela les 14pts et 11pd du « Roi Da Silva », et Evreux s’offrait un quatrième succès de rang. Les spectateurs ont assisté au meilleur match depuis le début de la saison de ProB. On en redemande !

Nantes-Nanterre : L’Hermine coule à pic !

61-86 Vingt minutes, et puis tout s’envola. Au terme d’une première période intéressante, Nantes pouvait toujours espérer remporter sa première victoire de l’année. C’est finalement une chute sans fond dans laquelle se sont plongés les Nantais, essorés par une deuxième mi-temps sans faute de Nanterre. Aaron Cel a tout donné avec 17pts et 9rbds, mais n’a rien pu faire face aux 19pts et 7rbds de Mykal Riley et aux 11pts de Guillaume Pons en 19min.

Charleville-Le Portel : Les Ardennais guerriers !

82-75 En faisant l’écart dans le deuxième quart-temps (28-10), Charleville a pu gérer son match face à des Portelois écrasés aux rebonds (31 contre 42). Avec 17 prises offensives sous le panneau adverse, les Ardennais ont suivi le rythme imprimé par Jonathan McClark, auteur de 17pts et 10rbds. Kris Morlende a cumulé 16pts, 7pd et Corey Rouse 19pts, 13rbds. Chris Davis s’est bien démené dans les rangs du Portel, avec 25pts et 6rbds. Insuffisant néanmoins.

Dijon-Lille : Aïe aïe aïe ça pique !

70-55 Le slogan qui s’y frotte s’y pique colle merveilleusement bien aux adversaires de la JDA Dijon en ce début de saison. Ce week-end, ce sont les Lillois qui ont subi la loi de la défense « sèche-linge » des hommes de Jean-Louis Borg. 55pts marqués, avec le seul Harris au-dessus des dix unités (13pts) et l’artilleur Sean Barnette muselé à 9pts à 4/8 aux tirs. A Dijon, Errick Craven, s’est amusé aux lancers (10/11), dans la lignée des 28 fautes provoquées par ses coéquipiers. Les Dijonnais ont déraillé à longue distance (4/19) mais se sont finalement tranquillement imposés. 4 sur 4.

Rouen-Saint Vallier : Barrage dans la Drôme !

89-70 Pendant une mi-temps, on s’est bien dit que Saint-Vallier pourrait créer un exploit retentissant (42-37 à la pause). Les 17pts en 23min de David Denave ont finalement réveillé l’ogre rouennais. Et la machine à démolir s’est mise en route : 20pts pour Jason Siggers (23 d’éval), 14pts-6rbds pour Pierrick Poupet (18 d’éval), 22pts-9pd pour Ronnie Taylor (30 d’éval) et 16pts-13rbds (28 d’éval) pour Devonne Giles. En jouant à ce niveau là, Rouen s’annonce infranchissable.

Quimper-Bourg : Première dans le Finistère !

80-73 A lire sa feuille de stats personnelle, on pourrait presque tirer les oreilles d’Aurélien Toto N’Koté ! Car en manquant un seul tir en 35min, il est passé à deux doigts du match parfait. Néanmoins, avec ses 27pts dont 3/3 à 3pts et 10/10 aux lf, il a permis à sa formation de glaner son premier succès cette saison. Les 22pts et 11rbds de Marvin Jefferson ont aussi bien aidé. Les premiers pas de Josiah James sous le maillot de Bourg ont été intéressants (12pts, 6rbds) mais nettement insuffisants au final.

Boulogne-Aix Maurienne : La marée submerge la montagne !

80-74 Il y a avait 51-65 à dix minutes de la fin. Aix-Maurienne se dirigeait tranquillement vers son premier succès. Et puis tout bascula. La marée boulonnaise submergea son adversaire, en dans le sillage d’un trio fou, la remontée fantastique se concrétisa un véritable exploit. Un 29-9 plus tard, 25pts pour Landon Milbourne, 18pts pour Tony Stanley et 17pts pour Darryl Monroe, Boulogne-sur-Mer empochait deux points très importants. Fautifs à 29 reprises, les joueurs de Guillaume Quintard peuvent se mordre les doigts, et ne connaissent toujours pas le goût du succès.