vendredi 20 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > Pro A : Cholet de nouveau proche de son meilleur niveau

Pro A : Cholet de nouveau proche de son meilleur niveau

mardi 15 mars 2011, par patnba

Les Maugeois étaient attendus au tournant, vendredi soir à Roanne. Ne restaient-ils pas sur trois défaites face à cette même équipe ? Mais les partenaire de Samuel Mejia ont répondu de la meilleure des façons. Par une victoire à l’extérieur, dans une ambiance toujours aussi chaude.

JPEG - 44.8 ko
Randal Falker

Les Choletais sur le chemin de la rédemption ? En tout cas, ils sont sur la bonne voie. Après avoir pris un coup sur la tête suite à leur élimination en Euroligue et accusé le contrecoup physique, on ne donnait pas cher de leurs chances en championnat. La semaine des As était venue aussi rajouter au doute et confirmer qu’ils n’étaient vraiment pas bien décidément, leur élimination face à Pau-Orthez le confirmant.

Après quelques victoires mi-figue mi-raisin par la suite (dont la victoire face au voisin manceau, au plus mal lui aussi), un nouveau test se profilait dans la Loire. On pouvait craindre ce déplacement. Mais, après trois défaites consécutives face à ces mêmes Roannais, les Choletais ont relevé la tête pour aller l’emporter 64-71 dans l’antre de leur bête noire.

Et, pour avoir vu le match, je peux vous dire qu’il m’a semblé que les Choletais étaient sur le bon chemin pour retrouver le niveau qui était le leur en début de saison. Comme le disait Jacques Monclar lors de la retransmission sur Sport+, quand certains joueurs sont moins bien, il y en a toujours un ou deux pour prendre le relais. Vendredi soir, c’est Samuel Mejia qui a bien débuté la rencontre pour propulser son équipe en tête.

Mais lorsque le Choletais a été moins bien, c’est Randall Falker (quelle surprise !) qui a pris le relais au niveau du scoring, eh oui, les temps changent. Avec un 9 sur 9 aux tirs, 18 pts, 7 rebonds, 2 interceptions et 3 passes, l’Américain a fini avec la meilleure évaluation. Bien aidé en fin de match par DeMarcus Nelson, qui a mis la touche finale à une rencontre où, petit à petit, les locaux étaient revenus à hauteur de leurs visiteurs. Mais les Choletais étaient trop forts. Espérons que le beau Cholet nouveau soit revenu...