samedi 21 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : Cholet à 2 doigts d’un exploit !

Euroligue : Cholet à 2 doigts d’un exploit !

jeudi 28 octobre 2010, par Christophe Blandin

Emmené par un Sammy Mejia incandescent lors de la dernière période, Cholet Basket a bien failli créer l’exploit en poussant Barcelone dans ses derniers retranchements (77-84). Finalement, l’intérieur slovène Erazem Lorbek inscrivait un tir primé dans la dernière minute qui mettait un terme à la folle remontée des Choletais, dominés durant toute la rencontre mais jamais lâchés. Barcelone a fait la différence dans la raquette avec l’efficacité du duo Erazem Lorbek (19 pts et 5 rbs) - Boniface N’Dong (16 pts et 7 rbs). Du côté des Mauges, on retiendra l’adresse d’Antywane Robinson (16 pts et 6 rbs) et le récital de Sammy Mejia dans le dernier quart-temps (13 pts en 7 minutes). La semaine prochaine, c’est le Lietuvos Rytas Vilnius qui se rendra à Cholet et le club des Mauges se devra de l’emporter pour espérer une qualification au Top 16.

JPEG - 95.2 ko
Erazem Lorbek

Dans une salle de la Meilleraie à guichets fermés et surchauffée, c’est Antywane Robinson qui lance les débats. Mais le public des Mauges va vite être refroidi car c’est un 10-0 catalan qui suit avec un Boniface N’Dong dominateur dans la raquette. Les Choletais stoppent l’hémorragie par l’intermédiaire d’un Claude Marquis titulaire ce soir. Mais l’adresse barcelonaise fait merveille et l’inévitable Juan Carlos Navarro signe 2 tirs primés pour faire grimper l’écart (6-17). Les joueurs d’Erman Kunter limitent néanmoins la casse et, à l’issue du premier quart-temps, le FC Barcelone compte 10 pts d’avance : 14-24.

Le 2ème quart-temps débute sur un 5-0 du Barça. C’est le moment que choisit Erman Kunter pour passer en zone 2-3. Face à cette défense, les Espagnols insistent sur les tirs à 6,75 m mais sans réussite. De l’autre côté, Cholet trouve la solution avec Vule Avdalovic, le meneur serbe inscrivant 7 points consécutifs pour ramener sa formation. Sur une réussite de Mejia, les locaux ne sont en effet plus qu’à 6 longueurs du champion d’Europe en titre (23-29). Muets pendant de longues minutes, les Catalans trouvent enfin la solution grâce à Erazem Lorbek. Mais Cholet poursuit avec un 5-0 et se rapproche encore un peu plus (29-33) poussant le coach du Barça Xavier Pascual à demander un temps mort. La star catalane Navarro prend alors les choses en mains et signe les 5 derniers points de sa formation qui rejoint les vestiaires avec un pécule de 9 points (29-38).

Au retour des vestiaires, Cholet repart avec la volonté de recoller. L’agressivité de DeMarcus Nelson et une réussite à 3 pts d’Antywane Robinson permet au CB de revenir à 5 longueurs (35-40). Un peu plus tard, c’est une nouvelle réussite primée de l’ailier fort américain qui réduit encore un peu plus l’écart (40-44). Barcelone choisit alors d’appuyer à l’intérieur en abreuvant de ballons Erazem Lorbek et Boniface N’Dong. Ceux-ci s’en donnent à cœur joie et viennent regonfler l’avantage catalan. Contrairement à la semaine dernière à Sienne, les troupes d’Erman Kunter ne lâchent rien et, grâce à un nouveau bon passage d’Antywane Robinson, restent dans le sillage des Espagnols après 30 minutes de jeu : 51-58.

La dernière période débute sur un 5-0 barcelonais. La défense catalane repousse les offensives choletaises et le Barça semble contrôler le tempo du match. Une apparence trompeuse car Sammy Mejia se met en route et se montre irrésistible dans le quart-temps. Pénétrations, step back, shoot à 3 pts, tout le registre y passe. Si bien que Cholet recolle à une petite longueur du grand Barça (73-74) alors qu’il reste un peu plus d’une minute à jouer. On rentre dans le money time et Barcelone va montrer que c’est bien un grand d’Europe. Victor Sada inscrit un nouveau tir à 3 pts puis est imité par Erazem Lorbek qui vient ainsi mettre fin à tout suspense à 32 secondes du terme de la rencontre (73-80). Au jeu des lancers-francs, Barcelone ne tremble pas et file ainsi vers une victoire finalement décrochée sur le score de 77 à 84.