lundi 21 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : Nicolas Batum aura du mal à s’imposer à Portland

NBA : Nicolas Batum aura du mal à s’imposer à Portland

mardi 11 novembre 2008, par patnba

Nicolas Batum, nouveau pensionnaire des Trail Blazers de Portland, rencontrait hier soir les Magic d’Orlando. L’occasion de retrouver Mickaël Pietrus, nouvel arrivant en Floride. L’ancien Manceau pensait bien avoir plus l’occasion de se montrer, mais les fautes plus un effectif riche à Portland l’en ont empêché.

JPEG - 163.6 ko
Nicolas Batum
délivre le caviar

La jeune équipe de Portland s’est imposée plus largement que ne l’indique le score (106-99), hier soir en Floride. Portland est l’équipe qui monte en NBA. Avec un effectif jeune, des joueurs de talent, mais dans une conférence de plus en plus forte, celle-ci va tenter de se qualifier pour les play-offs, chose qui lui a échappé de justesse la saison dernière. Avec des joueurs comme Roy, Aldridge, Blake, Outlaw, les Espagnols Fernandez (médaillé d’argent à Pékin) et Rodriguez, l’équipe de la côte Ouest est bien armée. Hier soir, dans un match très animé, avec du rythme et face à une équipe d’Orlando ne laissant pas sa part au chien, les jeunes joueurs de l’Oregon ont petit à petit creusé l’écart et l’ont maintenu jusqu’au terme de la rencontre.

Batum diminué par les fautes

Nicolas Batum espérait bien, en effet, se montrer à son avantage face à un autre Français, Mickaël Pietrus, ancien membre des Warriors. Ce dernier, malgré un début de saison encourageant, n’a pu tirer son épingle du jeu, se contentant de 7 points à 2 sur 5 aux tirs en 17 minutes à peine. Quant à Batum, on ne l’a vu sur le parquet que 18 minutes, pénalisé qu’il était par les fautes (5). L’avenir de l’ex-Sarthois semble pourtant incertain toutefois quand on voit les joueurs de talent dans l’équipe de l’Oregon.
Hier soir, c’est un autre Européen qui a émergé du côté de la Floride malgré la défaite : Turkoglu a ainsi enquillé 36 points à 11 sur 21 dont 4 sur 7 à 3 points. Bien soutenu qu’il était par Howard, le successeur de O’Neal au pivot avec 29 points et 19 rebonds. Excusez du peu. Mais, en face, les Roy (20), Aldridge (16), Outlaw et Blake (20) étaient trop forts. Nicolas Batum devra donc batailler pour avoir du temps de jeu. Cela va lui changer du Mans !